Browsing Category

Motherhood

Motherhood

Parfois, je m’énerverai bien…

10 octobre 2017

Être maman, c’est vivre dans un ascenseur émotionnel. Joie, fierté, amour mais aussi stress, peur et colère. Alors si vous ajoutez un peu de “fatigue” à tout ça, certaines situations peuvent carrément vous faire vriller.

Il y a des jours où vous pouvez tout encaisser sans problème et d’autres où vous ne supportez rien. Il faut dire que tout dépend de la manière dont a commencé votre journée.

Le matin, mon Allemand se lève TRÈS tôt. Son réveil sonne à 5:35 puis à 5:45, puis une dernière fois à 5:55. Ouai 3 fois, histoire que toute la baraque soit réveillée à 6h…Donc déjà, s’il les réveille alors qu’ils auraient pu dormir jusqu’à 7h15, ça m’énerve

Une fois que les enfants sont réveillés, j’ai 45 minutes pour câliner, nourrir, habiller et débarbouiller trois personnes ( Ba oui, eux + moi). S’il n’y a plus de lait, ça commence mal…Mais si les garçons ne coopèrent pas, qu’ils traînent, se plaignent et que du coup, on rate notre tram, ça aussi ça m’énerve

Mister A est donc au Kindergarten et Little A dort, c’est LE SEUL moment de la journée où je peux être tranquille et bosser un peu. Alors si Little A se réveille toutes les 5 minutes et ne se rendort que dans mes bras, ça m’énerve encore plus…

Mon Allemand rentre exactement à 16:00, tous les jours. S’il n’est pas rentré à 16:04, il risque de m’entendre râler. Oui, ça m’énerve

Le bain, c’est papa qui s’en occupe. C’est donc un laps de temps calme que j’apprécie avant de faire le dîner. Mais quand mon Allemand m’appelle toutes les 5 minutes, que j’entends que ça crie ou que ça pleure dans la salle de bain qui est transformée en piscine…ça à le don de m’énerver

Vous êtes en train de vous dire “Elle s’énerve pour rien celle là!” mais pas de panique! Ce n’est pas parce que quelque chose m’énerve que je m’énerve obligatoirement. Non, la plupart du temps “j’accueille” comme dirait ma mère 😉 J’inspire et j’expire, ça aide quelques fois! Je peux encaisser une sacrée dose d’énervement. Bien mieux qu’avant d’être maman.

Malheureusement, on n’est pas infaillible et on peut parfois craquer.

Chez moi, ça se traduit par des cris mais on a tous notre manière bien personnelle de péter un plomb. On a l’impression que là, tout de suite, maintenant, on ne peut plus rien supporter. Ce moment où tu préfères passer l’aspirateur pour ne plus les entendre brailler. Un tout petit instant où tu peux comprendre 5 secondes les parents qui secouent leurs enfants. Ils ont le don de vous pousser dans vos retranchements.

Parfois, je suis fatiguée d’être maman mais le sourire de mes enfants recharge mes batteries instantanément.

Et vous? C’est quoi votre manière à vous de péter les plombs?

Famille Motherhood

Comment devenir une maman tortionnaire?

25 septembre 2017

Sachez qu’il est très facile de passer pour une maman tortionnaire aux yeux de nos enfants. Vous aurez seulement besoin de vous procurer quelques accessoires très simples .

On ne le sait pas forcément mais on torture nos enfants quotidiennement. Alors bien sur, on pense faire ce qu’il y a de mieux pour eux mais ils nous remercient régulièrement avec des cris en tout genre. Non pas que ça nous fasse plaisir mais la vie n’est pas toujours une partie de plaisir…C’est comme ça.

Et puis, ils exagèrent à hurler de la sorte pour si peu. Surtout qu’aujourd’hui, tout est fait pour leur éviter des souffrances inutiles: Shampooing qui ne pique pas les yeux, patch anesthésiant avant un vaccin, brosse qui n’arrache pas les cheveux, thermomètre à embout souple…Bref, avec tout ça ils trouvent quand même le moyen de jouer les victimes.

Voici plusieurs situations où nos enfants se transforment en petits martyrs

 

Pendant le bain, tout se passe généralement bien jusqu’à ce que vous osiez lui rincer les cheveux. Dès lors, un tsunami déferle dans votre salle de bain. Vous allez certainement continuer à lui arroser la tête tout en lui disant:”Voilà, voilà c’est fini!” en sachant pertinemment qu’il y en a encore pour 15 bonnes secondes.

 

Je ne sais pas comment sont vos enfants mais les miens font partie de ceux à qui on doit couper les ongles pendant leur sommeil. Il m’est même déjà arrivé de devoir ronger les ongles de mon petit dernier et de les limer ensuite car il se débattait tellement qu’avec un coupe ongle ou des ciseaux, je lui aurais certainement coupé 1 ou 2 phalanges. Si j’écoutais mes fistons, je me retrouverai avec Wolverine et Edward aux mains d’argent.

J’ai beau avoir une investi dans une brosse anti-arrachage de cheveux, la séance “coiffage” reste toujours très délicate. Il se trouve que Mister A, bien que blond aux yeux bleus, semble être le fils caché de Bob Marley tant il a des dread locks au réveil. Dompter sa touffe tout en lui courant après est devenue ma spécialité.

 

Jusqu’à un certain âge, changer une couche c’est “finger in the nose”. Puis, nos chers bambins grandissent et bougent de plus en plus jusqu’au point où on aurait envie de les sangler pour pouvoir leur mettre les fesses au sec sans nous retrouver avec du caca sur le front.

 

Il y a des médicaments qui ont la cote. D’autres beaucoup moins…Chez nous, les médocs détestés sont les gouttes pour les yeux pendant une conjonctivite ou bien l’inhalateur de Ventoline dès qu’un rhume tombe sur ses bronches. Et la vous devenez la pire des mamans (à leurs yeux).

 

On peut aussi devenir une maman sorcière lorsque nos enfants s’amusent à la mer ou à la piscine et qu’on les force à sortir de l’eau juste parce qu’ils tremblent de froid. On pourrait quand même les laisser devenir bleu en paix !

 

Et le mouche bébé! L’instrument de torture par excellence! Il suffit de le sortir du tiroir pour que vos petits partent en courant et se cachent dans la machine à laver. En général, la séance de mouchage de bébé se transforme en combat de catch histoire de faire durer un petit peu le plaisir. Dommage qu’ils ne comprennent pas que moins ils bougent plus ça va vite.

 

Vous êtes aussi une maman détestable lorsque vous leur interdisez de grimper ou d’escalader un truc qui vous semble dangereux comme un pylône électrique ou le muret d’un pont. Quelle rabat joie vous faites!

 

Bon après, il y a toutes les fois où vous leurs avez interdit de finir votre verre de vin rouge, où vous n’avez pas voulu qu’ils conduisent votre voiture, où vous les avez forcé à vous tenir la main en traversant la route, où vous les avez empêché de boire du liquide vaisselle, de mettre les doigts dans une prise électrique ou de sauter dans des flaques…que de tortures machiavéliques de votre part.

VOUS ARRIVEZ ENCORE À VOUS REGARDER DANS UNE GLACE?

Moi oui 😉

 

Finalement, ce n’est que justice pour toutes les fois où vous vous êtes faites martyrisées par vos enfants. Heureusement, ils ne sont pas rancuniers ( et vous non plus)…

N’oubliez pas de me détailler la torture ultime que vous infligez à vos enfants?

 

 

 

 

Motherhood

Comment savoir ce que pense une maman?

15 août 2017

Les règles de bienséance et de politesse veulent que dans de nombreuses situations, pourtant désagréables ou irritantes, on se retrouve à se mordre la langue et à sourire pour ne pas aboyer.

Quand tu deviens maman, ce genre de situations a tendance à arriver bien plus régulièrement. La faute à vos enfants qui vous forcent fatalement à davantage vous socialiser au parc, à la crèche/école, dans la salle d’attente du médecin, dans la rue…tout le temps en fait et de manière imprévisible surtout!

Le problème c’est qu’il existe autant de méthodes d’éducation que de parents et qu’on a tous une façon différente d’élever nos petits. La vie en société avec des enfants c’est comme une couche de nouveau né allaité, on ne sait jamais quand il y aura des débordements.

Il faut donc apprendre à s’assoir sur sa dignité à peu près tous les jours. Et ne croyez pas que parce que votre enfant est calme et poli, vous ne vous retrouverez jamais à essuyer du milkshake sur le chemisier d’une dame tranquillement assise à la même terrasse de café que vous car vous ne pourrez pas dire que c’était la faute du ballon.

Il y a tellement de moments où on voudrait empoigner une maman au parc, son enfant voire même le votre… Tellement d’instants où on voudrait pleurer et tout laisser sur place…Tellement de fois où on se retient de ne pas exploser de rire pour garder notre sérieux et notre crédibilité…

Aujourd’hui, je vais vous dire ce qu’on pense vraiment lorsque ce genre de situations survient dans notre quotidien déjà bien assez compliqué de maman.

*  À la crèche *

  • Vous apercevez la nouvelle écharpe de votre fille, perdue et recherchée depuis 10 jours, autour du cou d’une autre petite fille…

Ce que vous dites – “Bonjour Madame la maman de Machin, c’est rigolo, ma fille a perdu exactement la même écharpe que celle que porte votre fille aujourd’hui. Vous êtes sûre que vous n’auriez pas, par hasard, pris la nôtre par inadvertance?”

Ce que vous auriez aimé dire – “Bonjour Madame la maman de Machin, ça vous dérange pas que votre fille porte une écharpe qui n’est pas à elle depuis 10 jours? Vous ne vous êtes pas dit que, peut être, la propriétaire d’origine aimerait bien porter son écharpe avant le début de l’été?”

  • Vous récupérez votre fils chez sa nounou avec une balafre de 3 fois la taille de la cicatrice d’Harry Potter sur la joue. Vous apprenez que c’est son copain bidule qui l’a griffé…

Ce que vous dites – “Qu’est ce qu’ils sont casse cou à cet âge là! Ils en inventent de nouvelles tous les jours hein?! Arf c’est rien, ça sera pas la dernière fois.”

Ce que vous auriez aimé dire – “Nan mais c’est un sauvage! Comment il a pu lui faire une griffure pareille? C’est le fils de Wolverine ou quoi?! Merci pour la cicatrice hein!”

  • La nounou de votre fils vous dit qu’il n’a pas voulu dormir et qu’il a retourné le dortoir alors que les autres voulaient dormir…

Ce que vous dites – ” Rholalala je suis vraiment désolée. Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment, on traverse une période compliquée avec lui. Peut être la naissance de son petit frère ou la mort de son poisson rouge…”

Ce que vous auriez aimé dire -“Ah si vous saviez comme je vous comprends, j’en peux plus! Que ce soit pour la sieste ou pour la nuit, le coucher est toujours un enfer! Si vous avez une technique spéciale pour l’endormir, pitié, donnez la moi!”

* Au supermarché *

  • À la caisse, une femme vous double. Vous avez le temps vous décidez de ne rien dire. Pas envie d’un scandale dans le magasin. Votre petite fille vous demande avec sa voix de crécelle pourquoi la dame est passée devant vous alors qu’elle a pas l’air si vieille que ça…

Ce que vous dites – “La dame doit être pressée chérie, on ne dit pas des choses comme ça voyons! Et puis, on a le temps, ce n’est pas grave.”

Ce que vous auriez aimé dire – ” Mais non chérie, la dame est mal élevée ou juste une connasse!

  • Pendant que vous vous chercher une bonne bouteille de vin afin de décompresser lorsque les enfants seront enfin couchés, votre fiston commence à faire l’avion en courant dans le rayon et éclate une bouteille…

Ce que vous dites – “Oh non mais regarde ce que tu as fait! Aller, on va chercher un balai et une serpillère à l’accueil pour que TU nettoies ta bêtises. Il faut faire plus attention à ce que tu fais!”

Ce que vous auriez aimé dire -“PUTAIIIIIN MERRRDE! Bon donne moi vite la main, personne ne nous a vu, on va filer discretos…”

  • Une personne âgée s’approche de votre fille alors que vous lui apprenez à peser des pommes. Celle ci commence à lui parler mais votre fillette ne lâche pas un mot. Même pas un “bonjour”…La vieille dame semble vexée…

Ce que vous dites -“Ba alors? Dis bonjour ma puce! Excusez la madame, elle est assez timide. Elle a du mal avec les inconnus.”

Ce que vous auriez aimé dire – “Désolé mamie mais ne vous vexez pas, elle est petite, elle peut pas forcément avoir envie de parler avec des personnes qu’elle ne connait pas”

* Chez le médecin *

  • Dans la salle d’attente, votre fils s’amuse à mettre les manteaux des autres patients par terre. Vous lui dites 12 fois d’arrêter mais il recommence…

Ce que vous dites – “Excusez nous hein! C’est vraiment incontrôlable à cet âge là.”

Ce que vous auriez aimé dire – ” Bon vu qu’il ne m’écoute pas si vous voulez, je vous le vends pas très cher. Non d’ailleurs, je vous le donne si vous acceptez…”

  • Votre fille joue dans la salle d’attente et raconte des histoires à haute voix. Soudain, elle se met à chanter très fort et fait sursauter les autres patients qui attendent.

Ce que vous dites – “Chuuuuuut! (Sourire gêné) Ne chante pas si fort chérie! Excusez la, elle a une voix qui porte.”

Ce que vous auriez aimé dire -” Hey Ho Beyonce! Tu t’es cru au stade de France ou quoi?! Ça va pas de crier comme ça?!”

  • Votre bébé joue avec une autre petite fille dans la salle d’attente. Tout à coup, vous vous rendez compte que cette petite fille doit certainement avoir un sacré rhume vu le nombre de litres de morve qu’elle laisse sur son passage…

Ce que vous dites – ” Viens sur les genoux de maman mon coeur! Viens, regarde, j’ai une sucette dans mon sac!”

Ce que vous auriez aimé dire – “Tenez madame, voici 3 ou 4 mouchoirs pour votre fille. La pauvre, elle va bientôt se noyer.”

*Au parc *

  • Votre fils est tranquillement installé dans le bac à sac avec sa pelleteuse quand un autre petit garçon déboule et lui pique son jouet. La maman du petit garçon ne dit rien…

Ce que vous dites – “C’est rien chaton, tiens prend ton râteau. Tu joueras avec plus tard quand il te l’aura rendu!”

Ce que vous auriez aimé dire -“Dis donc bonhomme,  t’es gentil tu lui rends son tractopelle illico s’te plaît. Si ta maman  t’en a pas amené une, c’est pas mon problème!”

  • Votre petite fille tente d’aborder un groupe d’enfants pour jouer avec eux. Ceux ci lui disent qu’ils ne la connaissent pas et qu’ils ne veulent pas jouer avec elle…

Ce que vous dites -” Viens ma puce, c’est rien. On ne peut pas toujours plaire à tout le monde. C’est la dure loi de la jungle. Tu veux aller sur le toboggan?”

Ce que vous auriez aimé dire -” Viens chérie! Laisse tomber, ils n’en valent pas la peine. P’tits cons!!”

  • Vous vous posez enfin sur un banc après un long périple avec vos deux enfants. Vous vous rendez compte que vous avez oublié le goûter de votre aîné… Il vous réclame à manger et les autres mamans du parc vous regardent fouiller dans votre sac l’air désespéré. L’une d’entre elle vous propose de lui donner un des gâteaux de ses enfants et une petite brique de jus

Ce que vous dites -” Oh merci, c’est la papa (les absents ont toujours tord) qui devait préparer son petit snack et je crois qu’il a encore oublié!”

Ce que vous auriez aimé dire -” Si vous saviez comment, là tout de suite, j’ai envie de vous embrasser!! MERCIIIIII! Vous me sauvez la vie! Vous aurez ma reconnaissance éternelle! Je peux même vous l’acheter 20€ ce gâteau si vous voulez?”

N’oubliez jamais que vous pouvez être aujourd’hui la maman de celui à qui on vole le jouet mais que, dès demain, vous pouvez aussi devenir la maman de celui qui volera le jouet d’un autre enfant !

ILS SONT IMPRÉVISIBLES !!

Passez un bon 15 Août et si vous bossez, bon courage!!

Motherhood

Comment se remettre au boulot après un congés parental?

10 juillet 2017

Après une pause de quelques années à me consacrer à mes enfants, le temps de la reprise du boulot est arrivé!

Enfin, je devrais plutôt dire le de temps de commencer à travailler est arrivé…J’ai déjà travaillé bien sur mais pas depuis que j’ai eu mon diplôme.

J’ai eu mon diplôme en Juillet 2014, j’attendais déjà Mister A et personne n’a voulu embaucher une femme enceinte de 5 mois. Ce que je peux comprendre hein! Mais depuis, Little A nous a rejoins et je n’ai toujours pas eu l’occasion de travailler. C’est quelque chose qui commence à me peser. J’adore mes enfants mais j’ai l’impression de n’être qu’une maman.

J’ai vraiment hâte de pouvoir enfin bosser et m’affirmer ailleurs qu’à la maison. Mais mon manque d’expérience m’inquiète un peu. Heureusement, j’ai pas mal d’idées et de projets qui vont m’occuper une fois que les garçons iront tous les deux à la crèche.

Afin de préparer ce retour au boulot, je me suis mise en quête de quelques pistes qui me permettraient de démarrer du bon pied et de réadapter notre organisation familiale. Je suis très motivée mais après avoir été maman full time, j’ai besoin de me remettre dans le bain.

Faire du shopping

Je vais commencer par m’acheter quelques fringues. Pas la peine de dépenser des milles et des cents, on peut même trouver de chouettes trucs en friperies ou d’occasion sur des vides dressing en ligne. Mais se faire un petit plaisir en s’offrant un petit pantalon/top qui nous va bien afin de quitter l’uniforme confortable de maman c’est vital!

D’autant plus que j’allaite et que je passe ma vie sans soutif avec des débardeurs tout rapés et des tshirt pas franchement en meilleur état. Un peu de renouveau dans ce dressing laissé à l’abandon ne pourra que m’apporter davantage de confiance en moi.

Avoir des envies et des projets

Pour se lancer dans la vie active, rien de mieux que des projets! Alors, je vous l’accorde, être maman c’est déjà avoir une vie active mais là je parle de vie professionnelle. J’ai donc pas mal de petits projets qui me motivent chaque jour et me donne envie de me bouger les fesses. Mon blog me prend déjà pas mal de temps mais j’aimerai aussi commencer une petite formation pour me perfectionner dans mon domaine.

Se procurer un agenda

Les agendas ou organizer que j’ai acheté ces trois dernières années sont tous restés désespérément vides. En même temps, planifier ses lessives et ses courses ça n’a rien de très excitant. Ce n’est donc pas vraiment étonnant qu’ils soient restés vierges.

Cette fois ci, je me suis procurée un carnet qui fait agenda et bullet journal. J’ai succombé à la mode du bujo mais comme je ne suis vraiment manuelle, j’ai opté pour un journal pré rempli. Je peux ainsi me fixer des objectifs et m’y tenir.

Trouver un mode de garde fiable

Pour qu’un maman soit sereine au boulot, il faut qu’elle sache ses enfants heureux et entre de bonnes mains. Il est clairement impossible de se concentrer sur son travail si on est pas à 100% certaine que nos petits sont avec une personne de confiance. Ça peut te parasiter pendant des jours et des jours.

Pour moi, c’est presque la première chose à régler si on veut pouvoir avoir l’esprit tranquille et disponible pour autre chose. C’est une étape que nous sommes en train de passer, enfin, après des mois et des mois de questionnement.  En septembre, Mister A ira en Kindergarten et Little A ira à la crèche du même établissement d’ici Janvier/février si tout se passe bien (mais ça, on en est jamais sûr…)

On croise les doigts.

Préparer les enfants et Monsieur

Une autre étape importante selon moi, c’est de bien préparer son entourage. Il faut que les enfants comprennent bien que maman va faire autre chose que seulement m’occuper d’eux toute la journée. Et nos chers et tendres doivent aussi comprendre qu’ils ne seront plus les seuls à bosser et qu’il n’y aura plus personne à la maison qui s’occupera du ménage, des lessives, des enfants, des courses…(la liste est tellement longue)

Ils vont donc devoir mettre la main à la pâte et pas qu’un peu. Ça devrait être du 50/50 mais on sait très bien qu’on en fait plus parce que nous ça nous stresse les jouets qui traînent partout. Or, la vie peut aussi très bien se passer quand on cohabite avec des jouets, y’a pas de quoi stresser. Mais il va falloir quand même bien les conditionner.

Organiser le quotidien

Pour que la vie de tous les jours se passe sans embûche ou presque, il va falloir s’organiser de manière efficace et sortir l’artillerie lourde: Le planning des tâches!

Je vois pas de meilleure méthode, dites moi si vous en avez une !

Planifier le quotidien sur du papier…ça à l’air bête comme ça mais si ça nous permet de profiter davantage du temps que l’on passe ensemble alors je le fais tout de suite. Surtout les repas…MAMAMIA cette question:”qu’est ce qu’on va manger ce soir?” elle m’éneeeeeeerve. Heureusement mon Allemand est meilleur cuistot que moi et fait à manger très souvent (par contre, faire une machine à laver, ça il sait pas…)

J’ai encore quelques mois devant moi pour me préparer et préparer mes hommes (ça me semble toujours aussi niais de dire ça) à ce bouleversement dans notre famille.

En attendant, objectif sevrage doux de mon lait pour Little A. Ça prendra le temps qu’il faudra. Objectif grand nettoyage, il faut qu’on se débarrasse du superflu pour nous simplifier le quotidien.

Moins de bordel = moins de bordel à ranger

Bon et vous? Comment vous avez fait pour vous remettre dans le bain? Comment vous arrivez à vous laver le matin avant d’aller bosser?

Motherhood

30 recherches Google effectuées depuis que je suis maman

29 mai 2017

Bien avant ton pédiatre ou ta mère, Google devient ton premier conseiller/docteur lorsque tu deviens maman.(ça marche aussi avec les papas hein!)

J’ai toujours bien aimé demander à Google ce qu’il pense de tel ou tel problème/symptôme qui fait irruption dans ma vie. Mais depuis que j’ai des enfants, je pourrai presque dire que Google est mon bras droit.

Je ne suis absolument pas hypocondriaque mais trois ans en école d’infirmière (non je n’ai pas terminé mes études) ça laisse quand même des traces. Et au moindre petit bouton suspect ou à la moindre question bizarre qui me taraude…SOS GOOGLE !

En voici quelques unes…

Il y a les recherches optimistes:

– Poussette Bugaboo pas chère

– Couches bio pas chères

– Comment faire pour être certaine d’avoir une fille?

– Vol Paris Berlin enfants pas chers

– Comment apprendre à mon fils à ranger ses affaires?

Les recherches de parents qui veulent bien faire:

– Quel est l’écart d’âge idéal entre deux enfants?

– Idées déco chambre enfants d’âges différents

– Poussette double ou poussette simple+porte bébé ?

– Quelle eau est la mieux digérée par les nourrissons ?

– Naissance en été, body manches courtes ou longues ?

– Idées de cadeaux d’anniversaire pour enfant de 2 ans

– Quel est le meilleur porte bébé?

– Idées de rituel du coucher efficace

– Activités ludiques enfant 2 ans

Puis les fameuses recherches qui remplacent SOS Médecins:

– Mon fils a un ganglion à droite sur la nuque  c’est grave ?

– Comment soigner le muguet naturellement ?

– Frein de langue trop court, que faire ?

– Évolution d’un enfant avec une plagiocéphalie

– Mon bébé plisse les yeux en souriant quand il me voit. (faut pas chercher, j’ai cru qu’il était aveugle alors qu’en fait il était juste précoce en grimace de coquin)

– Peut on tomber enceinte lorsqu’on allaite?

– Traitement fracture du nez enfant de 2 ans

– Le sésame est il allergène ?

– Comment aider bébé de 6 mois à faire caca?

– Fièvre, nez qui coule et petits boutons autour de la bouche?

– Qu’est ce qu’un enfant insécure, symptôme ?

Et enfin, les recherches de parents au bout du rouleau:

– Méthodes pour que mon fils dorme dans SON lit

– Comment enlever une tâche de peinture sur le tapis ?

– Mon fils se tape la tête contre les murs

– Quelles sont les tétines préférées des bébés allaités?

– Conseils pour être mieux organisée

Je vous ferai certainement un autre billet du même genre car avec 2 garçons de moins de 3 ans, je peux vous dire que j’ai un sacré stock de recherches SOS Google.

Racontez moi vos recherches les plus étranges! Ne mentez pas, vous avez obligatoirement déjà fait une petite requête sur notre ami le moteur de recherche alors dites moi tout !

%d blogueurs aiment cette page :