Mood

Peut on emmener son bébé à un enterrement?

26 janvier 2016

preparer-son-enfant-a-vivre-un-deuil

Malheureusement, j’ai été amenée à me poser cette question plus de fois que je l’aurais voulu depuis la naissance de Mister A.

De prime abord, on se dit qu’on n’a pas lui infligé ça, qu’il n’a pas à vivre des moments si tristes. Mais il a 13 mois. On ne peut pas dire qu’il comprenne vraiment ce qu’il se passe même s’il ressent ce que dégage l’atmosphère.

Amener un enfant de 6/7/8 ans à un enterrement, c’est une autre question car il réalisera clairement que quelque chose de triste est en train de se passer. Mais je pense que même à cet âge, si on leur explique où on se rend et ce qui va se dérouler, ils peuvent également venir. S’ils le souhaitent, bien entendu.

Pour moi, la mort n’est pas tabou, il faut en parler, exprimer ses sentiments pour l’affronter. Dans ma famille, on fait tout ce qu’on peut pour dédramatiser ce genre de situations, on raconte des conneries, on fait de l’humour noir. On est glauque et bizarre parfois mais c’est notre mécanisme de défense.

Abandoned-teddy-bear-006-300x180

Mais un bébé à un enterrement, est ce vraiment inapproprié?! Si on en a la possibilité, faut il le faire garder et lui éviter de lui faire subir ce moment?!

Je dirais qu’il y a des pours et des contres. Des arguments qui me laissent penser qu’il n’y a aucun mal à l’y emmener et d’autres, qui me font douter.

Les pours:

– Il ne comprend pas grand chose de ce qui arrive. Il n’aura donc pas de chagrin.

– Un bébé dégage des ondes positives. Leurs rires et leurs mimiques apportent du bonheur et déclenche les sourires. C’est furtif mais c’est déjà ça.

– Un bébé est souvent le centre de l’attention, il permet d’oublier quelques instants les évènements difficiles que l’on a à vivre.

Les contres:

–  Si les proches du défunt ne le souhaitent pas, alors il faut le respecter. Dans certaines situations, le chagrin est insurmontable et on ne veut/peut  pas être distrait, même par les gazouillis d’un bébé.

– Lorsque l’on est sois même très touché par la disparition d’un proche, il faut peut être faire garder son bébé par quelqu’un de confiance si on sent que l’on ne sera pas disponible pour lui pendant la cérémonie. Un bébé ne veut pas voir les larmes et le désespoir de son papa ou sa maman.

– Certains (pas moi) pensent que la présence d’un bébé est déplacé à des funérailles. Supporter les pleurs et les cris pendant la cérémonie, ce n’est pas tolérable.

Je pense qu’il faut savoir être flexible. Si on décide de l’y amener, il faudra se dire qu’on devra surement se mettre à l’écart s’il est trop agité. S’en aller vraiment très loin s’il est en mode super relou. Lui expliquer les choses qui vont se passer et la où il va aller car même s’il est tout petit, il ressent beaucoup de choses.

On peut aussi choisir de le faire garder si c’est ce qu’on estime le mieux. Il ne faut pas trop se poser de questions et faire ce qui nous semble le plus adéquate.

Qu’est ce que vous feriez vous?! Vous en pensez quoi?!

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Maman Chocolat (@mamanchocolat) 26 janvier 2016 at 13 h 28 min

    L’année dernière, ma nièce (qui avait alors 11 mois) était présente à un enterrement familial. Quel bien elle nous a fait dans cette journée grise, un vrai rayon de soleil ! Avant cela, je ne savais pas trop quoi penser de la présence d’un tout petit à un enterrement mais depuis, j’ai bien compris l’importance que cela pouvait avoir.

  • Reply Die Franzoesin 26 janvier 2016 at 16 h 13 min

    C’est très intéressant comme question meme si j’espère bien sûr ne jamais devoir me la poser. Je pense que je serais plutôt pour l’emmener sauf si les plus proches ne le souhaitent pas.

  • Reply Prescillia Maritano 26 janvier 2016 at 17 h 13 min

    C’est assez délicat. Perso, je ne les emmène pas non plus. J’essaie de m’arranger pour les faire garder & si je ne peux pas, je me rends plus tard sur la tombe me recueillir…

  • Reply crevettedemars 26 janvier 2016 at 21 h 20 min

    Je pense aussi que tout dépend mais je rajouterais certains arguments : je fais partie des gens qui pense qu’un bébé /petit enfant comprend tout, c’est une véritable éponge on ne doit pas le sous-estimer. je pense qu’il est très important de l’emmener à l’enterrement si c’est une personne proche pour lui (surtout pour un petit enfant, pour un bébé je ne sais pas trop, les autres facteurs pèseront dans la balance), pour qu’il puisse lui aussi dire au revoir mais si il ne réalise pas vraiment sur le coup. Je pense que l’emmener aux enterrements participe au fait d’accepter et comprendre la mort (le concept général) et de ne pas en faire un tabou… Par contre la présence du bébé ne doit pas gêner le deuil des autres (que ce soit les parents ou la famille du défunt.), dans ce cas il ne faut pas l’emmener…

  • Reply fondantchoc 26 janvier 2016 at 22 h 40 min

    Avis également partagé… d’un coté, je trouve qu’effectivement la présence d’un enfant égaye un peu ces tristes moments et permettent de voir l’autre bon coté de la vie. C’est vrai que ce sont des éponges mais ils ne font que voir la tristesse car petit ils ne comprennent pas la mort. Par contre, il faut être sur que leur présence soit accepté par les proches du défunt. Personnellement je ne suis jamais allée avec mes enfants à un enterrement (mes enfants sont particulièrement speeds et j’ai un relationnel avec la mort un peu compliqué) mais la présence des autres ne m’a jamais dérangé, au contraire
    Bon courage dans ces moments difficiles

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :