Grossesse

Et tu es enfin là…

12 septembre 2016

naissance

Comme promis, voici l’histoire de la naissance de mon bébé pastèque.

Comme pour Mister A, j’ai décidé d’accoucher en France. Pour avoir ma famille près de moi, pour vraiment comprendre ce qui se passera autour de moi dès que le travail aura commencé et surtout pour avoir une péridurale sans entamer un bras de fer avec les soignants comme ça arrive ici en Allemagne. Vous pouvez dire ce que vous voulez mais je commence à connaître pas mal de mamans maintenant à Dresde qui n’ont pas eu de péridurale alors qu’elles le souhaitaient vivement. Alors chacun son expérience mais moi ça me rassurait de pondre chez moi à Paris.

Dimanche 21 Août

– 18h: Je skype avec mon allemand qui prévoit de nous rejoindre à Paris le samedi suivant.

– 20h: Je couche Mister A, il est super excité et met 45 minutes à s’endormir…

– 21h30: Je me pose enfin sur le canapé avec un thé et ma mère me force à regarder un replay de Plus Belle La Vie…je lui pardonne, elle m’a été d’une aide précieuse cette nuit là!

– 22h30: Je comate et me dis qu’il faudrait que j’aille bientôt me coucher mais j’ai pas envie de lever mes fesses.

-22h45: Je sens un truc bizarre dans mon ventre puis comme des bulles. Je vais aux toilettes checker ce qui se passe par là presque sûre que je suis en train de perdre les eaux. Bonne pioche! Je retourne donc dans le salon prévenir ma mère. On se dit toutes les deux qu’on a bien la flemme d’accoucher ce soir…

– 23h: Mon beau père débarque pour garder Mister A, j’appelle mon allemand pour qu’il trouve le moyen de faire les 1027km qui séparent Dresde de Paris le plus vite possible. Pas moyen d’arriver avant le lendemain 16h à moins de payer 700€ pour arriver à 12h. Comme on ne fait pas partie de la famille Rotschield, on choisit l’option de 16h en se disant que 700€ ce n’était pas raisonnable. Surtout s’il n’arrivait quand même pas à temps .

– 23h30: Je m’affaire dans tous les sens, je vérifie ma valise de maternité que j’avais faite à l’arrache deux jours avant. Je traîne, je brasse de l’air, j’ai pas envie de laisser Mister A et j’ai pas envie d’accoucher sans mon Allemand.

– 00h15: J’arrive à la maternité accompagnée de ma maman. Je voulais qu’elle rentre à la maison prendre le relais de mon beau père pour s’occuper de Mister A mais plus les contractions s’intensifient moins j’ai envie d’accoucher seule. Elle n’a pas franchement envie de me laisser non plus.

– 00h30: La sage femme m’ausculte. Je suis dilatée à 2. Elle me dit d’aller marcher 1h dans l’hôpital pour essayer de faire avancer les choses plus rapidement. D’après elle, je devrais avoir le droit à la péridurale à mon retour. YES !

– 1h: On fait des tours dans l’hôpital. Toujours le même parcours pendant lequel j’ai deux contractions. J’ai de plus en plus mal et surtout, de plus en plus vite. Par contre, je ressens les contractions dans mon ventre, pas dans mes reins comme pour Mister A. C’est beaucoup plus supportable.

– 1h45: J’en peux plus, je retourne voir la sage femme. Je suis à 2/3. Je sais maintenant que mon Allemand n’arrivera pas à temps mais je m’y étais préparée. Je suis déçue pour lui car il va rater un moment spécial mais il sera la dans l’après midi, c’est le principal. Et puis, ma mère est une bonne coach. Peut être même la meilleure.

– 2h30: L’anesthésiste arrive tel le messie. Il me pose cette péridurale et me conseille de me reposer un peu car ça peut prendre du temps et je vais avoir besoin de force. On éteint donc la lumière et j’essaye de dormir mais j’ai encore mal. Je me demande ce que fout cette PUTAIN de péridurale pour faire effet.

– 2h50: J’appelle la sage femme, j’ai super mal et je sens que ça pousse en bas. En gros, j’ai l’impression que je vais me faire dessus. Elle me dit:” Ah bah oui!! Vous êtes à dilatation complète, ne poussez pas, je reviens tout de suite!” Comment ça dilatation complète?! Y’a 1h j’étais à 2/3! AAArrggg!! J’ai maaaaaaaaaal, et la péridurale alors?!

– 3h: L’anesthésiste revient pour m’injecter un bolus afin de tenter de me soulager un peu car ça va tellement vite que la péridurale court après ma douleur et n’a pas le temps de faire effet.

– 3h05: Je pousse, je ne peux pas m’en empêcher de toutes façons, j’ai trop mal!! Je m’agite un peu , j’ai du mal à être efficace, je souffre tellement. J’essaye de souffler et bien respirer ( comme me le suggère ma mère) mais je suis submergée par la douleur et j’arrive pas à me concentrer.

– 3h12: Ça y’est! Il est là! Mon petit chat qui n’a pas de prénom car mon Allemand et moi étions encore indécis. 3k040 et 48cm. C’est ma maman qui coupe le cordon. J’aurais jamais imaginé qu’un jour je partagerai une aventure pareille avec elle…

Après une courte nuit et une journée plutôt paisible à sniffer du bébé, mon Allemand arrive enfin avec Mister A qu’il a récupéré chez ma mère. Il se moque complètement du petit bébé, il est bien trop occupé à renverser ma canette d’Ice tea dans mon lit…

naissancee

On se décide enfin pour ton prénom. Tu t’appelleras Andreas, sans accent sur le “e”, à l’allemande. Mais pour le blog ce sera Little A.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Mam'Weena 12 septembre 2016 at 10 h 22 min

    Je compatis pour le passage de 3 à complète en peu de temps, j’ai fais la même pour LutinCoquin.
    Moi, mon regret, c’est que je ne voulais pas prendre de péridurale, et j’ai craqué quand elle m’a annoncé un petit 3 après 3h de douleur. Juste avant la pose en elle même, elle reverifie : 7 … Ils ont quand même voulu poser la péridurale, pour rien puisque j’ai commencé à pousser avant l’injection …
    Par contre, j’ai trouvé la poussée soulageante après les contractions

  • Reply Souris Maman 12 septembre 2016 at 10 h 43 min

    Bienvenue Andreas, quel joli prénom et toutes mes félicitations aux parents 🙂 pour mon premier accouchement j’étais avec ma soeur et comme toi je n’aurai jamais pensé vivre ça avec elle…ah on en a des surprises 🙂 prends soin de toi et de ta petite famille bises

    • Reply Marine TBM 12 septembre 2016 at 10 h 45 min

      Oui la vie est pleine de surprises ! Merci à toi

  • Reply 5 trucs bizarres que j'ai dit en accouchant - 10 mai 2017 at 6 h 00 min

    […] pas tardé heureusement. Dans ma tête c’était un mec super canon mais d’après ma mère qui m’assistait cette fois ci, pas du […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :