Motherhood

Allaitement long, mon expèrience

27 novembre 2017

Je n’aurais jamais imaginé allaiter mon fils aussi longtemps. Il vient d’avoir 15 mois et je ne pensais pas être capable de produire du lait aussi longtemps.

Je ne pensais dejà pas atteindre les 3 mois alors autant vous dire que 15 mois, c’était inespéré.

Depuis le début, cet allaitement est d’une facilité déconcertante. Comme si c’était quelque chose qui faisait partie de moi et qui était naturel. Pourtant, je me souviens très bien du fiasco qu’a été mon premier allaitement. Mais aujourd’hui, je sais exactement pourquoi ça s’est mal passé. La prématurité, des suites de couches difficiles et un accompagnement médiocre tout simplement.

Cet allaitement m’a pas mal changé. Je ne parle pas de la forme de mes nichons hein! Étrangement, il m’a aidé à me réapproprier mon corps. Moins de pudeur et plus de confiance en moi.

Pour mon aîné, je clamais haut et fort que donner le biberon c’était comme donner le sein, que le plus important c’était de faire ce qui nous semblait le plus confortable.

Aujourd’hui, je pense toujours qu’il est essentiel de choisir ce qui nous met le plus à l’aise mais j’ai du mal à comprendre qu’on n’essaye pas. Même quelques jours/semaines. Attention, je ne dis pas ça pour faire culpabiliser les mamans qui ont choisi de donner le biberon. Ce n’est absolument pas l’objectif. Certes, je pense que le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour un bébé mais le lait en poudre est aussi très complet, alors pas d’inquiétude.

Non, je souhaite simplement encourager les futures mamans à tenter l’allaitement car c’est tellement magique cette fusion qui s’installe entre notre petit et nous.  Ça peut clairement être épuisant parfois mais quelle satisfaction que de nourrir son enfant avec son propre lait. Les moments de tendresse et d’échange, ses sourires lorsqu’il tète…

Seulement voilà, je commence à doucement ressentir une certaine pression quand à l’arrêt de cette aventure. Et je me sens tirailler face à cette décision.

Il se trouve que j’ai toujours dit que je ne voulais pas allaiter un enfant qui marche ou encore pire, qui parle car ça me mettais mal à l’aise. Il était hors de question que mon enfant traverse la pièce et vienne soulever mon tee shirt en disant ” téter, téter…”

On en dit des conneries parfois…

Little A marche depuis ses 8 mois et demi, me grimpe dessus et me déshabille pour trouver un nichon. Et depuis quelques semaines, il vient me voir et me dit “Tetou” lorsque qu’il veut le sein… Tout ce qui me rebutait, il y a encore 1 an.

Bien sur que je pense à le sevrer mais il exprime une telle satisfaction lorsque je l’allaite que j’ai du mal à me dire que je vais tout arrêter.

Il n’en a plus besoin. Lorsque je ne suis pas là, il s’endort sans, passe toute sa journée sans et s’en passe très bien. Il va entrer en crèche en janvier et l’allaitement ne sera pas un frein à sa bonne adaptation. Quand je suis là par contre, il réclame régulièrement et je sens que ça lui fait du bien. C’est son petit plaisir.

Je sais très bien qu’on est sur la fin de cette aventure mais pourtant cette fin ne se concrétise pas. Mon entourage réagit toujours de la même façon lorsqu’il voit Little A au sein

“IL TÈTE ENCORE!!! TU TROUVES PAS QU’IL EST UN PEU VIEUX POUR ÇA?” 

Non, je ne le trouve pas trop vieux. D’autant qu’il ne veut ni tétine ni biberon donc on fait ce qu’on peut…Mais je sais que je vais devoir clore cette histoire bientôt. Je le ferai quand je serai prête. Les commentaires autour de moi ne m’atteignent pas plus que ça. Bizarrement, ils viennent principalement de ma famille (française) et pas de celle de mon Allemand. Ça me permet de me rendre compte que la mentalité française face à l’allaitement n’a pas tant que ça évolué …Dommage…

Alors voilà…faut-il que je provoque ce sevrage? Faut il que je laisse faire les choses? Est ce que c’est moi qui inconsciemment frêne ce moment?

Je ne sais pas trop où j’en suis, quoi faire…Des conseils?!

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply Objectif56 27 novembre 2017 at 6 h 34 min

    Mes 2 grands ont été au bib dès la naissance. Je reprenais le boulot 10 semaines après, je n’avais pas envie d’enclencher la machine pour si peu de temps. Pour le 3eme le congé maternité est bien plus long donc je me suis lancée. Mon dernier a 11 mois tout juste maintenant. Il refuse le biberon et la tétine. Il gère comme un chef à la crèche mais le soir et me week-end, il tête plusieurs fois. Je me demande, comme toi, comment tout ça va pouvoir s’arrêter. D’un côté, je savoure chaque tétée en me disant que c’est bientôt la fin, que le plus long est derrière moi maintenant. D’un autre côté, parfois je suis lassée car ça immobilise beaucoup et que je trouve ça long.
    Je suis donc ambivalente sur la question, ce n’est pas propice pour arrêter. En fait j’espère que ce soit lui qui se mette à refuser. Mais je sais d’avance que cela va me chagriner !

    • Reply Marine TBM 29 novembre 2017 at 20 h 20 min

      Je ressens exactement la même chose. J’aimerai que ce soit lui qui décide et ça va me faire quelque chose aussi.

  • Reply Fred 27 novembre 2017 at 7 h 29 min

    Pour ma part c’est mon fils qui a décidé d’arrêter vers 18mois. Il avait arrêté progressivement certains repas mais il restait le petit-dèj. Et puis un jour il a refusé. Je me suis presque battue avec lui pour qu’il prenne le sein mais il ne voulait qu’une chose: descendre manger avec sa soeur et ses grands-parents…. je n’étais pas prête et j’en ai pleuré pendant trois jours. Mais au moins c’etait sa décision. Il s’est sevré seul.

  • Reply Laura F 27 novembre 2017 at 8 h 30 min

    Très joli article…!

    Je n’ai malheureusement pas eu des aventures fructueuses avec l’allaitement.. le premier un peu comme toi, j’ai été dépassé et j’ai pas su gérer surtout que j’etais une très grande productrice !!!

    Pour ma deuz.. là néonat a eu raison de nous.. quand on est rentré à la maison elle avait prit l’habitude du bibi et j’avais tellement peur qu’elle perde trop de poids!!

    Mais je ne resterais pas sur des échecs si l’occasion Se présente de nouveau je re tenterais ma chance et je pense avoir changé depuis 7 et 3 ans et demi !!

    En ce qui concerne ton arrêt, pourquoi provoquer un arrêt si tu es toujours en phase avec ton allaitement ? Je ne suis pas non plus friande des allairements longs mais je pense avant tout que c’est une histoire entre la maman et son enfant.
    Si vous êtes heureux tout les deux, gardez votre lien, les choses se feront d’elles mêmes ou quand un des deux ne voudra plus…!
    Et si ta famille ne comprend pas.. et bien comme tu le dis c’est représentatif des mentalités françaises !!!

    • Reply Marine TBM 27 novembre 2017 at 8 h 34 min

      Attends Noah a 7 ans ?! La vache ça passe trop vite

  • Reply Nacera YAH 27 novembre 2017 at 9 h 12 min

    Bravo pour ce bel article. Parfois on a le sentiment que parler d’allaitement C’est tabou, je suis ravie que tu l’es fais. Bisousss

  • Reply Alinéa 27 novembre 2017 at 9 h 20 min

    Ben apres c est une affaire entre vous, si t es dispo et que lui en a besoin…ou pas! Ici les deux allaites jusque 6 mois, pour le 2 eme j ai tenu 3 mpis apres la reprise mais pendant les tournees c etait parfois galere d organiser un passage tire lait en pleine matinee chargee… sinon j aurais peut etre continué…jusque quand? Je crois que c est propre a chacun! Apres quand ils rentrent en collectivité ils veulent faire comme les copinus! Il va peut etre te dire non un jour et c est la que toi tu risques d etre un peu desapointee mais ca sera la suite mais pas la fin!!!

  • Reply Die Franzoesin 27 novembre 2017 at 11 h 10 min

    C’est un article très touchant ! Je n’ai pas réussi à allaiter mes deux enfants alors je n’ai pas d’avis tranché sur la question mais de la façon dont tu nous le décris, rien ne me choque ! Je pense qu’il faut être à l’écoute de tes envies et des siennes et ne forcer personne, c’est tout. Si tu ressens un malaise, ou s’il arrête de réclamer, je pense que le moment sera venu d’arrêter. En attendant, je ne vois pas d’urgence à le faire 🙂 .

  • Reply Aurore 27 novembre 2017 at 14 h 53 min

    Ne te pose pas de question et laisse toi vivre ! L allaitement est naturel et s arrêtera naturellement de lui même quand il sera temps. Je n ai pas eu la chance d allaiter aussi longtemps que toi et chaque fin je mets des semaines à m en remettre ! Pour moi c est un peu la continuité de notre grossesse, un lien unique qui continue de nous unir.. l entrée en crèche de little A pourrait répondre à ton questionnement, laisse faire les choses ..

  • Reply bienamicalementvotre 27 novembre 2017 at 16 h 12 min

    c’est un sujet tellement personnel que je pense que tu dois vraiment sentir le moment… j’ai allaité mes jumeaux pendant 4 ans mois et j’ai regretté de ne pas avoir fait plus, mais d’un autre coté, quand j’ai pris la décision d’arrêter… c’est ce que je voulais alors je ne peux rien me reprocher

  • Reply Mam'Weena 27 novembre 2017 at 20 h 27 min

    Je ne peux pas t’aider … j’ai sevré volontairement mon ainé, serial teteur, vers 6 mois (après un mois de lutte), trop de fatigue, trop de besoin de succion (45 minutes, 5/6 fois par jour, ce n’était pas tenable pour moi) …
    Pour LutinCoquin, plus cool, je voulais continuer en mixte après 6 mois, mais à partir du moment où je lui ai proposé le biberon, il n’a juré plus que part ça, j’ai même cru devoir racheter en urgence un boîte de lait lors de nos vacances de noël

  • Reply mamanenallemagneblog 29 novembre 2017 at 8 h 34 min

    Coucou, j’ai sevré Marceau à 21 mois parce que ça commençait à me peser et le début de ma grossesse me fatiguait énormément …. Mais ça a été difficile … Parce que lui n’était absolument pas d’accord ! À presque 27 mois, il me demande encore le sein s’il voit un peu trop mon décolté Pareil, j’étais la tétine et le doudou …. Parfois, c’est pesant mais c’est aussi une grande satisfaction comme tu le dis ! Je crois que tant que ni lui ni toi n’avez envie d’arrêter, l’histoire pourra se poursuivre Quant à l’âge, ça ne gène personne les enfants qui boivent le biberon et qui ont une tétine alors hein !

    • Reply Marine TBM 29 novembre 2017 at 9 h 23 min

      Oui c’est vrai, je pense que je me préoccupe trop de ce que pense les autres. Je vais le faire quand on sera prêt

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :