Motherhood

Birth story très en retard…

20 mars 2015

Ba oui, avec tout ça, j’ai même pas eu le temps de vous raconter l’arrivée fracassante de Mister A 1 mois et 10 jours avant le terme prévu.

Flashback …

Samedi 7 décembre:

34SA+3jours. Je vais faire les magasins avec ma mère. Noël approche mais surtout mon anniv’ 2 jours plus tard. Ma mère m’offre les bottines de mes rêves, je kiffe mais il y a un tout petit talon, on attendra donc la fin de la grossesse, pas envie de me casser la gueule !!

 

IMG_4279

Dimanche 7 decembre:

4h du mat’: Je pose mon livre me retourne pour éteindre la lumière et là, CRAC, je me pisse dessus. Enfin c’est la sensation que j’ai mais je sais bien ce qui arrive. Je crie: Mamannnnnnn!!!! Je rappelle que, ayant décidé d’accoucher en France, pour une question de langage, de mœurs , de confort, de famille proche, de différence de culture…ma moitié n’était pas la, mais toujours en Allemagne en train de nous installer notre nid douillet et accessoirement, de bosser. Il était prévu qu’il arrive pour noel, sachant que la DPA était pour le 22 janvier, on était large.

Bref j’appelle ma mere:

– Mamannnn, Mamannnnn!!

– Ouai ( réponse tete dans le cul)

– Maman, j’ai perdu les eaux, je fais quoi ??!! ( tout ca en arrivant près de la chambre de ma mere, avec une démarche de pingouin pour eviter de foutre du liquide amniotique partout en vain)

– Rien, qu’est ce que tu veux faire ?! ( toujours la tete dans le cul)

– Ba peut être aller a la Maternite, le terme est dans un mois et demi c’est pas normal ( bref je déblatère tout plein d’excuses pour la convaincre de m’emmener a l’hôpital même si j’ai pas de contraction, j’ai perdu les eaux bordel et pas qu’un peu!!)

4h45: on arrive à la Maternite. J’ai toujours ma démarche de pingouin et je serre les cuisses pour empêcher les fuites de liquide mais c’est incontrôlable ce truc. J’explique tout à l’infirmière. Au final, on me garde sous antibio et me dit qu’on me laisse 2 semaines sous surveillance pour arriver à 37 Sa. Ah bon !! Pour moi, quand on perd les eaux si le travail ne commence pas dans les 48h alors on déclenche. Mais nouveau protocole apparement. On me dit aussi que je dois appeler mon conjoint pour lui dire de venir car le travail peut commencer d’un moment à l’autre. J’appelle mon copain, qui je pense ne s’y attendait pas du tout, mais 7h plus tard il était la. Plutôt rapide pour un dresde/ berlin-berlin/Paris.

IMG_2137

IMG_2139

Lundi 8 décembre:

Je passe donc mon anniv a la maternité, je m’en rappellerai de celui la. Heureusement, ma famille et mon copain sont la.

IMG_2174

Les 9 et 10 décembre: je fais chier tout le monde pour rentrer chez moi car à part 1 monitoring par jour qui ne montre toujours aucune contraction, rien ne se passe.

 Mercredi 10 décembre: 

14h, je rentre chez moi en hospitalisation à domicile ( victoire!!!)

16h je savoure un thé sur mon canapé’, je suis contente d’être rentrée j’ai hâte que mon bébé arrive mais je ne réalise pas que c’est quand même un peu tôt. Apparemment, les bébés apprennent à tétée, respirer et avaler en même temps entre la 35eme et 37 eme semaines d’amenorrhée.

18h je ressens ma première contraction je crois. Je me dis que ça ne sera qu’une contraction isolée comme ça pour déconner quoi.

 Jeudi 11 décembre:

 3h du mat‘. Je ne dors pas, j’ai mon téléphone dans les mains et je chronomètre mes contractions qui arrivent toutes les 7 minutes. Je me dis que ça valait pas le coup d’avoir fait chier le monde a l´hosto pour avoir des contractions la nuit d´après. Mais putain la vache ! ça fait super mal !!!

4h du mat‘: Je vais prendre une douche, je me rase les guibolles et le maillot au radar. Je me dis qu’on ne sait jamais!! Et je vais m’allonger sur le canapé je laisse monsieur dormir, il risque d’avoir besoin de force.

10h: j’ai des contractions par ci par là rien d’insupportable et j’attends la sage femme de l’HAD qui doit arriver vers 10h30.

 

14:00– La sage femme arrive enfin. Monitoring, toucher vaginal…et verdict: je pense que vous êtes en travail. Je vous renvois à la Maternité.

 

15:30– j’arrive a la Maternité, tout va bien, je rigole, je suis à moitié euphorique.

IMG_2177

18:00– les contractions se font de plus en plus douloureuses mais je gère. Je pense à ma valise de Maternité que j’avais toute bien préparé et qui était ruinée à cause de ma première hospitalisation. Moi pas avoir pensé à rechecker la chose, il me manquait donc la moitié des trucs. Et je commence à m’inquiéter !! Est ce que j’ai bien mes pushing socks ?!!! Oui je les appelle comme ca, des chaussettes pour quand je vais pousser quoi. Depuis le début de ma grossesse, je me disais qu’il me fallait absolument des chaussettes pour ce moment la. Pas envie de voir mes doigts de pieds s’écarter et se tortiller, Nan!! Deja que je serai deja nue de partout, je garderai mes pieds à l’abri des regards, na !

 20:00– Je suis dilatée a 2cm, on m’installe pour la péridurale. Je me laisse guider, je me concentre sur ma respiration. Ce n’est pas la piqure (très supportable soit dit en passant) le problème, le plus compliquer c’est de gérer ses contractions sans bouger, ca c’est la merde! Mais on y arrive.

 

20:30– je suis stoned …j’ai du mal garder les yeux ouvert. Je dis a mon mec d’aller s’aérer, d’aller voir ma mère, ma sœur et ma meilleure amie qui attendaient dans la salle d’attente, de prendre un café, peu importe mais qu’il me laisse dormir.

22:00 la sage femme m’ausculte je suis dilatée a 3 cm.

22:45– elle contrôle mon col de nouveau. Je suis à 7cm. Je rappelle mon copain qui a du mal à croire que ca soit allé aussi vite. Ouai Ba c’est pas toi qui en chie, ça se voit !!

23:15– nouveau contrôle. Dilatation complète. On se donne du temps pour qu’il descende .

23:30– j’entends plein de bip bip bip, sur le monito, je m’inquiète. La sage femme me fait changer de position. Les bip bip se calment.

Vendredi 12 décembre: 

 00:00-les bip bip bip reprennent, j’ai super mal. Médecin, sage femme, infirmière, aide soignante, femme de ménage… Tout le monde est dans ma chambre. On me dis qu’il va falloir le sortir vite car les contractions sont très fortes et il les supporte mal. Mon petit Loulou…

 00:10– je commence à pousser, soutenue par ma moitié. Je suis concentrée, la péri fait toujours effet mais j’ai quand même super mal !!

00:12– Aloïs arrive, je devrais dire s’auto-éjecte de mes entrailles telle une petite rocket. “Ça c’était une poussée efficace Madame!! ” tu m’étonnes, il est arrivé tellement vite qu’il n’a rien du comprendre. On me le pose sur le ventre 5 secondes et demi et on me l’embarque.

00:15 On propose au nouveau papa d’aller voir son petit trésor. Je lui dis de ne pas oublier de prendre une photo. Il revient 5 minutes après le sourire jusqu’aux oreilles. Il me montre les photos, je scrute tout de la tête aux pieds qui d’ailleurs ne sont pas complètement sur la photo. Je m’affole un peu, je lui demande s’il a compté si le bébé avait bien 10 doigts de pieds. Il me regarde genre WTF, je lui explique que ma grand mère a 6 sœurs et que sur les 6, 5 d’entre elles avaient 12 orteils. 😳 Il retourne voir Aloïs et me dit qu’il a bien 10 orteils. Pffffiou me voilà rassurée.  Il va très bien, on lui fait juste 2/3 contrôles et soins mais il va bien.

02:00 Je grogne un peu parce qu’on ne m’a toujours pas amené mon bébé et que je suis recousue ( merci l’episio inutile pour un si petit bébé, qui va commencer à me faire souffrir 12 jours plus tard soit le soir de noel et ce pendant un mois et demi. On en reparlera) , j’ai mal nul part !! Je veux voir mon bébé !!!

02:15 On m’apporte mon fils…rien que de dire “mon fils”, ça me donne des frissons, j’ai l’impression d’être grande 😊. Et la, bonheuuuuuuuuuuur. Le papa rentrera se coucher 2h plus tard et nous, on nous monte en unité kangourou, ou je ne dors pas mais je contemple ma merveille jusqu’au petit matin.

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :