Browsing Category

Mood

Mood

30 ans – 30 choses à propos de moi

22 février 2018

Me voici trentenaire depuis quelques semaines.

Une étape ces 30 ans! Ça y’est, je suis censée être une adulte et une femme accomplie.

Aujourd’hui, je me suis dit que j’allais partager avec vous 30 faits sur moi. Je vous parle déjà pas mal de ma vie ici, je ne suis pas à 3 ou 4 dossiers près.

C’EST PARTI!!

  • Je pourrais porter des marinières tous les jours.
  • Je déteste le café mais VRAIMENT! Je n’aime pas le tiramisu à cause du café.
  • Mon plat préféré est le couscous.
  • Mes fruits préférés sont la grenade et la pastèque.
  • Je n’ai toujours pas mon permis de conduire.
  • Mes deux séries préférées de tous les temps sont Ally Mcbeal et Sex & The City.
  •  J’ai failli mourir d’une hémorragie interne.
  • J’adore Beyonce et je suis une grande fan de Britney Spears. Je n’aime plus ce qu’elle fait mais je la défends toujours bec et ongle contre ses détracteurs. J’ai un peu grandi avec elle, c’est comme une tante foldingo qu’on aime bien 🙂
  • J’ai changé 8 fois d’école entre la petite section de maternelle et la quatrième.
  •  Mon pire cauchemar était d’être mère au foyer. Aujourd’hui, c’est toujours le cas. À petites doses ça va mais il ne faut pas que ça s’éternise.
  • J’adore l’odeur de l’essence. Depuis toute petite, je mets mon nez dehors dès qu’on arrive dans une station service.
  • En parlant de nez, je me suis déplacée la cloison nasale en fonçant dans une véranda quand j’avais une dizaine d’années. On m’a appelé trinarine pendant un moment au collège. Les enfants sont tellement bienveillants 🙂 Je pourrais subir une chirurgie réparatrice mais je n’ai toujours pas trouvé le temps de le faire depuis la naissance de mes fils.
  • J’ai beaucoup de mal à garder un secret car en général je dis tout à ma mère. Alors quand mes amies veulent me confier quelque chose elles me disent toujours:”Marine, je te raconte un truc mais tu le garde pour toi hein?! Tu le dis même pas à ta mère!”
  • Mon film préféré est The African Queen, un vieux film des années 50 avec Humphrey Bogart et Katharine Hepburn. C’est assez improbable mais je l’ai vu une centaine de fois et il me rappelle une période de mon enfance où on avait déménagé 6 mois dans une maison dans le parc d’un château dans le 77, on ne captait pas la TV et du coup je regardais les K7 qu’on avait. Et ce film, sa musique m’apportait beaucoup de joie.
  •  Je n’ai pas vécu de chagrin d’amour depuis mes 15 ans. #luckyme
  •  Je déteste la TV réalité. Je comprends pas qu’on puisse regarder ça.
  •  Je ne supporte pas de transpirer, ça me rend agressive.
  •  J’ai rencontré mon père pour la première fois 2 mois avant mes 30 ans.
  • Je fume…Pas taper!
  • Je mange à peu près de tout sauf: les choux de Bruxelles, la plupart des fruits de mer et le riz au lait.
  •  J’ai un tic depuis ma classe de quatrième. Je me suis rayée la cornée des yeux (comment? C’est une bonne question…) et ils s’asséchaient plus vite. J’avais donc besoin de les cligner plus souvent et ça m’est resté. Dès que je suis un peu fatiguée, je “clignote” comme dirait ma mère.
  •  J’ai rencontré mon Allemand à Kununurra en Australie Occidentale en faisant le ménage dans des bungalow dans un camping au bord d’un lac.
  •  J’ai déjà traversé Paris du nord au sud à pied.
  • Je raconte ma vie très facilement, je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi je n’ai toujours pas fait de psychanalyse. Comme je suis assez spontanée, je peux déballer des trucs perso comme ça et choquer les gens qui m’entourent. En Allemagne particulièrement où les gens sont assez frileux à l’idée de se dévoiler.
  •  Je connais presque toutes les chansons de Charles Aznavour par coeur et ma préférée est “Au creux de ton épaule”.
  •  Mon quartier préféré de Paris est le 11ème. J’y habitais de mon CP à mon CM2 et à l’époque j’avais la sensation d’habiter dans un village. Un village un tout petit peu plus grand que celui d’où je venais en Bretagne.
  • J’ai tenu un journal de la sixième à la terminale.
  • J’ai joué aux Barbies jusqu’à 6/7 ans
  •  J’ai toujours été jalouse. Que ce soit avec mes amoureux, ma famille ou mes amis. J’avais toujours besoin qu’on me dise qu’on m’aime. Une vraie chieuse…Je suis guérie depuis que j’ai rencontré mon Allemand et encore plus depuis la naissance de mes enfants. 
  •  Contrairement à ce que la couleur de mes yeux et ma pâleur pourraient vous faire penser, j’ai des origines italiennes et espagnoles.

 

Voilà!

 

Mood

Ce que je dirais à mon “moi” d’il y a 15 ans

8 décembre 2017

Il y a 15 ans, je pensais que quand je serai trentenaire, je serai une working girl, toujours en tailleur/talons et que je vivrai dans un loft à Manhattan. On en est loin mais est ce que j’aurais été aussi heureuse?

Aujourd’hui, je fête mes 30 ans.

Il y a plusieurs choses que j’aimerais dire à la version ado de moi-même. Des conseils de vieille bique de 30 ans. Ça vous permettra également d’en savoir un peu plus sur moi. C’est un billet assez spontané que j’ai surtout écrit pour moi.

Marine,

D’abord, je te dirais de te faire plus confiance, que les 15 prochaines années seront très belles. Elles seront surprenantes mais belles.

Je te dirais de prendre plus soin de toi et d’écouter ton corps davantage lorsqu’il veut te dire quelque chose. Mais ne t’inquiètes pas, tu n’es pas douillette puisqu’on te diagnostiquera de l’endométriose dans 10 ans. Ce n’est pas toi qui est douillette, ce sont seulement les médecins qui sont ignorants.

Je sais que tu tombes amoureuse toutes les 6h et bien continue! Tu ne connaîtras pas de gros chagrin d’amour entre tes 15 et 30 ans. Peut être quelques déceptions mais tu prendras généralement les bonnes décisions dans ta vie sentimentale jusqu’à ce que tu LE rencontres.

Parce que oui, tu vas rencontrer THE ONE. Il ne sera pas du tout comme tu l’imagines en ce moment mais tu comprendras que ce sera LUI seulement quelques jours après l’avoir rencontré.

Si tu as encore la possibilité de changer tes options au lycée, alors fais le et apprends l’allemand. Je sais ça te semble complètement con mais tu verras que tu ne le regretteras pas. Tu vas avoir du mal à te trouver professionnellement parlant mais ce long cheminement t’amèneras à de chouettes rencontres et d’incroyables aventures.

Tu auras aussi des enfants. Plus tard que tu ne l’imagines mais ils débouleront dans ta vie comme deux bombes d’amour à des moments où tu ne t’y attendras pas. Deux beaux petits bonhommes qui vont s’emparer de ta vie et la remplir de bonheur. Ça va parfois même déborder mais tu seras bien entourée, ne t’inquiètes pas. Ta mère qui est une super maman se transformera plus tard en super mamie. N’oublies pas que c’est précieux les mamans.

En parlant d’entourage, toi et moi, on a beaucoup de chance. Certains des amis que tu as aujourd’hui ou que tu rencontres à peine deviendront ta famille. Tu vas bientôt passer de superbes années avec eux et dans 15 ans, ils seront PRESQUE tous encore dans ta vie d’une façon ou d’une autre.

Tu ne vas perdre personne autour de toi. Enfin si une, mais c’était presque son destin, tu le comprendras plus tard.

Sache aussi que ta famille va s’agrandir l’année de tes 30 ans. Que toutes les questions que tu te poses depuis toujours trouveront des réponses et que le grand absent de ta vie jusqu’à présent fera son entrée. Tout se passera encore mieux que dans tes rêves alors ne te tracasses pas trop. La vie est pleine de surprises.

Concernant tes bonnes joues et tes bonnes cuisses, elles fonderont dans quelques années, ne te fais pas de souci.

Ne commence jamais à fumer malheureuse! Et persévère dans tes cours de guitare même si ton prof est bizarre!

Et la dernière chose importante que je veux te dire c’est de ne pas traîner pour passer ton permis de conduire car après, tu vas te retrouver comme moi, sans permis et super flippée à 30 ans.

Profite de chaque seconde car si je pouvais revivre ces années, je foncerai même si l’avenir est tout aussi excitant.

Qu’est ce que vous diriez à votre “Vous” d’il y a 15 ans ?

Mood

Peut on regretter d’avoir fait des enfants?

2 novembre 2017

Vous allez vous dire que mes enfants ont du me pousser bien à bout pour en arriver à un titre pareil.

Rassurez vous, mes fistons vont très bien, je ne m’en suis pas encore débarrassée et je crains que de toutes façons, ça ne soit plus vraiment possible.

Je vous passe le chapitre de “je les aime de tout mon coeur, ils sont toute ma vie, je pourrai tout faire pour eux…patati et patata” car c’est une évidence.

Aujourd’hui, on va plutôt parler des jours ou on se surprend à moins les aimer pour des raisons parfois irrationnelles. Des jours, où même à seulement 3 ans, on se verrait bien l’envoyer en pension (la menace suprême quand je faisais des conneries petite), les brader sur le bon coin et on se demande même ce qui nous a pris de faire des enfants.

Et ouai, ça m’arrive…C’est furtif mais ça m’arrive.

Généralement, c’est pendant ou juste après une grosse colère ou un moment de stress. Vous voyez, entre 17 et 19h, lorsqu’aucun des deux n’a voulu faire de sieste et qu’ils font tout le contraire de ce que vous leur dite.  Un moment où je n’aurais pas su gérer mes émotions et les leurs. Donc une fois calmée, bonjour la culpabilité…

En même temps, je rêve de petits garçons calmes, tempérés et concentrés… comment leur demander d’être ce que moi même je n’arrive pas à être? Faudrait arrêter de rêver Simone… Mais ils ont cette manière de vous pomper toute votre énergie en 10 minutes, c’est impressionnant!

La première fois que j’ai eu ce sentiment, c’était quelques heures après la naissance de Mister A. On était en unité kangourou car il est arrivé un peu tôt et je le regardais en pleurant. Je me disais que j’avais fait une énorme bêtise, que je n’arriverai jamais à m’occuper correctement de mon fils et qu’il ne serait jamais heureux. Vive le babyblues!

Il m’arrive aussi, dans des moments plus calmes cette fois ci, de repenser à comment était ma vie avant, quand je ne devais m’occuper que de moi. Mais aussi à ce qu’elle serait si je n’avais pas mes merveilles.

Je repense à quand je pouvais prendre 3 douches par jour, dormir dans l’avion ou simplement dormir tout court. Cette époque où on sortait tous les deux en même temps sans se demander qui gardera les petits. Ou même, rentrer du boulot, enfiler un pyjama et regarder toute une saison d’une série d’affilé en mangeant des Curly et des tartines de Nutella.

Forcément, j’y pense parfois.

Mais ça ne veut pas dire que je regrette d’avoir eu des enfants. Ça signifie simplement que souffler un bon coup est parfois nécessaire afin de se rendre compte de la chance qu’on a et du bonheur qui est là, sous nos yeux. On a tous une petite part d’égoïsme en nous qui aimerait jaillir de nouveau et que l’on entre-aperçoit dès qu’on est frustré de ne pas pouvoir faire ce qu’on voudrait faire quand on avait prévu de le faire.

Ça fait beaucoup de “faire”, je te l’accorde!

Je m’autorise le droit d’être parfois fatigué(e), de flancher, de douter et d’être un petit peu nostalgique. Mais dans 15 ans quand ils n’auront presque plus besoin de nous, on sera certainement nostalgique de cette époque où ils étaient nos bébés, non?

Je me dis rarement que j’ai été folle de faire des enfants dans un monde pareil. On ne regarde pas les infos, on a pas la TV à la maison mais il suffit d’ouvrir son ordinateur ou d’allumer son téléphone pour recevoir toute la violence de l’actualité dans la tronche. Je suis plutôt de ceux qui pensent que nos enfants seront les hommes et les femmes de demain. Il faut donc s’atteler à leur inculquer les bonnes valeurs, le respect de la vie et l’altruisme tout en essayant nous même d’appliquer ces valeurs.

Donc non, quand la sombre idée de regretter d’avoir fait des enfants m’effleure, ce n’est pas parce que je trouve que notre planète est en déclin (même si c’est aussi le cas) c’est parce que je suis une grosse égoïste qui aimerait bien se la couler douce de temps en temps. Ce n’est que ça…rien de bien grave, vous l’avez compris.

Bien sur que non, Mister A n’ira pas en pension et Little A ne finira pas en vente sur Ebay. Je les garde jusqu’a ce que EUX veulent se débarrasser de moi !

Est ce que ça vous arrive à vous de regretter d’avoir fait des enfants? Soyez honnêtes!

Mood

Même pas peur, même pas mal!

17 juillet 2017

 Avant d’avoir des enfants tu regardes ceux des autres en te disant que les tiens ne seront pas comme ça et ne feront certainement pas ça…

Ma hantise c’était d’avoir un pignou, un enfant qui chouine pour un rien. Une chochotte quoi! Oui c’est pas très cool de parler d’un enfant comme ça mais tu vois ce que je veux dire. Le gamin capable de se cogner la tête sur un ballon en mousse et hurler à la mort pendant 3h…Avouez que c’est énervant!

Puis j’ai eu des enfants…et je n’ai pas de pignou. Du moins, pour l’instant car Little A a encore bien le temps de développer une personnalité et un caractère de chouineur et là je ferai moins ma maline.

même pas peur

Par contre, ce que je ne savais pas c’est que le contraire du pignou existe aussi et que ça peut très souvent être source d’inquiétudes. Pour ne pas dire d’angoisse…Et pour le coup, avec Mister A on a taper dans le mille. À croire qu’on a voulu me punir.“Ah oui?! tu ne veux pas d’un chouineur?! Et bien, on va te refiler une tête brûlée et tu te débrouilleras!”

Mister A n’a peur de rien. En fait, si. Il a peur de l’orage depuis peu mais sinon il fonce tête baissée, escalade, saute…(j’ai mis des points de suspension mais vous pouvez les remplacer par tous les verbes d’action qui font flipper n’importe quelle maman).

même pas mal

Il est tout a fait capable de traverser la route sans verifier qu’il n’y a pas de voiture, courir dans les escaliers en regardant ce qui se passe derrière lui ou même glisser ses doigts à l’intérieur d’un ventilateur…Son appréhension du danger me dépasse…Pourtant, il va très bien me dire “attention la voiture”, “attention ça pique” ou “attention c’est chaud” tout en frôlant dangereusement le four…

Le mot que je répète le plus tous les jours c’est  ATTENTION ainsi que sa variation DOUCEMENT.

Il se prend de sacrées gamelles et se relève comme si de rien était. Il est déjà tombé sur son nez chez sa nounou et il a si peu pleuré qu’elle ne s’est même pas rendue compte qu’en fait son nez était… fracturé. Il a ressemblé à Elephant Man pendant quelques jours et ça ne l’a pas perturbé plus que ça. Moi par contre…

même pas mal

Mon problème (si on peut appeler ça un problème) c’est que je n’arrive pas à savoir s’il n’a vraiment pas mal ou s’il veut nous faire croire qu’il n’a pas mal. Parce que les coins de portes qu’il se prend quand il court en marche arrière les yeux fermés, je ne peux pas croire qu’il ne sente rien.

Bon je n’ai aucun doute sur sa sensibilité à la douleur, je vois bien qu’il sent quand l’eau est froide ou chaude par exemple. Mais quand il se fait mal, il préfère sourire et passer à autre chose …et moi j’ai mal pour lui.

À vouloir un enfant qui ne pigne pas, je me retrouve avec un enfant qui ne pleure pas assez à mon goût. Un comble quand même…

Est ce que vous avez connu ça avec l’un de vos enfants? Ça passe en grandissant?

 

Mood

Les contraceptifs de demain

3 juillet 2017

À l’heure où la contraception fait les gros titres suite à de nombreux scandales comme celui du stérilet MIRENA®, j’ai pensé qu’il pourrait être utile de faire un petit état des lieux des nouvelles ou différentes méthodes de contraception que l’on peut trouver en 2017 et celles qui sont en train d’être mise au point.

La contraception est un vrai casse tête pour moi. N’ayant le droit ni au stérilet et ni aux hormones, je me penche sur ce qui se fait de nouveau régulièrement. Et on peut dire que les chercheurs ont une sacrée imagination et plus d’un tour dans leur sac.

Je ne vais pas vous parler de la pilule classique, de l’implant ou du stérilet cette fois ci. Il me semble qu’on en a déjà bien assez entendu parler.

L’avenir de la contraception pourrait en être complètement chamboulé. L’apparition de contraceptifs masculins et même mixtes pourrait enfin rendre les hommes et les femmes sur un même pied d’égalité.

Voyons ce qui se trame dans le domaine…

La Puce

La fondation Bill et Milena Gates est sur le point de lancer sur le marché une puce contraceptive qui fonctionnerait pendant…16ans! Elle serait dotée d’un bouton On/off et offrirait donc la possibilité de tomber enceinte sans devoir retirer son moyen contraceptif. Quand on sait que ça coûte pas moins de 300€ de se faire poser un stérilet ici en Allemagne, j’en connais qui vont être contentes!

En savoir plus…

Les Patchs

On en parle pas beaucoup, ils sont davantage utilisés aux Etats-unis qu’en Europe mais il existe des patchs contraceptifs depuis près de 15 ans. Une option que j’ai découvert il y a peu et que l’on ne m’a jamais proposé…pourtant j’ai une gynécologue très compétente. Il suffit de se patcher et on est tranquille pour 3 semaines. Les résultats sur l’observance sont bien meilleurs notamment sur les jeunes.

En savoir plus…

La pilule sans hormone

Une pilule avec des végétaux comme principes actifs (mangue et aloé vera) aurait été mise au point. Il s’agirait du premier contraceptif universel qui serait distribué sous forme de patchs pour les hommes et sous forme d’anneau vaginal pour les femmes.

Ce contraceptif ne détruit pas les spermatozoïdes mais les affaiblit. Ils n’ont plus la force de s’introduire dans l’ovule. Il n’y aurait aucun effet secondaire et serait donc beaucoup plus confortable que tout autres pilules hormonales. Ça sent la super découverte selon moi! Attendons de voir si cette découverte est viable.

En savoir plus…

Applications contraceptives

Oui, oui…une application sur ton téléphone. Naturel Cycles a été créée par une physicienne nucléaire suédoise. Elle a imaginé un algorythme capable de détecter la periode fertile d’une femme. Bon, vous savez ce que je pense des méthodes dites”naturelles” notamment en cas d’hyperfertilité, mais c’est une méthode qui existe alors je me devais de vous en parler.

En savoir plus…

Les ultrasons

Toujours dans le domaine expérimental, les ultrasons pourraient devenir la nouvelle méthode de contraception masculine. En effet, après diverses études, des chercheurs ont réalisé qu’émettre des ultrasons au niveau des testicules pourrait rendre les hommes stériles de manière réversibles. Ces messieurs vont être ravis.

En savoir plus…

J’imagine que certaines de ces méthodes ne sont pas prêtes d’être commercialisables mais on peut toujours espérer. La puce et la pilule aux plantes pourraient révolutionner la vie des femmes.

Oui je dis femme car on sait toutes qu’à part les capotes, la contraception est bien trop souvent un problème de femme alors que bon…On ne tombe pas enceinte toute seule n’est ce pas?!

Et vous? Êtes vous satisfaites de votre contraceptif ou vous aussi, ça vous pose problème?

%d blogueurs aiment cette page :