Browsing Category

Grossesse

Grossesse

Et tu es enfin là…

12 septembre 2016

naissance

Comme promis, voici l’histoire de la naissance de mon bébé pastèque.

Comme pour Mister A, j’ai décidé d’accoucher en France. Pour avoir ma famille près de moi, pour vraiment comprendre ce qui se passera autour de moi dès que le travail aura commencé et surtout pour avoir une péridurale sans entamer un bras de fer avec les soignants comme ça arrive ici en Allemagne. Vous pouvez dire ce que vous voulez mais je commence à connaître pas mal de mamans maintenant à Dresde qui n’ont pas eu de péridurale alors qu’elles le souhaitaient vivement. Alors chacun son expérience mais moi ça me rassurait de pondre chez moi à Paris.

Dimanche 21 Août

– 18h: Je skype avec mon allemand qui prévoit de nous rejoindre à Paris le samedi suivant.

– 20h: Je couche Mister A, il est super excité et met 45 minutes à s’endormir…

– 21h30: Je me pose enfin sur le canapé avec un thé et ma mère me force à regarder un replay de Plus Belle La Vie…je lui pardonne, elle m’a été d’une aide précieuse cette nuit là!

– 22h30: Je comate et me dis qu’il faudrait que j’aille bientôt me coucher mais j’ai pas envie de lever mes fesses.

-22h45: Je sens un truc bizarre dans mon ventre puis comme des bulles. Je vais aux toilettes checker ce qui se passe par là presque sûre que je suis en train de perdre les eaux. Bonne pioche! Je retourne donc dans le salon prévenir ma mère. On se dit toutes les deux qu’on a bien la flemme d’accoucher ce soir…

– 23h: Mon beau père débarque pour garder Mister A, j’appelle mon allemand pour qu’il trouve le moyen de faire les 1027km qui séparent Dresde de Paris le plus vite possible. Pas moyen d’arriver avant le lendemain 16h à moins de payer 700€ pour arriver à 12h. Comme on ne fait pas partie de la famille Rotschield, on choisit l’option de 16h en se disant que 700€ ce n’était pas raisonnable. Surtout s’il n’arrivait quand même pas à temps .

– 23h30: Je m’affaire dans tous les sens, je vérifie ma valise de maternité que j’avais faite à l’arrache deux jours avant. Je traîne, je brasse de l’air, j’ai pas envie de laisser Mister A et j’ai pas envie d’accoucher sans mon Allemand.

– 00h15: J’arrive à la maternité accompagnée de ma maman. Je voulais qu’elle rentre à la maison prendre le relais de mon beau père pour s’occuper de Mister A mais plus les contractions s’intensifient moins j’ai envie d’accoucher seule. Elle n’a pas franchement envie de me laisser non plus.

– 00h30: La sage femme m’ausculte. Je suis dilatée à 2. Elle me dit d’aller marcher 1h dans l’hôpital pour essayer de faire avancer les choses plus rapidement. D’après elle, je devrais avoir le droit à la péridurale à mon retour. YES !

– 1h: On fait des tours dans l’hôpital. Toujours le même parcours pendant lequel j’ai deux contractions. J’ai de plus en plus mal et surtout, de plus en plus vite. Par contre, je ressens les contractions dans mon ventre, pas dans mes reins comme pour Mister A. C’est beaucoup plus supportable.

– 1h45: J’en peux plus, je retourne voir la sage femme. Je suis à 2/3. Je sais maintenant que mon Allemand n’arrivera pas à temps mais je m’y étais préparée. Je suis déçue pour lui car il va rater un moment spécial mais il sera la dans l’après midi, c’est le principal. Et puis, ma mère est une bonne coach. Peut être même la meilleure.

– 2h30: L’anesthésiste arrive tel le messie. Il me pose cette péridurale et me conseille de me reposer un peu car ça peut prendre du temps et je vais avoir besoin de force. On éteint donc la lumière et j’essaye de dormir mais j’ai encore mal. Je me demande ce que fout cette PUTAIN de péridurale pour faire effet.

– 2h50: J’appelle la sage femme, j’ai super mal et je sens que ça pousse en bas. En gros, j’ai l’impression que je vais me faire dessus. Elle me dit:” Ah bah oui!! Vous êtes à dilatation complète, ne poussez pas, je reviens tout de suite!” Comment ça dilatation complète?! Y’a 1h j’étais à 2/3! AAArrggg!! J’ai maaaaaaaaaal, et la péridurale alors?!

– 3h: L’anesthésiste revient pour m’injecter un bolus afin de tenter de me soulager un peu car ça va tellement vite que la péridurale court après ma douleur et n’a pas le temps de faire effet.

– 3h05: Je pousse, je ne peux pas m’en empêcher de toutes façons, j’ai trop mal!! Je m’agite un peu , j’ai du mal à être efficace, je souffre tellement. J’essaye de souffler et bien respirer ( comme me le suggère ma mère) mais je suis submergée par la douleur et j’arrive pas à me concentrer.

– 3h12: Ça y’est! Il est là! Mon petit chat qui n’a pas de prénom car mon Allemand et moi étions encore indécis. 3k040 et 48cm. C’est ma maman qui coupe le cordon. J’aurais jamais imaginé qu’un jour je partagerai une aventure pareille avec elle…

Après une courte nuit et une journée plutôt paisible à sniffer du bébé, mon Allemand arrive enfin avec Mister A qu’il a récupéré chez ma mère. Il se moque complètement du petit bébé, il est bien trop occupé à renverser ma canette d’Ice tea dans mon lit…

naissancee

On se décide enfin pour ton prénom. Tu t’appelleras Andreas, sans accent sur le “e”, à l’allemande. Mais pour le blog ce sera Little A.

Grossesse

9 mois de grossesse {update}

7 septembre 2016

 9 mois

Suite et fin de ma petite aventure de 9 mois. Je vous raconte très vite comment, le 22 Aout, j’ai enfin été libérée!

Le récap’ du mois

Nombre de semaines de grossesse: 37 semaines de grossesse, 39 semaines d’aménorrhée.

Taille et poids du bébé: Il mesure environ 48 cm et pèse 3kg100, une belle pastèque quoi !

Évènement important du mois: La naissance de little A bien sur!

Vêtements de grossesse: Ce mois ci, j’ai porté presque exclusivement des shorts et des tee shirt XXL.

Symptômes: Mauvaise humeur, mal au dos, mal aux côtes, brulures d’estomac, aucune patience, fuite de lait, crampes dans les mollets la nuit, mains et pieds gonflés…bref l’enfer !

Sommeil: Bof, j’ai du mal à trouver une position confortable. Je tourne et me retourne dans mon lit pendant un bon moment avant de trouver le sommeil pour finalement me réveiller peu de temps après à cause d’une envie de faire pipi…

Envies: Bizarrement, rien de particulier ce mois ci. Je me suis surement trop goinfrée les mois précédents.

9 mois

Je n’en vois plus le bout…moi qui pensait accoucher trop tôt…pfff tu parles!!

Côté poids +1 petit kilo ce mois ci pour un total de 17 kg. Je n’ai même plus le courage de manger…Faut dire que mon estomac doit être tout ratatiné qu’il n’y a plus beaucoup de place la dedans. Dès que je mange un peu trop, je n’arrive plus à respirer donc j’évite hein!

Aller, un peu de courage, j’y suis presque!! Oui je m’auto-encourage, il me faut au moins ça !

En vrai, j’ai déjà accouché, certains d’entre vous le savent déjà mais je joue le jeu. Je viens très vite vous raconter la naissance de mon petit bouchon et plein d’autres choses maintenant que je suis libérée, délivrée(elle était facile je sais ;-))et que je peux enfin me poser devant mon ordi.

9 mois

Grossesse

8 mois de grossesse {update}

11 août 2016

grossesse 8 mois

Et voilà! Je débute mon neuvième mois, il est donc temps de faire ma petite update du huitième mois.

Le récap’ du mois

Nombre de semaines de grossesse: 34 semaines de grossesse, 36 semaines d’aménorrhée.

Taille et poids du bébé: Il mesure environ 46 cm et pèse 2,7kg presque comme une laitue romaine.

Évènement important du mois: Nous avons migré de Dresde à Paris pour l’été en attendant que je ponde. Mister A est allé 5 jours en Bretagne avec sa grand mère. Je peux vous dire que j’en ai profité, je n’ai pas quitté mon canapé! Sinon, ma valise de maternité est enfin prête à 2/3 trucs près. Mieux vaut tard que jamais.

Vêtements de grossesse: Mon pantalon de grossesse Envie de Fraise commence à me serrer au niveau du ventre et des cuisses. Je commence à être vraiment à court d’options vestimentaires. Il est temps que cette histoire se termine, hors de question d’investir dans des fringues pour 3/4 semaines maxi!

Symptômes: Moins de brulures d’estomac grâce au Mopral (un pansement gastrique) prescrit par ma sage femme. J’ai quelques nausées qui sont revenues mais rien d’alarmant. J’ai beaucoup de mal à respirer dès que je suis assise (d’où mon absence sur le blog) mais j’ai l’impression que bébé pastèque est descendu ces derniers jours car ça va un tout petit mieux de ce côté là. J’ai aussi pas mal de petites fuites de colostrum mais rien d’inquiétant, au contraire, ça veut dire que tout se met en place pour mon futur allaitement. Inutile de dire que j’ai toujours le dos en compote mais pas grand chose à faire de ce côté.

Sommeil: De pire en pire…Et puis, Mister A commence à faire des terreurs nocturnes…on est pas donc pas dans la mouise!!

Envies: Des barquettes de Lu au chocolat, des Pailles d’or à la framboise, des pains au chocolat, du melon, du muesli au chocolat mais j’avoue que j’ai du mal à savoir ce dont j’ai envie en ce moment. D’ailleurs, c’est certainement pour ça que j’ai eu des nausées car je n’arrivais pas à trouver quelque chose à me mettre sous la dent qui me donnait envie malgré un frigo plein…Mais rassurez vous, je ne me laisse pas mourrir de faim.

grossesse 8 mois

Dans l’ensemble, je ne suis que plainte et souffrance. Une vraie chieuse alors qu’au fond, médicalement parlant tout va bien. J’ai passé le mois à fuir la chaleur et le soleil et à exploiter mon entourage pour qu’ils se relaient avec Mister A. Bah oui, petit bouchon, lui il a besoin de sortir et de se dégourdir les jambes. C’est pas très drôle d’avoir une maman mi montgolfière mi baleine. Alors on fait notre petite balade le matin, quand je suis encore fraîche et l’après midi, il ressort avec l’un de ses grands parents. Il a entamé une super tournée des parcs d’Ile De France: Parc Floral, Parc de Seau, Jardin du Luxembourg, Jardin de Montsouris…Il va même visiter le musée des Arts Premiers samedi !

Niveau poids +16 kg…Arf, je vais bien réussir à taper les 20kg ce coup ci! Je n’ai pas l’impression de manger beaucoup la journée mais le soir, j’ai de grosses envies de sucré ahem…toujours pas de vergetures mais ma peau commence à être vraiment tendue sur mon ventre. Je crois parfois en apercevoir une mais à chaque fois, il s’agit d’une marque de culotte ou de pantalon.

Plus que 25 jours maximum à tenir…manquerait plus qu’il arrive après le terme !

Grossesse

7 mois de grossesse {Update}

11 juillet 2016

7 mois

Comme j’ai déjà entamé mon huitième mois de grossesse, il était temps de vous parler du septième, histoire d’être un peu moins en retard que d’habitude.

Le récap’ du mois

Nombre de semaines de grossesse: 30 semaines de grossesse, 32 semaines d’aménorrhée.

Taille et poids du bébé: Il fait près de 40cm et pèse 1900g soit le poids d’une belle noix de coco, rien que ça.

Sexe du bébé: C’est toujours un garçon jusqu’à preuve du contraire mais la dernière écho ne laissait place qu’à peu de doute.

Évènement important du mois: Je suis allée à Paris toute seule cette fois ci et pendant 5 jours. Un break qui m’a fait le plus grand bien. Évidemment j’avais hâte de retrouver mon fiston et je me demandais s’il allait me bouder un petit peu mais pas du tout. Au contraire, il était super content et ne me quittait plus. Bon il avait les ongles des pieds et des mains noirs mais c’est ça la vie à la campagne.

Vêtements de grossesse: Rien de nouveau par rapport au dernier mois. Je n’ai pas fait d’achat vêtement de grossesse et j’espère tenir comme ça jusqu’au bout. Des robes (longues de préférence pour éviter de montrer mon jambonneau transparent) mon jean de grossesse Envie de Fraise et mon jean boyfriend Zara. Je me suis rendue compte que j’étais super à l’aise dans les tee shirt de mon mec alors je les lui pique tous 😉

Symptômes: Des remontées acides et des brûlures d’estomac à gogo. C’est vraiment désagréable !! Mon bassin me fait mal, mon dos et mes genoux aussi. Un peu de positif, j’ai de supers ongles !! Ils sont forts et poussent super vite.

Sommeil: Bof bof, je me réveille toutes les nuits 2/3 fois pour faire pipi et pour m’extirper de mon lit, je vous raconte pas l’aventure. Je roule jusqu’au toilettes!

Envies: J’ai ressorti mon juicer et je me fais des jus frais: orange + menthe; pomme + carotte; gingembre + pomme + mandarine…J’ai des envies irresistibles de manger des falafels et de sniffer un marker (no comment) ou alors un bol d’essence. Je vous rassure, je m’abstiens mais j’y pense souvent.

7 mois

D’après ma gentille sage femme, mon entourage s’apprête à vivre des semaines difficiles. Selon elle,(et je pense qu’elle n’a pas tord) comme j’ai accouché prématurément la première fois, je n’ai pas vécu les délicates dernières semaines de grossesse où l’on ne supporte plus rien. Comme j’ai l’impression d’être déjà au bout de ma vie, je me dis que le mois d’août s’annonce compliqué. J’espère qu’il ne fera pas trop chaud à Paris…

Niveau poids +11 kg…Ça monte toutes les semaines, je ne contrôle plus rien. Côté vergetures, je n’en ai toujours pas mais je sens que ma peau commence à tirer autour de mon nombril. J’ai bien peur de ne pas y échapper cette fois ci. Alors je me prépare psychologiquement à me retrouver avec une toile d’araignée sur le bidon. C’est difficile de l’imaginer mais je préfère être prête pour pleurer le moins possible. Ça arrive à beaucoup de femmes après tout et elles y survivent . I WILL SURVIVE !!

Plus qu’une cinquantaine de jours maximum à tenir…

 

Grossesse Lifestyle

Pas le temps

7 juillet 2016

grossesse

Vous l’avez sûrement remarqué, le blog est au ralenti depuis quelques semaines maintenant.

La faute aux nombreux allers-retours Paris-Dresde que j’ai du faire, à ma grossesse qui me cloud au sol et à Mister A qui, lui par contre, est en pleine forme.

Je pense que je me suis surestimée sur ce coup là.

Le vrai VRAI problème c’est mon gros ventre !

Je sais, je me plains tout le temps alors que tout se passe très bien côté santé mais côté moral, c’est pas trop ça…

Qu’est ce que je me traîne…je ne suis bien dans aucune position.

  • Assise, mes côtes me rentrent dans le ventre et je n’arrive pas à bien respirer.
  • Allongée sur le côté, droit ou gauche, mon dos me tire, mes hanches bougent et me font souffrir.
  • Allongée sur le dos, je me sens oppressée. J’ai l’impression que quelqu’un est assis sur ma poitrine.
  • Debout, c’est encore comme ça que je suis le mieux mais j’ai très vite la sensation de passer la serpillère avec mon bide.

Du coup, j’ai du mal à passer du temps sur mon ordinateur alors que j’ai plein de choses à raconter.

Sans parler des endormissements à rallonge de Mister A qui grattent beaucoup trop de temps sur mon moment peinard du soir.

Et dès que je regarde mon téléphone et que je vois 22:50, je me dis:” Oula!! Il est tard, faut que j’aille me coucher!”

Vous voyez le genre?

Mais bon, pas d’inquiétude, The Blonde Mother est toujours dans les parages, j’espère juste que ça ne sera pas pire avec un nouveau né.

J’ai tellement hâte de récupérer mon corps rien que pour moi. Quelle égoïste celle là !!

%d blogueurs aiment cette page :