Mood

La contraception naturelle, c’est quoi?

17 novembre 2015
Choix

Illustration de Pénélope Bagieu

Depuis que je sais que je suis atteinte d’endométriose, ma recherche de la contraception idéale à été très très TRÈS compliquée.

Je ne supporte pas les effets secondaires de la ménopause artificielle. Les hormones me sont déconseillées donc good bye la pilule et autres solutions hormonales. Et le stérilet m’est clairement interdit puisque je n’ai plus qu’une trompe et le risque infectieux est trop important.

Bien Bien Bien…

On s’est donc rendue compte avec ma gynéco, qu’à part les préservatifs, je n’avais aucune autre méthode de contraception possible. 

contraception_accouchement

Illustration de Pénélope Bagieu

J’ai donc décidé de me renseigner sur ce qui se faisait de naturel en la matière et j’ai fait de curieuses découvertes.

Voici donc les différents moyens de contraception naturelle que j’ai pu trouver:

 La méthode OGINO

Également appelée abstinence périodique. Elle concerne les femmes qui ont un cycle régulier et consiste à éviter les rapports sexuels non protégés pendant les périodes fertiles (avant ou après ovulation). Pour cela, il faut toujours avoir un nombre de jours identique entre deux périodes de règle. Le problème c’est que l’ovulation peut se produire de manière fortuite, ce n’est donc pas la méthode la plus sûre selon moi.

Illustration de Julien Couty

Illustration de Julien Couty

Le retrait

Le partenaire se retire peu avant l’éjaculation. Pour moi, c’est une méthode absolument pas fiable même adolescente, je savais que cela entrainerait de grandes chances de grossesse à cause de la présence de spermatozoïdes dans le liquide séminale ( ce que j’appelais ” la goûte du plaisir” à l’époque) Les statistiques sont parlantes: 22% d’echec.

La méthode de billings

Aussi appelée l’observation de la glaire cervicale. Autant te dire que rien que le nom ne donne pas envie. Cela consiste en l’examen des sécrétions du col de l’utérus avec les doigts, pour déterminer la période d’ovulation. MIAM !! Si l’ovulation est proche la glaire cervicale se modifie et les pertes deviennent plus abondantes. Il faut donc éviter les rapports sexuels pendant cette période. Cependant, beaucoup d’éléments font modifier cette glaire: Le désir, les infections vaginales, le sperme…Alors je n’ai qu’un mot: PRUDENCE !

La méthode MAMA

On l’appelle aussi la méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée. On ne peut l’utiliser que si l’allaitement est exclusif et jusqu’au retour de couche qui arrive dans les 6 mois après la naissance. Méfiance tout de même, j’ai entendu pas mal de femmes dire qu’elles étaient tombées enceinte avant leur retour de couche.

calendrier

La méthode des températures

Que j’appelle la méthode pas chère et relou. Je connaissais cette méthode dans le but de tomber enceinte puisqu’elle consiste à repérer la période d’ovulation en fonction des variations de la température du corps.

La température d’une femme s’élève de 0,2 à 0,5 °C lorsqu’elle est en période d’ovulation lui indiquant qu’à ce moment là, faut y aller c’est le bon moment pour se faire féconder. Même système pour le contraire. Si tu ne veux pas pondre alors abstiens toi! L’ovocyte ayant une durée de vie de 24h, le spermatozoïde de 3 à 5 jours pour les plus costauds, il suffit de ne pas faire de galipettes pendant la période où la température est plus élevée et jusqu’a 4/5 jours après. genre jamais quoi.

En plus, pour repérer la période d’ovulation, il faut prendre sa température tous les matins à la même heure, avant de se lever. Oui tout à fait ! Et bien sur, il ne faut pas tomber malade sinon c’est foutu puisque les informations sur la température seront faussées. Ah et aussi, il ne faut pas oublier que l’on risque de tomber enceinte si on a des rapports sexuels jusqu’a 4/5 jours AVANT la période d’ovulation puisque c’est la durée de vie des spermatozoïdes.

Bref, je ne sais pas s’il existe vraiment quelqu’un qui utilise cette méthode mais si oui, RESPECT !

regulation-des-naissances_article_large

La méthode de l’appareillage

Il existe différents appareils qui te permettent de faire des tests d’ovulation pour savoir si oui ou non, à ce moment là, tu es fertile. Ils sont assez onéreux et ne conviennent pas à la contraception de  tout le monde. Pour couronner le tout, cette méthode est aussi relou que celle de la température puisqu’il faut utiliser ses urines du matin.

Après avoir découvert tout ça, je me suis dis que finalement valait mieux que je reste sur la méthode capote si je voulais une contraception un minimum fiable. J’ai plus l’impression que ces différentes “solutions de contraception” sont les meilleurs moyens d’avoir un bébé.

Si vous connaissez les auteurs des illustrations non signées, laissez moi leurs noms en commentaire pour que je puisse l’indiquer 😉

 

 

 

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply jujuadresde 17 novembre 2015 at 9 h 01 min

    J’ai souri en lisant le mot “naturelle” dans ton titre…;-)

    • Reply Marine TBM 17 novembre 2015 at 9 h 02 min

      Une petite private joke

  • Reply Hitomi 17 novembre 2015 at 9 h 40 min

    Hello,
    Pour des raisons autres que les tiennes je supporte aucune contraception hormonale et je me retrouve avec des cycles complètement chaotiques… Du coup pour moi ces méthodes soit disant fiables ne peuvent pas fonctionner sur moi.
    Du coup moi aussi… Obligée de rester sous le régime capote pour éviter la procréation non désirée…

    • Reply Marine TBM 17 novembre 2015 at 9 h 44 min

      C’est pas l’idéal mais c’est le plus adapté en attendant que la science fasse mieux! bonne journée 😉

      • Reply Hitomi 17 novembre 2015 at 9 h 46 min

        Oui. Il reste encore pas mal de choses à faire dans ce domaine (et même en général) mais bon… Nous sommes des cas particuliers.

        • Reply Marine TBM 17 novembre 2015 at 9 h 52 min

          Hélas…

  • Reply Nini-et-les-Twix (Blogueuse déglinguée) 17 novembre 2015 at 10 h 28 min

    On en est arriver à la même conclusion, je n’ai plus le droit aux contraceptions hormonales, mon corps ne supporte pas le sterilet et je ne veux pas du tout de “petit troisième” !!

    Du coup c’était soit capotage, soit ligature des trompes maison avec le couteau à beurre, je sui un peu douillette, j’ai donc opté pour la première solution… xD

    • Reply Marine TBM 17 novembre 2015 at 11 h 05 min

      Ahahah tu m’as bien fait rire !! Le couteau à pain est peut être plus efficace

  • Reply Paulina augusto 17 novembre 2015 at 13 h 46 min

    Je souffre d’endemetriose aussi depuis mes 21 ans, ayant subi une ablation de mon ovaire droite et la trompe droite je ne supporte pas la pilule! Les effets secondaires sont une misère pour moi. Je n’ose même pas mettre un implant,(déconseillé)du coup le préservatif est la seule solution. Ou sinon l’abstinence lol. J’ai beaucoup aimé ton article, je me sens moins seule du coup.

    Milles bisous.

    • Reply Marine TBM 17 novembre 2015 at 14 h 00 min

      Je pense qu’on est bien plus qu’on ne le pense! J’espère que cette fichue maladie ne t’handicape pas trop au quotidien ! Bisous <3

  • Reply Bigoudenblues 18 novembre 2015 at 0 h 04 min

    Première illu (peut-être) et deuxième (certainement) je pense que c’est Pénélope Bagieu qui les a faites (alias Pénélope Jolicoeur) ! 🙂
    By the way, merci pour l’article très instructif ^^ Sinon t’as aussi le diaphragme et la crème spermicide niveau contraception non hormonale, mais bon …. c’est tout un programme avant de pouvoir faire quoi que ce soit alors bon… Faut du courage quoi! (et prendre rdv avec ton mec pour faire l’affaire lol)

    • Reply Marine TBM 18 novembre 2015 at 0 h 06 min

      Super merci ! J’ajoute ça demain matin je n’ai plus qu’un œil ouvert Zzzzzz…

  • Reply Le blog d'Alix 18 novembre 2015 at 18 h 49 min

    Hello ma belle, découvre ton blog et je suis complètement séduite! C’est vraiment très sympa, bisous

  • Reply Antoine 11 janvier 2017 at 17 h 15 min

    Bonjour, c’est un homme qui laisse un message (désolé 😉
    l’article est très intéressant.

    J’ai juste un correctif à apporter sur la méthode Billings : elle ne consiste en aucun cas (il y a des dérives) à toucher la glaire… c’est un ressenti, une connexion du cerveau à une sensation qu’il faut “apprendre au début” (un comparatif moins glamour : quand tu veux te moucher, tu “sens” que tu as quelque chose dans les narines… là c’est la même chose).

    Autre point : c’est très approprié également pour les “cas particuliers ” des femmes qui ne sont pas “régulières” dans leur cycle. Un avantage, c’est que ça permet de mieux se connaître en connaissant mieux sa fertilité.

    Voilà pour l’éclairage, bonne soirée.

    • Reply Marine TBM 11 janvier 2017 at 17 h 35 min

      Merci pour tes infos en plus !

  • Reply Les contraceptifs de demain - 3 juillet 2017 at 6 h 02 min

    […] Elle a imaginé un algorythme capable de détecter la periode fertile d’une femme. Bon, vous savez ce que je pense des méthodes dite « naturelles » notamment en cas d’hyperfertilité, mais c’est une méthode qui existe alors je me […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :