Grossesse

Alors, tu nous fais une fille cette fois ci ?!

12 avril 2016

cigogne

Oui, c’est ce que j’entends régulièrement depuis l’annonce de ma deuxième grossesse.

Généralement, pour un premier bébé on vous fiche la paix. On vous demande si vous avez une préférence pour le sexe puis la folie des pronostics commence.

Mon allemand voulait un garçon. Ma mère et ma soeur voulaient une petite fille/ petite nièce pour faire perdurer notre clan de filles. Les parents de mon allemand pensaient qu’on ne voudrait pas connaître le sexe du bébé et moi…

Moi, je m’en fichais…Garçon ou fille, tant que mon futur petit bouchon était en bonne santé, ça m’allait. Bon ok, j’avais peut être un tout petit peu plus envie d’un garçon mais uniquement pour faire plaisir à mon Allemand. Il avait seulement 21 ans et je me disais que si avoir un petit gars pouvait l’aider à encaisser le fait qu’il allait devenir un très jeune papa alors qu’il en soit ainsi. Aujourd’hui, je me dis que peut importe le sexe, il serait de toutes façons devenu le super papa qu’il est maintenant.

Et puis, il y a les amis.

“Les filles c’est plus fun à habiller!”

“Les garçons, c’est moins de soucis à l’adolescence!”

“Les filles pleurent plus que les garçons!”

“Oui mais les garçons sont plus turbulents!”

Tout un tas de clichés qui m’ont beaucoup fait rire.

En revanche, pour la deuxième grossesse, les choses se corsent…

Si vous avez eu une fille alors VOUS DEVEZ AVOIR UN GARÇON !!

Et vis versa…

Encore une fois, je m’en moque. C’est étrange, j’étais persuadée que j’allais absolument vouloir une petite loute cette fois ci mais pas du tout. C’est limite le contraire. J’ai tellement aimé avoir un petit gars que ça ne me dérangerai pas de remettre ça. Mais une fille me rendrait, bien sur, tout autant heureuse.

Mais pour les autres, c’est une autre histoire…

Il vous faut absolument le choix du roi: Un garçon et une fille, un point c’est tout!

Comme si le fait d’avoir deux garçons ou deux filles d’affilé c’était un peu comme rater sa vie et qu’avoir un garçon puis une fille, ça rendait encore plus heureux.

Finalement, heureusement qu’il n’existe que deux options car s’il y avait 4 sexes possibles, on serait vraiment mal barré.

Pire encore, si vous n’avez pas réussi à enfanter d’un bébé de chaque sexe, on vous dit tout de suite que ce n’est pas grave et que ça vous donnera une excuse pour en faire un troisième. Ben voyons…

Choix du roi, choix du roi…À ce que je sache, les rois n’en avaient rien à faire d’avoir des filles, ce qu’ils voulaient eux, c’était des bons gars, bien costauds!

Pour ma part, le verdict sera le 4 mai. On verra s’il faudra qu’on envisage d’ors et déjà un petit troisième pour ne pas considérer notre vie comme un échec Ahahah! 

Et vous?! Qu’est ce que vous pensez de cette histoire de choix du roi?!

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Eiluj 12 avril 2016 at 9 h 04 min

    Le choix du roi pourquoi ça s’appelle comme ça ? Et bien tout simplement parce qu’à l’époque le royaume se transmettait d’héritier mâle en héritier mâle. Donc il fallait d’abord avoir un garçon pour être sûr d’assurer sa descendance. Ensuite avoir une fille en second permettait de la marier et d’assurer ainsi des alliances avec d’autres royaumes et donc d’étendre son pouvoir.

    Mais depuis les rois on leur a coupé la tête …

    J’ai un p’tit gars, et moi aussi je disais que peu importe le sexe (mais en fait tout au fond de moi j’avais plutôt envie d’un garçon). Et maintenant si je devais avoir un N°2 et bien je pencherai toujours pour un garçon.

  • Reply Maeva/Miabetvia 12 avril 2016 at 10 h 34 min

    Le fameux choix du roi! Et la fameuse phrase “Le principal c’est qu’il soit en bonne santé”…§ Ah bon? Comme si cela allait de soi. Moi perso je trouve que cela dépend de qui ça vient, on le prend différemment selon les liens. Et nous en tant que maman, on sait que petite fille ou petit garçon on sera in love et on l’est déjà! Le mai anniversaire de mon mari (on s’en fout je sais!) alors j’espère que cette date t’apportera le choix que tu veux, un bb TBM quoi ;-))))))

  • Reply mamanonboard 12 avril 2016 at 12 h 30 min

    J’attends le deuxième pour la fin du mois et on a gardé le sexe pour nous pour avoir la paix un peu plus lgtps! Ttes facons, si c’est une fille on aura droit au “choix du roi” mais moi, à part la position pour faire bébé, j’ai pas choisi la suite, ni la date ni son sexe! Et si c’est un garcon, on dira à mr papa qu’il ne sait pas faire les filles et on me proposera de me la faire…
    Comme je l’écrivais sur mon blog il y a peu, les gens sont plein de fantasmes sur les enfants des autres, c’en est lassant…

  • Reply Fred 12 avril 2016 at 18 h 56 min

    Comme l’a dit Eliuj, avoir une fille n’était pas négligeable pour pouvoir former des alliances.
    J’ai souvent dit: de toute façon ce n’est comme si on avait le choix!
    Perso je suis contente d’avoir un garçon et une fille, je m’amuse de les observer,de voir leurs diffèrences et surtout on va éviter certains conflits propres aux frères etsoeurs de même sexe! Par contre il manquera à ma fille une soeur pour jouer á la barbie et à mon fils un frère pour se battre… ca semble cliché mais ca ne l’est finalement pas tant que cela.
    Mais pas de 3e quand même hein! On est très bien comme ca 😀

  • Reply Julie-Monade 12 avril 2016 at 20 h 35 min

    De mon côté j’ai toujours pensé que j’aurai une fille en premier.
    Résultat: garçon. J’ai *un peu* flippé pendant quelques heures après l’annonce du sexe, et puis finalement tout va bien. Je l’aime comme il faut ce petit bout d’homme, et je suis ravie de l’avoir auprès de moi 🙂
    Cela dit j’aurais eu honnêtement du mal à “accepter” un deuxième garçon. J’ai moi-même un frère, et je trouve notre relation géniale. Je ne me serais jamais vue avec une frangine, je voulais offrir cette diversité à mon fils. De même, j’ai toujours eu une très belle relation avec ma mère, et j’avais envie de pouvoir reproduire ce genre de belle histoire.
    Bref je suis ravie d’attendre la petite soeur.
    Mais évidement, dans le fond du fond, je serai tombé raide amoureuse d’un deuxième garçon. Et les découvertes et aventures auraient été aussi riches et variées. Ça n’est pas le sexe qui détermine la personnalité, chaque enfant est unique, point.

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :