Grossesse Mood

Celle qui devait avoir du mal à avoir des enfants

18 avril 2016

probleme-d-infertilite-2682_w1000

Comme déjà dit ici, lorsqu’on a diagnostiqué mon endométriose après ma seconde grossesse extra utérine, j’avais 25 ans.

Je revois encore ce jeune docteur tout bronzé me baragouiner dans un anglais approximatif que si je voulais avoir des enfants un jour, il ne fallait pas traîner. Pas Glop!!

Pourtant, 2 ans et demi plus tard, je suis enceinte de mon deuxième bébé. Deux grossesses qui n’étaient même pas prévues. Est ce que je suis une miraculée?! Est ce que j’ai de la chance?!

Non parce qu’après 2 GEU, une salpingectomie (Ablation d’une trompe) et les lésions que causent l’endométriose, d’après les médecins, c’était loin d’être gagné!

Alors pourquoi est ce que je tombe enceinte comme ça tout le temps?! oui j’éxagère, je sais mais c’est quand même dingue de tomber enceinte sans même le vouloir lorsqu’on trimballe toutes ces casseroles…Je ne me plains absolument pas, au contraire mais j’ai du mal à comprendre.

Est ce que les médecins ont été trop alarmistes?! Non parce que, pour le coup, j’ai suivi leurs conseils, j’ai pas traîné! Mais j’ai pas non plus cherché à ne pas trainer, c’est ça mon problème. Comment faut il que j’appréhende l’avenir? En tant que malade chronique qui a un appareil reproductif en sursis ou comme une personne “normale”?

Pour le moment, j’ai choisi de presque ignorer ma maladie. “Presque” parce que je ne suis pas folle et que j’écoute beaucoup plus mon corps qu’avant mais je ne prends aucun traitement. Et puis, je suis enceinte donc rien de mieux pour préserver mes organes de cette saleté d’endométriose.

NON, JE NE COMPTE PAS ENCHAÎNER DES GROSSESSES JUSQU’À LA MÉNOPAUSE !

Par contre, je suis destinée à être suivie de près toute ma vie. Je sais que cette maladie peut favoriser le cancer ovarien entre autre, je ne jouerai donc pas avec le feu. Voilà, je suis donc cette fille qui ne devait pas avoir d’enfant et qui, aujourd’hui, s’estime vraiment heureuse et chanceuse.

Malheureusement, je suis certainement un cas isolé et je pense à toutes les filles/femmes qui subissent quotidiennement les conséquences de cette maladie et qui luttent de toutes leurs forces pour devenir maman <3 <3 <3

Je tiens à remercier ma petite trompe rescapée qui fait plus que bien son job!! 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Auria 18 avril 2016 at 7 h 34 min

    J’aime les histoires tristes qui finissent bien et qui redonne espoir aux autres femmes !

  • %d blogueurs aiment cette page :