Browsing Tag

bébé

Motherhood

Allaitement long, mon expèrience

27 novembre 2017

Je n’aurais jamais imaginé allaiter mon fils aussi longtemps. Il vient d’avoir 15 mois et je ne pensais pas être capable de produire du lait aussi longtemps.

Je ne pensais dejà pas atteindre les 3 mois alors autant vous dire que 15 mois, c’était inespéré.

Depuis le début, cet allaitement est d’une facilité déconcertante. Comme si c’était quelque chose qui faisait partie de moi et qui était naturel. Pourtant, je me souviens très bien du fiasco qu’a été mon premier allaitement. Mais aujourd’hui, je sais exactement pourquoi ça s’est mal passé. La prématurité, des suites de couches difficiles et un accompagnement médiocre tout simplement.

Cet allaitement m’a pas mal changé. Je ne parle pas de la forme de mes nichons hein! Étrangement, il m’a aidé à me réapproprier mon corps. Moins de pudeur et plus de confiance en moi.

Pour mon aîné, je clamais haut et fort que donner le biberon c’était comme donner le sein, que le plus important c’était de faire ce qui nous semblait le plus confortable.

Aujourd’hui, je pense toujours qu’il est essentiel de choisir ce qui nous met le plus à l’aise mais j’ai du mal à comprendre qu’on n’essaye pas. Même quelques jours/semaines. Attention, je ne dis pas ça pour faire culpabiliser les mamans qui ont choisi de donner le biberon. Ce n’est absolument pas l’objectif. Certes, je pense que le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour un bébé mais le lait en poudre est aussi très complet, alors pas d’inquiétude.

Non, je souhaite simplement encourager les futures mamans à tenter l’allaitement car c’est tellement magique cette fusion qui s’installe entre notre petit et nous.  Ça peut clairement être épuisant parfois mais quelle satisfaction que de nourrir son enfant avec son propre lait. Les moments de tendresse et d’échange, ses sourires lorsqu’il tète…

Seulement voilà, je commence à doucement ressentir une certaine pression quand à l’arrêt de cette aventure. Et je me sens tirailler face à cette décision.

Il se trouve que j’ai toujours dit que je ne voulais pas allaiter un enfant qui marche ou encore pire, qui parle car ça me mettais mal à l’aise. Il était hors de question que mon enfant traverse la pièce et vienne soulever mon tee shirt en disant ” téter, téter…”

On en dit des conneries parfois…

Little A marche depuis ses 8 mois et demi, me grimpe dessus et me déshabille pour trouver un nichon. Et depuis quelques semaines, il vient me voir et me dit “Tetou” lorsque qu’il veut le sein… Tout ce qui me rebutait, il y a encore 1 an.

Bien sur que je pense à le sevrer mais il exprime une telle satisfaction lorsque je l’allaite que j’ai du mal à me dire que je vais tout arrêter.

Il n’en a plus besoin. Lorsque je ne suis pas là, il s’endort sans, passe toute sa journée sans et s’en passe très bien. Il va entrer en crèche en janvier et l’allaitement ne sera pas un frein à sa bonne adaptation. Quand je suis là par contre, il réclame régulièrement et je sens que ça lui fait du bien. C’est son petit plaisir.

Je sais très bien qu’on est sur la fin de cette aventure mais pourtant cette fin ne se concrétise pas. Mon entourage réagit toujours de la même façon lorsqu’il voit Little A au sein

“IL TÈTE ENCORE!!! TU TROUVES PAS QU’IL EST UN PEU VIEUX POUR ÇA?” 

Non, je ne le trouve pas trop vieux. D’autant qu’il ne veut ni tétine ni biberon donc on fait ce qu’on peut…Mais je sais que je vais devoir clore cette histoire bientôt. Je le ferai quand je serai prête. Les commentaires autour de moi ne m’atteignent pas plus que ça. Bizarrement, ils viennent principalement de ma famille (française) et pas de celle de mon Allemand. Ça me permet de me rendre compte que la mentalité française face à l’allaitement n’a pas tant que ça évolué …Dommage…

Alors voilà…faut-il que je provoque ce sevrage? Faut il que je laisse faire les choses? Est ce que c’est moi qui inconsciemment frêne ce moment?

Je ne sais pas trop où j’en suis, quoi faire…Des conseils?!

Coups de coeur

Mes accessoires indispensables pour l’alimentation de bébé

16 octobre 2017

Après deux enfants, je commence à développer un certain savoir concernant les accessoires qui nous rendent vraiment service lors des repas ou goûters.

Alors bien sur, c’est un savoir qui se restreint à ma propre expérience mais je me suis dis que j’allais vous présenter certains de mes indispensables pour nourrir mes fistons.  On ne parle pas recette de cuisine ici hein, seulement d’accessoires qui facilitent la vie.

Chaque enfant est différent. Certaines choses que j’utilise pourront ou non vous convenir mais j’espère vous donner au moins une ou deux petites idées.

Pour gagner en autonomie…

La chaise évolutive Tripp Trapp de Stokke

C’est un incontournable chez nous même si c’est un investissement mais elle pourra suivre mon fils pendant très longtemps. La preuve, la nôtre était celle de mon Allemand lorsqu’il était bébé et on en cherche une d’occasion pour Little A. Les versions les plus modernes ont même un kit nouveau né pour que bébé puisse rester à côté de vous lorsque vous êtes à table. C’est vraiment LA chaise haute à avoir si vous avez la possibilité de vous l’offrir.

Couverts pour enfants

Un set de couverts pour enfants avec cuillère, couteau et fourchette car il vous faudra trouver une parade lorsque votre enfant voudra lui aussi couper sa viande à 10 mois. Mister A est content d’avoir son propre couteau et n’essaye plus de nous prendre le nôtre. Il a l’impression d’être grand et de pouvoir faire comme nous. De plus, il gagne en dextérité et en autonomie ce qui n’est pas négligeable.

Magic cup de NUK

La tasse magique c’est LE cadeau que je fais à tout mes amis qui viennent d’avoir un bébé. C’est une tasse qui permet à nos enfants d’apprendre à boire comme des grands tout en évitant les inondations. En gros, acquérir de l’autonomie sans que maman ou papas passe sa vie la serpillère à la main.

La sucette alimentaire

Little A n’en a jamais voulu mais Mister A s’en est beaucoup servi. Je pense que quand on est une jeune maman, c’est rassurant de pouvoir faire plaisir à son bébé en lui faisant goûter de nouvelles choses tout en étant sûre qu’il ne s’étouffera pas avec un morceau. La sucette alimentaire lui permettra de découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles consistances en sécurité.

Pour limiter les dégâts…

Adaptateur tétine pour bouteille

La tétine qui se visse sur toutes les bouteilles. Je m’en suis servie tout l’été pour Little A. Il sait très bien boire au verre ou à la bouteille mais quand on en a qu’une pour tout le monde, c’est appréciable de pouvoir boire une eau “non contaminé”. J’entends par là une eau sans petit morceau de nourriture pré-machouillés par mon fils. Dans le train, la voiture ou même à la plage, c’est super pratique!

Le bol ventousé *

Nous l’avons adopté récemment. Le GRAAL!! Little A avait tendance à retourné illico tous les récipients qu’on lui posait devant lui. Maintenant, c’est de l’histoire ancienne! En plus, les couverts fournis avec le bol changent de couleur lorsque le contenu est trop chaud. Ça c’est gadget, on est d’accord mais c’est quand même chouette.

Bol anti-débordement *

J’ai récemment découvert (sûrement après tout le monde) les bols anti-débordement. Les enfants peuvent y manger des morceaux de fruits, des petits gâteaux, des céréales, tous les petits aliments qui pourraient facilement se renverser à cause d’un mauvais mouvement. C’est l’idéal pour les pique-niques et les goûters.

Langes en coton XXL

Des bavoirs bien sur et surtout des langes. Parce que quand il y a du riz au menu, je vous raconte pas le carnage! Les langes sont plus longs et minimisent les dégâts. Il y a des bavoirs avec des récupérateurs mais ils sont souvent plus rigides et moins à MON goût.

Dites moi quels sont vos “must have” pour que les repas se déroulent dans de bonnes conditions avec vos enfants! Ceux qui vous sauvent la mise régulièrement!

 

Produit Offert par monbébébienêtre*

Mood

Plagiocéphalie: Sensibiliser les parents dès la maternité

7 avril 2017

Non pas que ce soit mon cheval de bataille mais en tant que maman concernée par le problème, je me devais d’en parler à nouveau ici. On parle beaucoup en ce moment de la recrudescence de “têtes plates” chez les nourrissons mais à mon sens, pas encore assez.

Si vous voulez plus d’infos et de détails sur la plagiocéphalie, je vous invite à lire mon précédent article sur le sujet.

C’est quand même dommage qu’aucun professionnel de santé ne dise aux jeunes parents de tourner la tête régulièrement de leur bébé pour éviter qu’elle ne se déforme. C’est pourtant si simple et ça peut changer beaucoup pour l’avenir d’un petit bout.

Lors de la naissance de mes deux garçons, JAMAIS je n’ai entendu un mot la dessus. Pas une seule fois, alors que j’étais entourée de gynécologues, sages-femmes, aides soignantes, infirmières, auxiliaires de puériculture…on ne m’a pas parlé une seule fois d’un risque de plagiocéphalie si je ne tournais pas la tête de mon bébé.

Lorsque Mister A est né (un mois et demi trop tôt pour rappel) j’ai passé presque 3 semaines à l’hôpital en unité kangourou. On m’a montré comment changer la couche de mon fils, comment donner un bain, comment allaiter, comment m’occuper de son cordon ombilical, comment lui nettoyer le nez et les yeux, comment le coucher pour éviter les risques de mort subite du nourrisson…Alors pourquoi pas un petit mot sur la plagiocéphalie?!

Nan, c’est vrai pourquoi?

On sait que cette augmentation de têtes plates est due à la recommandation de faire dormir les bébés sur le dos pour prévenir la MSN. À mon époque, c’était sur le ventre, à l’époque de ma petite soeur c’était sur le côté. Cela dépend de la mode du moment. Mode que je respecte et suis car je suis soucieuse de la santé de mes enfants. Mais si le système médical compte sur les générations précédentes pour prévenir les nouvelles mamans de tourner la tête de leur enfant d’un coté puis de l’autre un jour sur deux, il se met le doigt dans l’oeil.

Ma mère, par exemple, ne pouvait pas m’avertir puisqu’elle n’a jamais connue cette situation.

La tête de Mister A a commencé à se déformer entre son 2eme et 3eme mois. C’est ma belle mère qui s’en est rendue compte. Je vous raconte pas l’incident diplomatique. J’ai super mal pris le fait qu’elle le découvre avant moi et surtout qu’elle me dise que oui, c’est évident, il faut tourner souvent la tête de son bébé. Il ne faut pas que sa tête prenne appui toujours du même côté. Bon elle ne me l’a pas dit comme ça, mais ça m’a quand même vexé #jesuissusceptibleetalors. J’ai eu l’impression que c’était de ma faute, alors que…

COMMENT AURAIS-JE PU LE DEVINER?!! PERSONNE NE M’A PRÉVENU QUE ÇA POUVAIT ARRIVER!!!!!

Une toute petite phrase à dire ou une simple ligne à ajouter sur la liste des choses à faire pour prendre soin de bébé qu’on nous donne à la sortie de la maternité. C’est pas la mer à boire! On a des prospectus sur la MSN, sur le reflux gastro oesophagien, sur l’allaitement alors pourquoi pas sur la plagiocéphalie??! D’autant que le problème ne cesse d’accroître. 20% des nourrissons en seraient atteint. 2 enfants sur 10, c’est énorme! Et apparement les petits garçons seraient plus touchés.

Bien entendu Little A, a la tête bien ronde, ben oui, quand on est prévenu, on ne fait pas deux fois la même erreur. Surtout lorsqu’il s’agit de la précieuse petite tête de son enfant.

J’ai reçu des tonnes de messages suite à mon billet sur la plagiocéphalie de Mister A, de parents dont les enfants souffraient aussi d’une plagiocéphalie plus ou moins importantes qui me demandaient des conseils car les professionnels ne prenaient pas leur problème au sérieux. Beaucoup de médecins disent que ça passe en grandissant, que ce n’est pas grave, que c’est juste un problème esthétique. Je trouve ça aberrant!

D’abord, ce n’est pas qu’esthétique. Dans certains cas, les enfants peuvent avoir des problèmes vertébraux, des déformations de la mâchoire et des oreilles, des scolioses, des problèmes de dentition, de succion et d’équilibre. Certains présentent des retards dans l’apprentissage de la marche et même de la parole. Alors tous les “ce n’est pas grave, c’est seulement inesthétique” des médecins, ça me fait moyennement rire.

Et même si le problème n’était qu’esthétique, c’est pas franchement fun de se faire appeler tête de totem ou tête de clou par les camarades d’école. En plus, trouver un bonnet ou un chapeau qui lui va bien, c’est déjà compliqué alors je me demande comment on fera lorsqu’il s’agira de lui acheter un casque de vélo ou tout simplement des lunettes de soleil…Ohlala! Faites qu’il ne se passionne pas pour l’équitation!

Oui, parfois ça s’arrange mais les bébés doivent porter un casque correctif ou faire de nombreuses séances chez l’osthéopathe (ou les deux). Y’a des activités plus sympas pour un tout petit, non?.

Ce n’est pas un petit détail dont tout le monde se moque…c’est la tête quoi, une des premières choses que l’on voit chez quelqu’un! Il faut que l’information soit transmise dès la maternité. Que quelqu’un se charge d’avertir les parents du risque et de la manière (on ne peut plus simple) d’éviter que cela n’arrive. Que faire pour que cette prévention soit faite à part faire passer le mot?! Si vous avez des idées, je suis partante!

Je pense bientôt créer une petite fiche explicative de prévention à la plagiocéphalie chez les nourrissons. Elle sera en téléchargement libre sur le blog. Je vous tiens très vite au courant. Désolé pour ce billet beaucoup trop décousu, je me suis un peu emballée 😉

Concernant la tête de Mister A, ça va beaucoup mieux. Ça s’est énormément estompé. Sur la photo au dessus, c’est son coté le plus plat, on revient donc de loin. Elle n’est pas parfaite (enfin si mais que pour moi) mais avec ses cheveux bouclés, ça se voit vraiment moins. Heureusement pour lui. Mais ceux qui le savent peuvent voir qu’un coté de sa tête est plus plat que l’autre. That’s life !!

En attendant, j’espère qu’il ne m’en voudra pas plus tard, qu’ils ne se chamailleront pas sur le sujet du style “ouai bah moi, au moins, j’ai pas la tête plate” #nananere #mèreparano

Mood

Tout ce qui est petit est joli

9 mars 2017

L’autre jour en prenant mon bain avec Little A, j’ai fait un constat rigolo. Je me suis rendue compte que la plupart des choses qui nous font craquer chez les bébés, ne nous plaisent plus, nous repoussent voir nous dégoutent chez les adultes.

Pourtant on dit bien que tout ce qui est petit est joli et que tout ce qui est grand est charmant mais dans ces cas là…non…le dicton ne fait pas tilt.

Prenons les bourrelets ou le double menton. Chez un bébé, tout le monde trouve ça tellement chou. Un petit loup tout potelé  avec la peau toute douce…Mais quand on vieilli, c’est nettement moins chou. On s’empresse de coller notre langue à notre palais pour dissimuler notre double menton sur les photos (astuce de Karl Lagarfield) et on s’obstine également à rentrer notre ventre pour le camoufler. Imaginez que quelqu’un vienne vous tripoter les bourrelets en disant ” oh mais c’est trop mignon ça” …non, on imagine pas !

Parlons des pieds maintenant! Qu’est ce qu’il y a de plus mignon que les pieds d’un bébé?! Même quand ils sentent le Babybel, j’ai envie de les bouffer. C’est d’ailleurs une des raisons principales qui me donne envie d’en faire un troisième. Des petits pieds tout doux et des orteils qui s’agitent dans tous les sens…MIAM! Alors que les pieds d’adulte…pas la peine d’en parler pendant 3h, on est tous d’accord pour dire qu’il n’y a rien de plus dégueu!

Ensuite, il y a les cheveux tout fins, tout doux, le duvet de nos tout petits qu’on trouve toujours “trognon”. Imaginez vous avec ça sur la tête? Glamour n’est ce pas la coupe du poussin tout juste sortie de son oeuf. Plus sérieusement, j’ai les cheveux super fins et mis à part le fait qu’on dirait que j’ai trois poils sur le caillou, je n’y trouve rien de “trognon”.

Quand on entame la diversification de bébé et qu’il se retrouve avec plein de purée de carotte autour de la bouche, qui ne s’est pas empressé d’immortaliser ça en photo parce qu’il est trop “chouchou”?! Soyez honnêtes, on l’a tous fait! Vous vous voyez faire de même avec Mamie Paulette lors de votre visite mensuelle dans sa maison de retraite?! C’est une question rhétorique, pas la peine de me répondre je connais déjà la réponse!

Et enfin, on en vient aux flatulences! Quand un bébé pète, on lui dit:”Oh mais t’as fait un petit prout, t’es un coquinou!” Même lorsqu’il vous fait un pet de dinosaure qui fait trembler son transat, oui oui! Alors que quand votre mec/pote/soeur/collègue…vous lâche gentiment une caisse même une discrète, vous avez envie de le tuer. Surtout en voiture, n’est ce pas?!

Voilà, voilà!

Et vous, qu’est ce que vous trouvez mignon chez vos petits bouts mais beaucoup moins sympa chez les adultes?

Dites moi tout!

Famille

Happy Birthday Mister A

12 décembre 2016

2-ans

Et voilà, on est le 12 décembre et à 00: 12, mon tout petit bébé a eu 2 ans.

Deux années que ma nouvelle vie à commencé.

Deux années, pas les plus faciles mais celles qui m’ont apportées le plus de bonheur.

Deux années passées à ses côtés, à le regarder grandir et m’échapper tous les jours un petit peu plus.

Deux années que je me gonfle ridiculement de fierté à chacun de ses progrès ou découvertes.

Deux années que je ne vis plus vraiment pour moi mais pour lui ( et son frère maintenant).

Deux années, ça semble tellement long et court en même temps. Vivement, les 100 prochaines ( oui je suis optimiste)

Qu’est ce que ça fait “discours cliché et niais de la maman gaga” quand je me relis…J’assume !

img_1544

img_5179

img_7831

img_1670

img_0330

img_5157

img_6334

img_8532

Et parce que c’est lui, j’ai passé mon dimanche à faire de la pâtisserie pour faire un joli gâteau à amener chez sa nounou aujourd’hui. De la science fiction pour moi mais quand je vois ce que les autres mamans apportent, je me suis dis que je ne pouvais pas y échapper ce coup ci.

 Ceux qui me connaissent savent que je suis loin d’être une grande cuisinière. C’est donc un gros effort pour moi! J’ai raté une fournée de muffins chocolat/banane avant de me lancer dans tout autre chose….roulement de tambour….

img_0301

Un gâteau poisson !!

En espérant, qu’il soit plus bon que beau…Ahem.

Joyeux Anniversaire mon ange.

%d blogueurs aiment cette page :