Browsing Tag

allemagne

Mood

La galère du prénom franco-allemand

16 juillet 2015
bored
Une des principales galères que j’ai rencontré pendant ma grossesse, après les nausées et vomissements of course, ça a été de trouver un prénom pour Mister A.

Je pense que pour tous les couples d’origines différentes, à part un coup de bol, c’est super compliqué de satisfaire chacun.

Pour une petite fille, on était tout de suite d’accord… pas de chance, c’était un garçon 😩.

Alors je ne vous raconte pas les propositions de mon Allemand. Si, en fait, je vais vous les dire comme ça vous comprendrez mieux mon désarroi sur le moment.

Le nom qu’il voulait pour son fils depuis toujours c’était Noah. J’aime beaucoup mais depuis 5 ans, il en pousse de tous les côtés des petits Noah, dommage. Il est ensuite passé à Edgar. Oui, comme le méchant dans Les Aristochats. Puis, pendant un bon moment, il insistait pour Hector, parce que dans Hector, il y a Thor, l’équivalent d’hercule mais dans la mythologie nordique. No Comment…Et enfin, son ultime proposition fut Balthazar… Comme le roi mage ou le mec démon de phoebe dans la série Charmed, on connaît ses classiques ou on ne les connaît pas hein. Bref rien de bien acceptable selon moi après je ne critique pas les Thor ou les Edgar, qu’on soit bien d’accord mais j’imagine pas mon enfant avec ces prénoms. Ah et il a aussi échappé à Manfred, le nom de l’arrière grand père.😕

De mon côté, j’aimais beaucoup Louis, prénom de mon grand père. J’ai lutté pendant des mois, mais il n’a jamais accepté. Il y avait Liam, Henri, Tom, Mahé et Elio aussi. Tous ces prénoms se sont confrontés à un NON catégorique de Monsieur.

En plus, il faut que ce prénom sonne de la même façon dans nos deux langues. Oui, c’est important Parce que par exemple Martin se dit ” Martine” en Deutsch et Jules se prononce “youle”. Comme si on avait besoin de ça.😐😓

Un jour, en lisant une énième liste de prénoms, sans trop d’espoir car Il n’y avait rien qu’on aimait en commun, on est tombé sur Aloïs.

Oui, ce prénom nous plaisait bien. Alors je tape le prénom dans Google, ne ris pas, je suis presque sûre que tu l’as déjà fait ou que tu le feras, et là catastrophe !!

Les deux Aloïs connus qui reviennent en premier sont Aloïs Alzheimer, célèbre pour avoir découvert la maladie qui porte le même nom et Aloïs Hitler, oui oui, père d’Adolf que je n’ai pas besoin de présenter…

Génial…pour une fois qu’on tombait d’accord.

awkward

On a donc abandonné les recherches pendant un temps. On se disait “bon si  on a pas d’autres coups de coeur, on l’appellera Aloïs“…et c’est finalement ce qui est arrivé. Tant pis, presque personne ne le sait enfin jusqu’à maintenant ahem, et je lui apprendrai à en rire avant même que les autres n’aient eu le temps de dire quoi que ce soit. Comme moi avec mon prénom Marine, pas besoin de faire un dessin, et avec mon nom de famille qui ressemble à une position sexuelle Petite curieuse , je suis sure que tu veux connaître mon nom maintenant.

Après tout, qui sait que le père d’Hitler s’appelle ainsi ?! Toi tu le sais maintenant et alors ?! Ca te choque ?!!

Bref, mon fils s’appelle Aloïs. C’est doux, ça ressemble à Louis et ça sonne pareil en français et en allemand. Le nom parfait quoi…

Travel

Bunte Republik Neustadt

22 juin 2015

BRN-Fahne

Ce week end au programme, il n’y a avait pas que l’arrivée officielle de l’été sous la pluie

Tous les ans à Dresde dans le quartier de la Neustadt, il y a un festival pendant trois jours appelé le Bunte Republik Neustadt. Traduction: La république variée de la neustadt.

Je vous invite à lire ce super article de la Gazette de Berlin qui explique très bien le contexte et l’origine de ce festival.

Mais en quelques lignes, après la chute du mur de Berlin et une semaine avant l’introduction du Deutschmark à l’est, les habitants de la Neustadt ont proclamé leur quartier comme étant une micronation en révolte au système économique de l’ouest qui “envahissait” l’est. (Dresde est en Allemagne de l’est). Monarque, décrets, monnaie…le quartier d’irreductibles avaient tout prévu afin d’assurer leur indépendance. La micronation a tenu de 1990 à 1993 et le quartier commémore sa mémoire tous les ans grâce à ce festival aux alentours du 20/21/22 juin ( vendredi/samedi/dimanche).

Il se déroule sur 12 rues et me rappelle un peu la fête de l’huma niveau organisation. On y trouve à boire, à manger, de la musique et plein de bric à brac à shopper du style bijoux, tableaux, thé…des concerts, des expos…

BRN

BRN

BRN

BRN

BRN

BRN

BRN

BRN

Je peux donc vous dire qu’habitant, ce quartier je n’allais pas me priver. Bon évidemment, en plus soft que les années précédentes, bébé oblige ;-).  Je ne sais même pas pourquoi on l’a pas porté parce que les poussettes dans les festivals, c’est d’un relou…

On y a fait qu’un petit tour mais c’était sympa de voir les rues du coin aussi animées. Apres ça, Mister A était claqué, il nous a fait un coma lait-argique.

 

 Par contre, ça m’a fait penser que la prochaine fois, il faudra un casque anti bruit pour Mister A, on sait jamais, un festival peut en cacher un autre 😉

casque anti bruit enfant

Mais si par hasard, vous passez par Dresde vers mi juin, pensez y !

 

Mood

Quand humour rime avec racisme !

3 juin 2015

hulk

ATTENTION ARTICLE COUP DE GUEULE !!!

Je suis fâchée…

Lorsque j’ai rencontré mon allemand en Australie, je n’aurais jamais imaginé à quel point les mentalités avaient si peu évolué.

Avant d’être avec un allemand, j’étais avec un algérien et JAMAIS une seule fois je me suis prise de réflexion à ce sujet. Encore heureux…

Pourtant, être amoureuse d’un allemand s’est révélé plus compliqué que ce que j’imaginais. 

Quand j’ai annoncé la nouvelle à ma mère, elle était très contente pour moi mais elle m’a quand même dit:” C’est ta grand mère qui va être contente“. Oui ma grand mère disait à ma mère lorsqu’elle était plus jeune:” Tu peux me ramener n’importe quoi. Un chinois, un africain, un brésilien mais JAMAIS, au grand jamais UN BOSCH!” Charmant…

Ça le mérite d’être clair… Bon ma grand mère a perdu son papa pendant la seconde guerre mondiale…ceci explique cela…mais tout de même, ça refroidit.

Quand j’en ai parlé à ma grand mère, évidement qu’elle n’avait aucun problème avec le fait que je sois avec un de nos voisins germains. Elle m’a dit:” Chouette, il va pouvoir m’apprendre des gros mots allemands“. Me voilà rassurée…

when two poeple are happy together ! you live them the fuck alone

Pourtant, ça ne s’est pas arrêté là...avec ma grand mère oui, mais pas avec le reste du monde. J’en ai entendu des conneries et même sur le ton de l’humour, je trouve toujours ça limite.

Voici un petit florilège de ce que j’ai pu entendre:

– Aaaanh Marine ! Tu vas être tondue !! (On tondait en public les femmes étant tombées amoureuse d’un allemand pendant la guerre)

– C’est bien, c’est beau, c’est Bosch !!

– Aaahh et tu trouves pas que c’est une langue immonde ?!!

– C’est bien, vous êtes tous les deux blonds aux yeux bleus, vous allez pouvoir augmenter la “race arienne”. (Je ne sais pas comment on peut dire une chose pareille )

– Tu trouves pas qu’ils font quand même flipper les allemands?! ( et ta connerie, elle te fait pas flipper?)

– Alors, comment il va ton schleu, ton bosch, ton teuton, ton casque à pointe, ton nazi…?

– Tu devrais quand même te méfier après ce qu’ils ont fait pendant la guerre!

hitler

Jusqu’au jour où j’en ai eu marre !! Humour ou pas, ça a commencé à me blesser !! J’ai fini par signaler via un statut Facebook ( comme ça même les non concernés en ont pris pour leur grade ) que toutes ces remarques, aussi anodines soient elle, étaient des remarques racistes .

Oui j’ai bien dit le mot RACISTE !!

On m’a dit que j’y allais fort pourtant si j’avais été avec un homme asiatique, noir, maghrébin ou alors chrétien, juif ou musulman, les “gens” auraient eu plus de honte à sortir des bêtises pareilles, ou du moins ils s’en seraient davantage cachés ! 

Mais les Allemands, eux, c’est sans tabou qu’on les humilient ( au même titre que les belges d’ailleurs, je sais pas ça doit être à cause des couleurs du drapeau).

Sachez, qu’allemand ne veut pas dire nazi !!

Sachez que les jeunes allemands de mon âge se sentent coupables des monstruosités commisent par leurs ancêtres, qu’on le leur rabâche à l’école encore plus que nous.  Qu’ils n’oublient pas…

Mais en France, culturellement parlant, se moquer  des allemands est quelque chose de complètement banalisée. Alors qu’en Allemagne, à part le fait de penser qu’on a que des toilettes turques chez nous, ils nous laissent tranquille.

Ça me met hors de moi de penser qu’un jour, mon fils pourrait se prendre ce genre de réflexions injustes sous prétexte que son papa est allemand.

N’oubliez pas que l’Histoire de France n’est pas non plus très glorieuse !!!

 

Mood

Trop susceptible ?

31 mai 2015

Susceptible

S’il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas en ayant un bébé c’est que tout le monde rapplique pour me donner des “conseils“.

Je ne parle même pas de la collègue de boulot de Mon Allemand, que je ne connais absolument pas, qui lui a carrément écrit une liste des choses que je devais faire pour stimuler ma production de lait sachant que j’avais arrêté d’allaiter un mois avant après avoir tout essayé super déçue de moi…

La belle mère ou la belle soeur qui s’y mettent de temps en temps. “Tu lui mets pas de collant pour sortir, il va avoir froid“, Nan mais là il sort du bain, il est en pyj’, je vais pas lui mettre de collant pour dormir vois tu ?! Comme si, avant de sortir, je ne vérifiais pas 50 fois qu’il soit bien couvert.

susceptible

Je ne me suis jamais permise de “donner des conseils” à une maman. J’estime qu’elle connaît son enfant mieux que moi, je n’ai donc pas mon mot à dire.

Même ma mère prend des pincettes pour me souffler quelques conseils ou idées. “Tu sais Marine, peut être que si tu faisais comme ça, ça marcherait mieux m’enfin je dis ça juste comme ça, c’est toi qui vois.” Elle sait que je peux démarrer au quart de tour, sur un tout petit détail. Et puis, elle connait la bête… Je suis quelqu’un de SUPER susceptible. Autant, je suis capable de me moquer de moi même très facilement, autant quand ça tombe au mauvais moment et de la part de la mauvaise personne, je fais la gueule ou je me mets même à pleurer…NO COMMENT!

D’ailleurs, je vous laisse admirer ma tronche de merdeuse vexée ci dessous.

The blonde mother fait la gueule

Et ma grand mère ” mais arrête de le secouer comme ça oh” ouai enfin si il rote pas c’est pas toi qu’il réveille avec des rots tonitruants !!

En fait, dès qu’on me dit quelque chose alors que je n’ai rien demandé ça m’énerve. Je suis la première à demander des conseils si je sens que je m’y prend mal ou que j’ai un doute sur quelques chose alors pourquoi vient on me faire la leçon?!

Concernant la belle famille, ils sont adorables, de vrais choux. Le seul hic? Notre différence de culture: moi française et eux allemands…parfois ça passe parfois ça casse. Les mères allemandes sont pro allaitement, contre la péridurale, pour la motricité libre, pour le portage physio… Alors moi aussi je suis pour tout ça, mais faudrait quand même faire du cas par cas. Que fait on d’une mère qui n’a pas assez de lait ?! On lui jète des cailloux ? Ba c’est a peu près ça ici.

Un jour, dans la salle d’attente du médecin,  Mister A a commencé à avoir la dalle. C’est ce qui arrive quand tu as normalement rendez-vous à 10:00 et que tu poireautes toujours à 11:30…La ponctualité allemande n’est plus ce qu’elle était!  Ni une ni deux, je chope le biberon et l’installe pour le lui donner. J’ai levé 3 secondes les yeux pour regarder autour de moi et là, j’ai vu une demi douzaine de paires d’yeux me regarder d’un air choqué du genre ” mais que fait elle la malheureuse?!” J’ai eu envie de disparaître… MERDE quoi, j’ai fait ce que j’ai pu pour allaiter mon fils et j’essayerai encore au prochain, mais ne me regardez pas comme si j’avais mis du Lexomil dans son bib’. Occupez vous de vos fesses !!!

Non mais !!

Alors oui, je suis peut être encore plus susceptible qu’avant mais si on me foutait la paix, j’embêterai personne.

Et toi, comment t’encaisses les “conseils” ? tu supportes ou tu craques aussi ?!

Mood

Mon copain, mon mec, mon chéri, mon mari…

29 mai 2015

confiance

J’ai un problème.

Un problème existentiel auquel je n’avais jamais songé avant, par avant je veux dire avant d’avoir un bébé, mais qui me chiffonne un peu plus tous les jours.

Quand on est jeune et en couple, il est normal d’appeler sa moitié son mec, son copain, son homme… mais lorsque ce même couple devient parent sans être marié, oulalala c’est maaaaaal, ça se complique.

Photo famille papyrus

Aujourd’hui, je parle de mon allemand comme mon mec, my boyfriend puisque je parle anglais au quotidien et ça m’embête. Je trouve que ça fait pas assez officiel.

On a jamais vraiment parlé mariage sauf de temps en temps pour déconner mais ce n’est pas du tout notre priorité. Un jour peut être…Mais avec un enfant, je trouve ça insuffisant de s’appeler copain/copine, mec/meuf, chéri/chérie.

L’autre fois, j’étais invitée chez des amis et j’ai rencontré une fille super sympa. On a donc fait connaissance et au moment de lui raconter ma vie en 2/3 lignes, j’ai buggé. “Blablabla…et je vis en Allemagne avec mon copain et mon fils”… Je me suis sentie con. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai trouvé que ça sonnait terriblement mal de dire “mon copain et mon fils”, “mon mari et mon fils” là ça sonne bien.

Alors, je ne vais pas me marier pour une simple question de vocabulaire mais je trouve qu’il faudrait un nouveau mot, une nouvelle expression pour parler d’un couple non marié mais avec enfants. Mon conjoint, mon concubin, mon partenaire…ça ne dégage absolument pas d’amour, on dirait plutôt des termes techniques ou administratif.

couple

Mais je ne me vois pas appeler mon allemand mon mari puisque nous ne sommes pas marier, j’aurai l’impression de mentir ou de ne pas être honnête. Pourtant, on ne s’aime pas moins parce que l’on pas signé des papiers devant le Maire mais c’est comme ça, ça me bloque.

Alors “my boyfriend” en anglais, c’est comme si j’avais 14 ans et que je venais de rouler ma première pelle.

Je trouve qu’avoir des enfants c’est sauter un pas encore plus grand que celui du mariage et je ne comprends pas pourquoi, il n’y a aucun terme pour représenter ce stade de la vie.

Je ne comprends pas, je ne comprends pas…Si, je me doute bien que la culture chrétienne française n’y est pas pour rien. “C’est innommable, d’avoir un enfant hors mariage, c’est pécher!!! “. D’ailleurs, ici les allemands ne sont pas en reste. Mon “mec” n’a pas eut le droit à des congés de paternité même pour le jour de la naissance de Mister A parce que nous ne sommes pas mariés. Heureusement que les arrêts maladie existent quand même. Le comble c’est qu’un homme marié peut avoir des congés de paternité même s’il n’est pas le père de l’enfant qui naît !! Ça m’a révolté, maintenant je laisse couler…

M’enfin, faudrait trouver une jolie expression pour les couples avec un enfant qui, comme moi, vivent dans le pécher .

Des idées ?!

 

%d blogueurs aiment cette page :