All Posts By

Marine TBM

Famille

Quand le calme revient enfin chez soi

8 mai 2018

Un titre pas très pro et à rallonge mais qui annonce quand même bien la couleur n’est ce pas ?

Pendant 3 ans, j’ai vécu au rythme de mes enfants. Un tourbillon sans fin de cris, de pleurs, de câlins, de rires, de disputes, de tensions, de fierté, de désespoir, de questionnement… un melting pot d’émotions et de sentiments qui m’ont fait beaucoup grandir. Pour ne pas dire vieillir car en 3 ans, j’ai l’impression de m’être prise 10 ans dans la tronche.

Ces dernières années, on a vécu au jour le jour sans vraiment trop prévoir grand chose. On a planifié nos sorties et vacances en fonction de l’évolution et des progrès de nos enfants. Ne surtout pas sauter la sieste sous peine de le regretter très fort en fin d’après midi. Limiter les escapades. Anticiper le pire qui pourrait arriver dans chacune des situations.

Oui, ça fait un peu parents au bout du rouleau dit comme ça mais peut être que c’était le cas et qu’on ne s’est rendu compte de rien.

Il faut dire que Mister A nous en a fait voir et que jusqu’à ce qu’il parle enfin assez bien dans les deux langues pour exprimer ses frustrations, on a un peu vécu un “enfer”.

Entre guillemet, parce que c’était pas non plus le cauchemar (quoi que pendant ma deuxième grossesse…) et qu’il y a toujours pire mais un enfer à l’échelle de notre petite famille en construction…

Et puis, un matin du mois dernier, alors que j’étais seule avec mes garçons, je me suis mise à entendre quelque chose:

Le silence

Comme tous les parents, j’ai couru dans la chambre pour découvrir quel massacre ils étaient en train de préparer ou s’ils n’avaient pas tout simplement sauté par la fenêtre.

Et non!

C’était un silence qui ne cachait rien. Seulement deux frérots jouant à construire un garage avec des Duplo. Je suis restée plantée là, à les regarder et à savourer.

Je me suis donc mise à faire un petit état des lieux de notre quotidien depuis quelques jours. J’ai soudain réalisé qu’il était plus facile, moins inattendu et que le nombre de decibels qui traversaient notre appart était tout à fait honnête comparé à il y a quelques jours.

Je me suis donnée une semaine d’observation afin d’en être certaine mais j’ai fait ce constat très agréable:

Le calme est de retour et on a notre rythme de croisière tous ensemble. Comme s’il avait fallu tout ce temps pour que chacun s’adapte à sa place dans notre famille.

Il m’arrive encore d’avoir ces moments où ils me font monter en pression et où j’ai l’impression que je pourrais exploser d’une minute à l’autre. Je crie et je répare encore beaucoup de bêtises de plus en plus ingénieuses avec le temps. Récemment, ils ont réussi à faire glisser des petites voitures dans le trou de nos enceintes, impossible de les faire ressortir. Et le pire dans l’histoire, c’est la crise quand ils se sont rendus compte qu’ils ne pourraient plus les récupérer. C’est limite si c’était pas de ma faute quoi !

Et la dernière manie crispante de Mister A, c’est de se changer 10 fois par jour, en retournant sa commode (que je prends toujours soin de bien ranger) et celle de son frère. Car oui, il se change et amène une nouvelle tenue pour Little A à chaque fois. Ça m’énerve mais en même temps qui n’a jamais retourné une armoire/commode étant petit?

À côté de ça, les couchers ne durent plus une éternité. Les sorties se passent sans drame. Les trajets en voiture/avion sont devenus presque trop faciles (bon ok j’exagère un peu là).

J’ai l’impression d’avoir engendré des “partner in crime” 😉

Il fait bon vivre chez nous depuis quelques semaines et qu’est ce que ça fait du bien!

Comment ça va chez vous ?

Tested

{J’ai testé #31} – Le sac à jouets 3 SPROUTS

2 avril 2018

Je dois vous faire une confession.

Je suis plus excitée à l’idée de découvrir un nouveau mode de rangement pour le bordel les jouets de mes enfants que de m’acheter une nouvelle paire de chaussures. Voilà c’est dit!

Bon j’aime encore les chaussures mais quelle satisfaction que de trouver la boîte magique ou le meuble parfait qui réduira l’effet “Tchernobyl” présent dans notre appart’ quotidiennement.

Et aujourd’hui, je voulais vous parler du sac à jouets de 3 SPROUTS car il fait partie de ces petits bonus qui rendent la vie des parents plus facile.

C’est un peu THE sac à avoir quand on a des enfants qui ont tendance à en mettre partout puisqu’il se déploie et devient un tapis de jeux. Lorsqu’il ouvert, ses rebords se relèvent de manière à former une barrière qui empêchera leurs petits trésors de vos têtes blondes de se faire la malle.

Et sachez que sur ces photos, il y a  presque 3 bôites de Duplo à l’intérieur et qu’il y a encore beauuuuucoup de place. D’ailleurs, on a réussi à y caser un enfant. Ce n’est certes pas le sujet mais il fallait le dire! Et Non, je ne vous montrerai pas de photo 😀

Les services sociaux ne rigolent pas en Allemagne 🙂

C’est vraiment top car inconsciemment, ils se mettent à moins s’étaler et à jouer sur un espace plus restreint. Je trouve que c’est idéal lorsque l’on part en week end ou si on sort dîner chez des amis. Ils peuvent prendre un échantillon de leurs jouets favoris et il peut contenir largement assez.

Il est fait de coton à 100% et se nettoie facilement à l’éponge.

C’est aussi très pratique avec les Duplo, les Lego ou les Playmobil puisqu’il suffit de replier le sac avec les jouets dedans et HOP ! tout est rangé! Bon, il y en aura toujours un qui traînera et qui vous ruinera la plante des pieds mais ça c’est inévitable !

On possède déjà plusieurs produits de chez 3 SPROUTS comme des boîtes de rangement ou un rangement pour le bain et je n’ai jamais été déçue.

J’aime beaucoup leur design, toujours accompagné d’animaux et très épuré. Et puis, la qualité est vraiment au rendez vous. Faudrait que je vous montre l’état de notre rangement de bain après trois ans d’utilisation d’ailleurs, je pense que vous seriez convaincus.

Vous pouvez retrouver ce sac de jouets 3 SPROUTS et tous les autres produits de la marque sur Berceau Magique.

Et vous? Vous avez des secrets de rangement de “parents en détresse”?!

Produit offert par Berceau Magique *
Tested

{J’ai testé #30} La veilleuse Meelight de Meemoo Baby

26 février 2018

Encore une veilleuse!!! Vous allez vous dire que je suis sacrément obsédée et vous aurez raison.

J’ai toujours été attirée par les trucs lumineux depuis que je suis toute petite. Ça vient peut être de là…

Quoi qu’il en soit, je voulais vous présenter aujourd’hui THE veilleuse de compet’:

La Meelight

Qui n’a jamais utilisé la torche de son téléphone pour donner un biberon ou le sein la nuit? Ou même pour changer une couche?

Moi, ça m’arrivait tout le temps car la seule chose que j’ai toujours plus ou moins sous la main c’est mon téléphone. (Bon c’est vrai que je dois parfois appeler mon portable de mon fixe pour le retrouver mais ça c’est une autre histoire)

Avec la Meelight, vous n’aveuglerez plus votre famille la nuit!

Cette petite veilleuse a deux particularités assez chouettes

– La première c’est que sa lumière dorée est vraiment très douce. On parle souvent des lumières bleues des écrans dangereuse pour les yeux et qui excitent. Mais finalement, c’est aussi valable pour les ampoules et donc les  veilleuses de nos enfants. La Meelight qui émet un très faible taux de lumière bleue,  favorise le calme et le sommeil de nos tout petits.

Il y a trois niveaux d’intensité.

Il suffit d’appuyer là ou je mets mon pouce sur la photo ci dessus pour changer la luminosité. Pour l’éteindre, il faut rester appuyer sur ce même bouton.

En ce qui concerne l’intensité, le niveau le plus faible suffit pour nourrir son bébé. Le niveau le plus fort est idéal pour un changement de couche nocturne.

– La deuxième particularité notable c’est qu’elle se clipse à nos vêtements, une couverture, un doudou…On peut donc avoir les mains libres pour cajoler, changer et rassurer son bébé. Croyez moi, ça change de la torche de mon Iphone.

Pour les caractéristiques générales, elle dispose d’une autonomie de 24h et se recharge en 1h. Son design est très épuré et discret.

J’ai pris 12 000 photos mais je n’ai pas réussi à capturer la vraie douceur que la lumière de cette veilleuse dégage. J’ai aussi voulu prendre des photos en situation mais à chaque fois que j’ai secoué mon Allemand pour qu’il capture cet instant, il m’a rabroué en me demandant de le laisser dormir…

Bref, on a peut être plein de veilleuses à la maison mais celle ci a bien trouvé sa place…sur ma table de nuit!

Si vous souhaitez plus d’informations, filez sur  Gamin tout terrain vous trouverez votre bonheur.

Bon alors qui fait partie de la Team torche de téléphone?!!

Dénoncez vous!!

              Produit offert*
Mood

30 ans – 30 choses à propos de moi

22 février 2018

Me voici trentenaire depuis quelques semaines.

Une étape ces 30 ans! Ça y’est, je suis censée être une adulte et une femme accomplie.

Aujourd’hui, je me suis dit que j’allais partager avec vous 30 faits sur moi. Je vous parle déjà pas mal de ma vie ici, je ne suis pas à 3 ou 4 dossiers près.

C’EST PARTI!!

  • Je pourrais porter des marinières tous les jours.
  • Je déteste le café mais VRAIMENT! Je n’aime pas le tiramisu à cause du café.
  • Mon plat préféré est le couscous.
  • Mes fruits préférés sont la grenade et la pastèque.
  • Je n’ai toujours pas mon permis de conduire.
  • Mes deux séries préférées de tous les temps sont Ally Mcbeal et Sex & The City.
  •  J’ai failli mourir d’une hémorragie interne.
  • J’adore Beyonce et je suis une grande fan de Britney Spears. Je n’aime plus ce qu’elle fait mais je la défends toujours bec et ongle contre ses détracteurs. J’ai un peu grandi avec elle, c’est comme une tante foldingo qu’on aime bien 🙂
  • J’ai changé 8 fois d’école entre la petite section de maternelle et la quatrième.
  •  Mon pire cauchemar était d’être mère au foyer. Aujourd’hui, c’est toujours le cas. À petites doses ça va mais il ne faut pas que ça s’éternise.
  • J’adore l’odeur de l’essence. Depuis toute petite, je mets mon nez dehors dès qu’on arrive dans une station service.
  • En parlant de nez, je me suis déplacée la cloison nasale en fonçant dans une véranda quand j’avais une dizaine d’années. On m’a appelé trinarine pendant un moment au collège. Les enfants sont tellement bienveillants 🙂 Je pourrais subir une chirurgie réparatrice mais je n’ai toujours pas trouvé le temps de le faire depuis la naissance de mes fils.
  • J’ai beaucoup de mal à garder un secret car en général je dis tout à ma mère. Alors quand mes amies veulent me confier quelque chose elles me disent toujours:”Marine, je te raconte un truc mais tu le garde pour toi hein?! Tu le dis même pas à ta mère!”
  • Mon film préféré est The African Queen, un vieux film des années 50 avec Humphrey Bogart et Katharine Hepburn. C’est assez improbable mais je l’ai vu une centaine de fois et il me rappelle une période de mon enfance où on avait déménagé 6 mois dans une maison dans le parc d’un château dans le 77, on ne captait pas la TV et du coup je regardais les K7 qu’on avait. Et ce film, sa musique m’apportait beaucoup de joie.
  •  Je n’ai pas vécu de chagrin d’amour depuis mes 15 ans. #luckyme
  •  Je déteste la TV réalité. Je comprends pas qu’on puisse regarder ça.
  •  Je ne supporte pas de transpirer, ça me rend agressive.
  •  J’ai rencontré mon père pour la première fois 2 mois avant mes 30 ans.
  • Je fume…Pas taper!
  • Je mange à peu près de tout sauf: les choux de Bruxelles, la plupart des fruits de mer et le riz au lait.
  •  J’ai un tic depuis ma classe de quatrième. Je me suis rayée la cornée des yeux (comment? C’est une bonne question…) et ils s’asséchaient plus vite. J’avais donc besoin de les cligner plus souvent et ça m’est resté. Dès que je suis un peu fatiguée, je “clignote” comme dirait ma mère.
  •  J’ai rencontré mon Allemand à Kununurra en Australie Occidentale en faisant le ménage dans des bungalow dans un camping au bord d’un lac.
  •  J’ai déjà traversé Paris du nord au sud à pied.
  • Je raconte ma vie très facilement, je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi je n’ai toujours pas fait de psychanalyse. Comme je suis assez spontanée, je peux déballer des trucs perso comme ça et choquer les gens qui m’entourent. En Allemagne particulièrement où les gens sont assez frileux à l’idée de se dévoiler.
  •  Je connais presque toutes les chansons de Charles Aznavour par coeur et ma préférée est “Au creux de ton épaule”.
  •  Mon quartier préféré de Paris est le 11ème. J’y habitais de mon CP à mon CM2 et à l’époque j’avais la sensation d’habiter dans un village. Un village un tout petit peu plus grand que celui d’où je venais en Bretagne.
  • J’ai tenu un journal de la sixième à la terminale.
  • J’ai joué aux Barbies jusqu’à 6/7 ans
  •  J’ai toujours été jalouse. Que ce soit avec mes amoureux, ma famille ou mes amis. J’avais toujours besoin qu’on me dise qu’on m’aime. Une vraie chieuse…Je suis guérie depuis que j’ai rencontré mon Allemand et encore plus depuis la naissance de mes enfants. 
  •  Contrairement à ce que la couleur de mes yeux et ma pâleur pourraient vous faire penser, j’ai des origines italiennes et espagnoles.

 

Voilà!

 

Tested

{J’ai testé #29} 100 jouets en un avec le Bilibo

19 février 2018

La serial testeuse que je suis est de retour et aujourd’hui, je voulais vous présenter le Bilibo.

Vous l’avez surement aperçu sans vraiment savoir ce que c’était ou à quoi il servait. C’est vrai qu’il est assez étrange mais vous verrez qu’il a plus d’un tour dans son sac.

Le Bilibo est un produit de la marque Suisse Moluk (un concurrent d’Ikea en matière de noms originaux). Moluk c’est des produits conçus dans le but d’aider nos enfants à developper leur créativité et leur imagination.

Si vous vous demandez à quoi sert ce Bilibo et bien, il ne sert à rien. Ou alors à tout. C’est un jouet ouvert qui permet mille et une utilisations. Pus sérieusement, je vous ai énuméré une dizaine de possibilités d’utilisation du Bilibo mais tout dépendra des goûts et de la personnalité de votre enfant. Il en inventera sûrement tous les jours.

Voici ce que mes fistons en font…

Marche pied

Bol pour y mettre des trésors

Garage ou pont pour les petites voitures et camion.

Rangement de secours pour jouets qui traînent.

Et ce qu’on peut aussi faire…

– On peut l’utiliser dans le sable à la mer ou du parc.

– On peut l’utiliser dans l’eau ou même à la neige.

– Il peut servir de toupie.

– Il peut devenir un landeau ou baignoire pour poupées.

– Il peut aussi être un casque de moto imaginaire ou de pompier, un panier,

– Les enfants peuvent tester leur équilibre en s’asseyant ou en se mettant debout dans le Bilibo. Attention: Gamelles probables.

Le seul point négatif, à mes yeux, c’est le prix. J’ai payé le mien 26,50€ ici mais ils ne livrent malheureusement pas en France. Le moins cher que j’ai trouvé pour la France c’est 32,90€ sur Berceau Magique. Je trouve que c’est tout de même un peu cher pour un bout de plastique.

Retrouvez moi vite sur Instagram ou sur Facebook, j’ai une surprise pour vous !

À tout de suite!

%d blogueurs aiment cette page :