Famille

Quand le calme revient enfin chez soi

8 mai 2018

Un titre pas très pro et à rallonge mais qui annonce quand même bien la couleur n’est ce pas ?

Pendant 3 ans, j’ai vécu au rythme de mes enfants. Un tourbillon sans fin de cris, de pleurs, de câlins, de rires, de disputes, de tensions, de fierté, de désespoir, de questionnement… un melting pot d’émotions et de sentiments qui m’ont fait beaucoup grandir. Pour ne pas dire vieillir car en 3 ans, j’ai l’impression de m’être prise 10 ans dans la tronche.

Ces dernières années, on a vécu au jour le jour sans vraiment trop prévoir grand chose. On a planifié nos sorties et vacances en fonction de l’évolution et des progrès de nos enfants. Ne surtout pas sauter la sieste sous peine de le regretter très fort en fin d’après midi. Limiter les escapades. Anticiper le pire qui pourrait arriver dans chacune des situations.

Oui, ça fait un peu parents au bout du rouleau dit comme ça mais peut être que c’était le cas et qu’on ne s’est rendu compte de rien.

Il faut dire que Mister A nous en a fait voir et que jusqu’à ce qu’il parle enfin assez bien dans les deux langues pour exprimer ses frustrations, on a un peu vécu un “enfer”.

Entre guillemet, parce que c’était pas non plus le cauchemar (quoi que pendant ma deuxième grossesse…) et qu’il y a toujours pire mais un enfer à l’échelle de notre petite famille en construction…

Et puis, un matin du mois dernier, alors que j’étais seule avec mes garçons, je me suis mise à entendre quelque chose:

Le silence

Comme tous les parents, j’ai couru dans la chambre pour découvrir quel massacre ils étaient en train de préparer ou s’ils n’avaient pas tout simplement sauté par la fenêtre.

Et non!

C’était un silence qui ne cachait rien. Seulement deux frérots jouant à construire un garage avec des Duplo. Je suis restée plantée là, à les regarder et à savourer.

Je me suis donc mise à faire un petit état des lieux de notre quotidien depuis quelques jours. J’ai soudain réalisé qu’il était plus facile, moins inattendu et que le nombre de decibels qui traversaient notre appart était tout à fait honnête comparé à il y a quelques jours.

Je me suis donnée une semaine d’observation afin d’en être certaine mais j’ai fait ce constat très agréable:

Le calme est de retour et on a notre rythme de croisière tous ensemble. Comme s’il avait fallu tout ce temps pour que chacun s’adapte à sa place dans notre famille.

Il m’arrive encore d’avoir ces moments où ils me font monter en pression et où j’ai l’impression que je pourrais exploser d’une minute à l’autre. Je crie et je répare encore beaucoup de bêtises de plus en plus ingénieuses avec le temps. Récemment, ils ont réussi à faire glisser des petites voitures dans le trou de nos enceintes, impossible de les faire ressortir. Et le pire dans l’histoire, c’est la crise quand ils se sont rendus compte qu’ils ne pourraient plus les récupérer. C’est limite si c’était pas de ma faute quoi !

Et la dernière manie crispante de Mister A, c’est de se changer 10 fois par jour, en retournant sa commode (que je prends toujours soin de bien ranger) et celle de son frère. Car oui, il se change et amène une nouvelle tenue pour Little A à chaque fois. Ça m’énerve mais en même temps qui n’a jamais retourné une armoire/commode étant petit?

À côté de ça, les couchers ne durent plus une éternité. Les sorties se passent sans drame. Les trajets en voiture/avion sont devenus presque trop faciles (bon ok j’exagère un peu là).

J’ai l’impression d’avoir engendré des “partner in crime” 😉

Il fait bon vivre chez nous depuis quelques semaines et qu’est ce que ça fait du bien!

Comment ça va chez vous ?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply WorkingMutti 9 mai 2018 at 10 h 20 min

    On est encore dans cette période avec nos deux ans et demi, mais on commence aussi à ressentir un peu plus de calme. Même si sauter la sieste est encore souvent périlleux.
    Mes amis me disent souvent “dis donc t’as pris cher dans le visage”. Merci, je ne vous oublierai pas quand ce sera votre tour !

    • Reply Marine TBM 9 mai 2018 at 11 h 19 min

      Sympa mes amis ahaha ! Oui deux ans et demi ils bougent encore vachement d’ici 6 mois un an ça devrait être plus posé je pense

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :