Lifestyle

Kindergarten allemand VS École maternelle française

11 septembre 2017

Bon si vous me suivez sur Facebook ou sur Insta, vous avez du comprendre que Mister A avait fait sa rentrée au Kindergarten mardi dernier.

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire le récit de sa rentrée, je sais que vous êtes déjà bien assez préoccupés par celles des vôtres. En plus, il n’y a rien à dire de spécial, ça s’est bien passé.

Par contre, on me pose beaucoup de questions sur les différences notables entre l’école maternelle et le Kindergarten. Ce n’est effectivement pas tout à fait le même genre d’établissement même si les enfants qui le fréquentent ont la même tranche d’âge.

Donc pour vous répondre, on va voir quelles sont les principales différences entre la France et l’Allemagne pour nos enfants entre 3 et 6 ans.

MONEY, MONEY, MONEY

On va parler directement du sujet qui fâche. En France, l’école est gratuite et commence lorsque les enfants ont 2,5/3 ans.

En Allemagne, l’école est aussi gratuite et commence à l’âge de 6 ans. Du coup, vous vous doutez bien que le Kindergarten est payant. Environ 200€ par mois + la cantine (75€/mois).

Et oui, c’est l’un des deux points un peu plus négatifs que j’ai noté pour l’instant par rapport au système français.

LA RENTRÉE

En France, tu déposes ton enfant dans sa classe et tu t’en vas qu’il pleure ou non.

En Allemagne, que nenni! C’est plus comme une rentrée à la crèche car il y a 1 à 2 semaines d’adaptation sauf qu’à la crèche c’est un mois. C’est le rêve pour les mamans poules mais c’est un peu l’angoisse quand tu dois faire cette adaptation avec le petit frère sur le dos ou dans les pattes.

 

ACTIVITÉS ET APPRENTISSAGE

En France, les 3 ou 4 ans d’école maternelle ont pour but de préparer tranquillement nos enfants à l’entrée à la grande école: Le CP ! On leur apprend à rester assis derrière un bureau, à écrire leur prénom, à commencer à déchiffrer les lettres mais heureusement, il y a aussi beaucoup de jeux.

En Allemagne, les 3 ou 4 ans de Kindergarten ne préparent pas les enfants d’une manière aussi évidente qu’en France à l’entrée à l’école. Les enfants jouent dehors, dedans. Il y a des salles de construction, des salles d’escalades, des salles d’art…plein d’activités pour développer la motricité et la curiosité de nos petits.

Lors de la dernière année, on commence à leur apprendre à s’installer derrière un bureau, on restreint petit à petit les libertés et on instaure plus de règles.

C’est le deuxième point “négatif” que j’observe. Je ne suis pas encore certaine que mes craintes soient fondées mais je me demande si cette préparation sera suffisante. Je pense que les parents doivent prendre un petit peu plus le relais qu’en France au niveau de l’initiation à la lecture et l’écriture. Ça ne me dérange pas plus que ça mais j’espère qu’on le fera assez bien.

LES REPAS

D’après mes souvenirs (vous me corrigerez si je me trompe), à la cantine française, les enfants s’installent à table et attendent d’être servis. Bien sur, ça doit être différent selon les écoles mais de ce que j’ai entendu autour de moi, c’est souvent comme ça que ça se passe.

En Allemagne, du moins dans le Kindergarten de mon fils et dans celui des enfants de mes copines, les enfants doivent prendre leurs assiettes, leurs verres, leurs couverts et s’installer à table. Puis, on leur depose les plats sur la table et ils doivent se servir. Evidemment, il y a toujours quelqu’un pour les aider ou leur servir à boire. D’ailleurs, on leur propose du thé (aux plantes) ou de l’eau.

Quand j’ai assisté à son premier repas, j’ai tout de suite pensé “Non mais il est trop petit pour faire ça!” Et puis, finalement ce n’est pas si mal puisque tous les jours, il fait un petit mieux que la veille.

Les horaires

À l’école maternelle, la journée commence à 8h et se termine à 16h30. (+ le périscolaire)

Au Kindergarten, c’est comme la crèche, tout dépend des horaires d’ouverture de l’établissement. Vous choisissez en fonction de vos besoins le nombre d’heures où votre enfant y restera. Nous, on a un contrat de 9h/jour mais il n’y restera jamais (sauf galère) plus de 8h, de 8h30 à 16h30. Mais notre Kindergarten est ouvert de 6h30 à 18h.

L’effectif

En France, il y a la maîtresse avec parfois une assistante pour une trentaine d’enfants. (Tout dépend de la où vous vivez, mais c’est une moyenne)

En Allemagne, il y a un adulte pour 10-12 enfants maximum. Ce ne sont pas des instits mais un mélange entre des éducateurs et des auxiliaires de puèriculture.

Propreté

Bien qu’en théorie ce ne soit normalement pas un argument valable pour refuser l’entrée d’un enfant à l’école maternelle, il faut tout de même en pratique qu’il ne porte plus de couche. Au moins la journée.

Au Kindergarten, beaucoup moins de pression. D’ailleurs, tous les enfants de la classe de Mister A ont toujours des couches a part une ou deux petites filles. (Ils ont entre 2,5 ans et 3 ans)

Et ça, c’est quand même le top pour les parents. Passer l’été avant la rentrée sans trembler que votre gnôme fasse dans son pantalon une fois à l’école. Le pied!

J’espère vous avoir apporté quelques infos sur le système “scolaire”  allemand pour les enfants en âge d’aller à l’école maternelle en France.

Comment ça se passe dans l’école de vos enfants? Racontez moi !

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Fred 11 septembre 2017 at 10 h 53 min

    Notre grande est maintenant “Vorschulkind”, c’est sa dernière année au jardin d’enfants. Et bien je dois dire que je préfère mille fois le système allemand!! Ma fille en France aurait été une très bonne élève en maternelle: beaucoup assise à apprendre son alphabet etc… mais elle ne se serait pas aussi bien développée aussi bien en motricité qu’en sociabilité. Elle n’est plus une petite fille timide et empruntée. Elle bouge, prend des décisions, est beaucoup plus sociale etc…
    Dans notre kita les enfants apprennent au fur et à mesure les lettres, lors du Morgenkreis par ex. en écrivant le jour et le mois sur une ardoise. Je n’ai pas particulièrement encouragé l’apprentissage de la lecture, juste assisté et soutenu ses envies.
    Aujourd’hui elle sait pratiquement lire, d’elle-même, et s’amuse beaucoup quand même. Elle sera prête l’an prochain pour l’école. Et je n’aurai pas peur de la laissser dans la rue, la Kita prépare bien les enfants!

  • Reply Violaine 11 septembre 2017 at 13 h 01 min

    Quand on a dû choisir entre la Kita et l’école maternelle, on a pas mal comparé et dans l’ensemble, j’ai noté les mêmes différences. On a finalement choisi la version française mais bilingue. Du coup, je crois qu’on se situe un peu au milieu: c’est privé donc on paie mais les classes sont moins chargées, il y a tout le temps une astem, etc. Ce qui me plaît dans le système allemand, c’est que les enfants apprennent beaucoup à faire tout seul, comme les repas dont tu parles. Mais je préfère l’école pour son côté structuré … Pour l’instant, on est tous ravis de notre maternelle ! J’ai plus d’inquiétudes pour le primaire car ce sont des doubles voire triples niveaux … Mais on a le temps ! Viel Spaß à Mister A !

    • Reply Marine TBM 11 septembre 2017 at 13 h 03 min

      Une école maternelle bilingue!! Trop bien!! Bisous Violaine

      • Reply Violaine 11 septembre 2017 at 20 h 22 min

        Oui, c’est top ! On a eu de la chance d’avoir une place ! On se tape des km en plus tous les jours mais ça vaut le coup ! Bisous

  • Reply Madame Bobette 11 septembre 2017 at 13 h 42 min

    Je trouve le système allemand plutôt sympa avec mon regard de parent.
    Avec mon regard d’enfant, je me souviens être allée en cours avec une copine allemande la première fois vers le CM1. J’ai été énormément choqué du comportement des élèves très dissipés notamment. Mais ça ne dérangeait apparemment pas les profs. Du coup ça me fait dire que même notre système scolaire est bien différent ce qui explique sûrement cette différence entre la maternelle et le kindergarten.
    En tous cas j’espère que ton loulou s’y plait!

    • Reply Marine TBM 11 septembre 2017 at 13 h 43 min

      Merci

  • Reply sokoonbysarah 11 septembre 2017 at 14 h 18 min

    Hello!

    Ton article est très intéressant et bon à savoir même si je n’ai pas encore d’enfants 🙂

    Bisous

  • Reply Morgane 13 septembre 2017 at 13 h 20 min

    Merci pour cet article, ma Belle-mère nous casse les oreilles pour que notre fils aille au kindergarten l’année prochaine. Il aura 3 ans en Avril et est à la crèche française depuis ses 4 mois. Mon conjoint est contre et moi sceptique. Le problème c’est que, meme si ns vivons à la frontière nous ne parlons pas allemand ni l’un ni l’autre… Ma belle mère pense que le kindergarten permettrait au petit d’apprendre l’allemand. Nous nous interrogeons sur le réel puisqu’à la maison on ne parle vraiment que français même si autour de nous on entend beaucoup d’allemand.

    • Reply Marine TBM 13 septembre 2017 at 13 h 40 min

      Coucou Morgane, merci pour ton commentaire. Alors oui, il apprendre l’allemand s’il va au KG c’est sur ! Après moi je parle très mal Allemand mais j’arrive à quand même communiquer avec les éducatrices en baragouinnant de l’anglais et de l’allemand. Tout dépend de ce que vous préférez et de vos moyens car c’est payant. C’est deux systèmes bien distincts mais c’est vrai que ca peut être une chance d’être bilingue aussi petit.

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :