All Posts By

Marine TBM

Tested

Le cartable de l’année avec Lilliputiens

20 août 2018

Je sais que ceux qui n’ont pas d’enfant trouvent ça ridicule et gonflant de voir partout sur les réseaux sociaux les traditionnelles photos de nos petits avec leurs cartables. J’en faisais partie il y a peu…

Mais aujourd’hui, je suis maman et c’est mon petit plaisir que de choisir le petit sac qui accompagnera mon fiston tout au long de l’année.

Un petit sac mignon et coloré, confortable pour ses petites épaules et surtout pratique. N’oubliez pas que je vis en Allemagne où l’efficacité prime sur la beauté (sauf quand il s’agit d’automobiles of course)!

Parmi toute la sélection de Berceau Magique, j’ai choisi le petit cartable Nicolas Le Loup de Lilliputiens. J’ai longuement hésité avec la version sac à dos qui avait l’air tout doux mais j’ai fini par trancher pour le modèle qui avait une plus grande contenance et qui faisait d’avantage petit garçon.

Lilliputiens, la marque belge qu’on ne présente plus, est spécialisé dans la création de jouets et accessoires colorés, aux tissus et matières souvent surprenantes. Il y a toujours une histoire à raconter, une surprise à découvrir à l’intérieur d’une poche ou en soulevant une étiquette.

Ce petit cartable Nicolas Le Loup rassemble tout ce que je voulais pour mon fils.

  • Des bretelles renforcées et un clip devant comme pour les sac de randonnée qui permet de bien repartir le poids dans le dos.
  • Une grande poche qui s’ouvre complètement et des rabats pour le maintenir ouvert sans que rien ne glisse du sac.
  • Une poche spéciale pour une bouteille ou une éventuelle gourde.
  • Un grand rabat où l’on peut inscrire le nom de notre enfant et nos coordonnées.
  • Le nez du loup ainsi qu’une bande sur une des bretelles sont réfléchissants permettant plus de sécurité lorsque la nuit tombe plus tôt.
  • Un format A5 qui dispose d’une contenance largement suffisante pour un enfant de 3, 4 ou 5 ans.

 

 

Et vous? Qu’avez vous choisi comme cartable pour vos loulous?

Produit offert par la marque*
Motherhood

La fin de notre aventure

16 août 2018

Vous savez que quelle aventure je parle ?

De l’allaitement de Little A bien sur!

J’en ai régulièrement parlé ici, , et et j’ai eu pas mal de questions concernant les raisons mais aussi comment j’ai mis fin à cet allaitement qui m’apportait pourtant tellement de satisfaction. Je vais donc tenter de vous répondre.

La première tétée de Little A à eu lieu le 22 Aout 2016 quelques minutes seulement après sa naissance et sa dernière était le 13 juin 2018, peu avant que je m’envole 5 jours pour la Réunion.

Notre allaitement en quelques chiffres:

22 mois d’allaitement

0 cent dépensé pour du lait en poudre

environ 5000 tétées

0 biberon lavé

7 remarques désobligeantes

Des tonnes d’Amour et de câlins

Pourquoi la fin?

Je ne suis pas fière mais j’ai cédé à la pression ressentie autour de moi. Ma famille, mes amis et même mon mec qui est pourtant un grand défenseur de l’allaitement, ont commencé à me dire qu’ils trouvaient Little A trop grand pour continuer.

Évidemment, dès ses 6 mois, on a commencé à me poser la fameuse question “Et sinon! Tu passes quand aux biberons?”. Mais j’ai tenu bon. Enfin, j’ai plutôt fait ce qui nous convenait le plus à mon bébé et moi c’est à dire ignorer les mauvaises langues.

Puis, il a eu un an, un an et demi et enfin presque 2 ans quand l’opportunité de ce séjour réunionnais s’est présentée. Après en avoir discuté avec mon Allemand mais en ayant l’impression de ne pas être prête du tout, nous avons décidé de mettre fin à cette aventure.

J’ai immortalisé cette dernière tétée et je me suis envolée le coeur un peu lourd. Heureusement, la magie de ce voyage m’a aidé à ne pas y penser et tout s’est très bien passé. À mon retour, Little A a bien tenté de glisser sa petite main dans mon soutif comme il le faisait avant mais je lui ai bien expliqué que c’était terminé, qu’il n’y avait plus de lait ici mais qu’il pouvait toujours me faire un câlin s’il le souhaitait.

Deux mois plus tard, c’est bel et bien fini. Parfois, lorsqu’il dort dans mes bras, il glisse encore ses mains sous mon t-shirt.

Quelques fois aussi, il s’approche de moi et pointe ma poitrine du doigt en disant :”Y’en a plus!” Il sous entend qu’il n’y a plus de lait mais vous pouvez aussi comprendre qu’il n’y a plus de nichon non plus.

Je les ai rangé jusqu’à ma prochaine grossesse si prochaine grossesse il y a un jour.

 

 

Tested

{J’ai testé #33} Je raconte ma journée avec Lilliputiens.

23 juillet 2018

J’imagine que vous connaissez déjà les accessoires Lilliputiens. Toujours très ludique, des designs qui te donnent envie de tout acheter et qui, bizarrement, vont toujours parfaitement avec la déco de la chambre de mes enfants.

Berceau Magique m’a gentiment envoyé, il y a quelques temps, le Panneau “Je raconte ma journée avec Cesar L’Ours“de Lilliputiens. Le genre d’accessoire super chouette pour un trois ans parfois paumé dans un quotidien franco-allemand pas toujours très clair. Un peu moins pour un presque deux ans qui a pour passion de retourner toutes les choses qui passent dans ses mains.

Il dispose de 21 cartes illustrées et 3 cartes vierges que l’on peut personnaliser en fonction des activités préférées de nos enfants. (week end chez les grands parents, sorties au parc avec les copines de maman, aller chercher l’eau au puit 🙂 une activité sportive, musicale, si c’est papa ou maman qui est venu ou viendra le chercher à l’école…).

Parmi les cartes illustrées, il y en a 3 qui expriment un moment négatif, un petit bobo, une contrariété parce que ça arrive aussi. Elles se fixent sur le panneau avec un simple velcro très facile à manipuler et se rangent dans les deux poches sur le panneau.

Mister A peut l’utiliser quand il le souhaite. Visiblement c’était un matin vu sa coupe de cheveux. Soit pour raconter la journée qu’il a passé ou soit pour planifier celle qui aimerait vivre le lendemain. Il se raconte aussi des histoires avec Cesar l’ours que je ne comprends pas toujours mais qui semblent trépidantes.

Il développe aussi son imagination et peut être utilisé le soir pendant le rituel du coucher.

Finalement, c’est un accessoire qui le rassure, qui l’aide à comprendre le déroulement des journées. Pourquoi on fait “ceci” maintenant et “ça” plus tard.

Produit offert par la marque*

Tested

{J’ai testé #32 } Le porteur de Baby To Love

2 juillet 2018

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’un bon plan.

Je ne vais pas vous rappeler que quand on est parent, on casse régulièrement notre tirelire pour acheter le nécéssaire à nos enfants. Et parfois aussi pour faire de petits extras: Jouets, vêtements,…

Entre 1 et 3 ans, on se retrouve souvent à acheter en très peu de temps un pousseur puis un porteur puis une draisienne et enfin un vélo de grand. Si en plus vous avez des enfants rapprochés ou même des jumeaux, ça commence à faire un sacré trou dans le budget. (ou pas mais je m’adresse aux gens lambda qui ne gagnent pas un salaire de ministre)

Berceau Magique m’a contacté y’a quelques semaines pour que Little A teste le porteur de Baby To Love.

Il se trouve que ce petit porteur est TRÈS abordable puisqu’il ne coûte que 24,95€. De plus, il a été labellisé par le magazine Parents pour plusieurs raisons.

D’abord pour son chouette design et ses jolies couleurs puisqu’il est disponible en bleu , rose et gris. Mais aussi pour ses matériaux durables d’une douceur dingue! Ce qu’on remarque tout de suite lorsqu’on le manipule c’est sa légèreté, il ne pèse qu’un 1,5kg.

C’est vraiment idéal pour les plus petits.

En plus de son siège ergonomique, ses 4 roues permettent une excellente stabilité et son guidon est très facile à manier. D’ailleurs sa forme particulière permet de l’accrocher à la poussette facilement. Chez nous, on utilise la plupart du temps un chariot accroché à mon vélo et ce porteur tient parfaitement dans le mini coffre du chariot. Le Top !

Little A a tout de suite traversé l’appart de long en large à fond la caisse. Nos voisins doivent nous remercier…Mister A lui chapardé son bien plusieurs fois mais Little A s’y est bien accroché.

C’est vraiment le porteur parfait pendant cette période de transition.  Ils ne sont pas encore assez grands et forts pour tenir sur une draisienne mais ils sont quand même assez coquins pour vouloir suivre leur grand frère qui trace dans le couloir 😉

Ça permet de rendre nos petits heureux à moindre frais.

Produit offert par la marque *

 

Famille

Chacun cherche son père. Moi je l’ai enfin trouvé.

28 juin 2018

Jamais Ô grand jamais, j’aurais pu imaginer écrire ça il y a un an. Tout simplement parce que j’aurais jamais imaginé que tout cela puisse m’arriver un jour.

Il s’agira certainement du billet le plus perso jamais écrit ici (quoi que, le récit d’un accouchement c’est quand même pas mal dans le genre perso) mais j’arrive toujours pas à réaliser ce qui m’arrive.

Je pense commencer à épuiser mon entourage et surtout j’ai l’impression de ne pas vraiment pouvoir exprimer tout ce que je ressens vis à vis de toute cette histoire. Peut être que quelqu’un qui serait passé par là pourrait vraiment me comprendre. Mais c’est tellement rare et exceptionnel que j’ai bien peur que vous soyez trop peu à avoir vécu cela.

Il y a quelques années j’écrivais cet article, lisez le, vous comprendrez déjà mieux ce qui va suivre…

 Je terminais cet article par:

“Elle est tellement banale cette histoire”

J’avais tord. J’ai l’impression de vivre un conte de fée depuis presque un an. Depuis ce jour de septembre où j’ai enfin reçu un mail de mon père.

Un. Puis deux. Puis 3. Puis 10. Puis 20. Puis 50…

Puis plusieurs rencontres à Paris et un séjour à La Réunion plus tard…

J’ai enfin rencontré et retrouvé mon père.

Ça c’est déjà magique pour quelqu’un à qui s’est questionné pendant 30 ans. Mais en plus de tout ça, c’est un homme formidable qui à l’air de faire tout pour rendre son entourage heureux. J’ai aussi pu découvrir sa famille, une belle maman divine et une autre petite soeur à croquer.

Depuis quelques mois, je suis sur un nuage, je me sens bien, apaisée comme si un noeud venait de se défaire. Comme si à partir d’aujourd’hui, j’étais au complet, que mon histoire devait désormais s’écrire paisiblement sans plus rien chercher à comprendre du passé.

Pour plusieurs raisons, je me sens terriblement chanceuse.

D’abord parce que j’ai des parents exceptionnels. Une maman solide comme un roc et un père (que j’apprends toujours à connaître même si j’ai étrangement la sensation de le connaître depuis toujours*) qui est sain, bienveillant et qui m’apporte déjà une certaine impression de sécurité.

Mais aussi parce que j’arrive normalement à un âge où l’on a plutôt tendance à perdre des proches plutôt que d’en gagner.

Je ne sais pas ce que j’ai fait pour mériter autant de bonheur récemment mais je peux vous dire que je savoure chaque minute, chaque seconde. On pourrait croire que je m’emballe, que je ne me protège pas, que je fonce sans réfléchir mais non. J’aime déjà beaucoup cette nouvelle famille et je n’ai absolument pas l’impression de devoir me méfier. Au contraire, il faut que j’en profite au maximum pour rattraper le temps perdu.

Plus aucune excuse pour ne pas être heureuse. Et je le suis de toute façon.

Je pourrai parler de ça pendant des heures. Très souvent, j’envoie à mes copines sur Whatsapp des messages du style: “Putain, j’ai un père les meufs” c’est bête mais putain j’ai un père les gars !! Qui aurait pu y croire?!

Finalement, si toi aussi tu recherches ton père, ta mère ou quelqu’un de très proche qui t’as manqué plus jeune. Continue, cherche, remue ciel et terre!

Je ne te garantis pas que tu auras autant de chance que moi même si je te le souhaite mais je pense que quand c’est encore possible, alors il faut tout faire pour retrouver ses racines, ses origines. Savoir d’où l’on vient et que le puzzle de sa vie soit assemblé jusqu’a la dernière pièce.

Évidemment, Big Up à ma mère qui a quand même fait tout le boulot jusqu’à mes 30 ans et qui accepte sans broncher mon enthousiasme par rapport à tout ça depuis des mois <3

Mais ça y’est, j’ai un père!

*Qui peut m’expliquer ça! Comment se fait-il que j’ai autant de choses en commun avec mon père alors qu’on se connait depuis peu?!!

%d blogueurs aiment cette page :