Browsing Tag

contraception

Mood

Les contraceptifs de demain

3 juillet 2017

À l’heure où la contraception fait les gros titres suite à de nombreux scandales comme celui du stérilet MIRENA®, j’ai pensé qu’il pourrait être utile de faire un petit état des lieux des nouvelles ou différentes méthodes de contraception que l’on peut trouver en 2017 et celles qui sont en train d’être mise au point.

La contraception est un vrai casse tête pour moi. N’ayant le droit ni au stérilet et ni aux hormones, je me penche sur ce qui se fait de nouveau régulièrement. Et on peut dire que les chercheurs ont une sacrée imagination et plus d’un tour dans leur sac.

Je ne vais pas vous parler de la pilule classique, de l’implant ou du stérilet cette fois ci. Il me semble qu’on en a déjà bien assez entendu parler.

L’avenir de la contraception pourrait en être complètement chamboulé. L’apparition de contraceptifs masculins et même mixtes pourrait enfin rendre les hommes et les femmes sur un même pied d’égalité.

Voyons ce qui se trame dans le domaine…

La Puce

La fondation Bill et Milena Gates est sur le point de lancer sur le marché une puce contraceptive qui fonctionnerait pendant…16ans! Elle serait dotée d’un bouton On/off et offrirait donc la possibilité de tomber enceinte sans devoir retirer son moyen contraceptif. Quand on sait que ça coûte pas moins de 300€ de se faire poser un stérilet ici en Allemagne, j’en connais qui vont être contentes!

En savoir plus…

Les Patchs

On en parle pas beaucoup, ils sont davantage utilisés aux Etats-unis qu’en Europe mais il existe des patchs contraceptifs depuis près de 15 ans. Une option que j’ai découvert il y a peu et que l’on ne m’a jamais proposé…pourtant j’ai une gynécologue très compétente. Il suffit de se patcher et on est tranquille pour 3 semaines. Les résultats sur l’observance sont bien meilleurs notamment sur les jeunes.

En savoir plus…

La pilule sans hormone

Une pilule avec des végétaux comme principes actifs (mangue et aloé vera) aurait été mise au point. Il s’agirait du premier contraceptif universel qui serait distribué sous forme de patchs pour les hommes et sous forme d’anneau vaginal pour les femmes.

Ce contraceptif ne détruit pas les spermatozoïdes mais les affaiblit. Ils n’ont plus la force de s’introduire dans l’ovule. Il n’y aurait aucun effet secondaire et serait donc beaucoup plus confortable que tout autres pilules hormonales. Ça sent la super découverte selon moi! Attendons de voir si cette découverte est viable.

En savoir plus…

Applications contraceptives

Oui, oui…une application sur ton téléphone. Naturel Cycles a été créée par une physicienne nucléaire suédoise. Elle a imaginé un algorythme capable de détecter la periode fertile d’une femme. Bon, vous savez ce que je pense des méthodes dites”naturelles” notamment en cas d’hyperfertilité, mais c’est une méthode qui existe alors je me devais de vous en parler.

En savoir plus…

Les ultrasons

Toujours dans le domaine expérimental, les ultrasons pourraient devenir la nouvelle méthode de contraception masculine. En effet, après diverses études, des chercheurs ont réalisé qu’émettre des ultrasons au niveau des testicules pourrait rendre les hommes stériles de manière réversibles. Ces messieurs vont être ravis.

En savoir plus…

J’imagine que certaines de ces méthodes ne sont pas prêtes d’être commercialisables mais on peut toujours espérer. La puce et la pilule aux plantes pourraient révolutionner la vie des femmes.

Oui je dis femme car on sait toutes qu’à part les capotes, la contraception est bien trop souvent un problème de femme alors que bon…On ne tombe pas enceinte toute seule n’est ce pas?!

Et vous? Êtes vous satisfaites de votre contraceptif ou vous aussi, ça vous pose problème?

Mood

La contraception naturelle, c’est quoi?

17 novembre 2015
Choix

Illustration de Pénélope Bagieu

Depuis que je sais que je suis atteinte d’endométriose, ma recherche de la contraception idéale à été très très TRÈS compliquée.

Je ne supporte pas les effets secondaires de la ménopause artificielle. Les hormones me sont déconseillées donc good bye la pilule et autres solutions hormonales. Et le stérilet m’est clairement interdit puisque je n’ai plus qu’une trompe et le risque infectieux est trop important.

Bien Bien Bien…

On s’est donc rendue compte avec ma gynéco, qu’à part les préservatifs, je n’avais aucune autre méthode de contraception possible. 

contraception_accouchement

Illustration de Pénélope Bagieu

J’ai donc décidé de me renseigner sur ce qui se faisait de naturel en la matière et j’ai fait de curieuses découvertes.

Voici donc les différents moyens de contraception naturelle que j’ai pu trouver:

 La méthode OGINO

Également appelée abstinence périodique. Elle concerne les femmes qui ont un cycle régulier et consiste à éviter les rapports sexuels non protégés pendant les périodes fertiles (avant ou après ovulation). Pour cela, il faut toujours avoir un nombre de jours identique entre deux périodes de règle. Le problème c’est que l’ovulation peut se produire de manière fortuite, ce n’est donc pas la méthode la plus sûre selon moi.

Illustration de Julien Couty

Illustration de Julien Couty

Le retrait

Le partenaire se retire peu avant l’éjaculation. Pour moi, c’est une méthode absolument pas fiable même adolescente, je savais que cela entrainerait de grandes chances de grossesse à cause de la présence de spermatozoïdes dans le liquide séminale ( ce que j’appelais ” la goûte du plaisir” à l’époque) Les statistiques sont parlantes: 22% d’echec.

La méthode de billings

Aussi appelée l’observation de la glaire cervicale. Autant te dire que rien que le nom ne donne pas envie. Cela consiste en l’examen des sécrétions du col de l’utérus avec les doigts, pour déterminer la période d’ovulation. MIAM !! Si l’ovulation est proche la glaire cervicale se modifie et les pertes deviennent plus abondantes. Il faut donc éviter les rapports sexuels pendant cette période. Cependant, beaucoup d’éléments font modifier cette glaire: Le désir, les infections vaginales, le sperme…Alors je n’ai qu’un mot: PRUDENCE !

La méthode MAMA

On l’appelle aussi la méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée. On ne peut l’utiliser que si l’allaitement est exclusif et jusqu’au retour de couche qui arrive dans les 6 mois après la naissance. Méfiance tout de même, j’ai entendu pas mal de femmes dire qu’elles étaient tombées enceinte avant leur retour de couche.

calendrier

La méthode des températures

Que j’appelle la méthode pas chère et relou. Je connaissais cette méthode dans le but de tomber enceinte puisqu’elle consiste à repérer la période d’ovulation en fonction des variations de la température du corps.

La température d’une femme s’élève de 0,2 à 0,5 °C lorsqu’elle est en période d’ovulation lui indiquant qu’à ce moment là, faut y aller c’est le bon moment pour se faire féconder. Même système pour le contraire. Si tu ne veux pas pondre alors abstiens toi! L’ovocyte ayant une durée de vie de 24h, le spermatozoïde de 3 à 5 jours pour les plus costauds, il suffit de ne pas faire de galipettes pendant la période où la température est plus élevée et jusqu’a 4/5 jours après. genre jamais quoi.

En plus, pour repérer la période d’ovulation, il faut prendre sa température tous les matins à la même heure, avant de se lever. Oui tout à fait ! Et bien sur, il ne faut pas tomber malade sinon c’est foutu puisque les informations sur la température seront faussées. Ah et aussi, il ne faut pas oublier que l’on risque de tomber enceinte si on a des rapports sexuels jusqu’a 4/5 jours AVANT la période d’ovulation puisque c’est la durée de vie des spermatozoïdes.

Bref, je ne sais pas s’il existe vraiment quelqu’un qui utilise cette méthode mais si oui, RESPECT !

regulation-des-naissances_article_large

La méthode de l’appareillage

Il existe différents appareils qui te permettent de faire des tests d’ovulation pour savoir si oui ou non, à ce moment là, tu es fertile. Ils sont assez onéreux et ne conviennent pas à la contraception de  tout le monde. Pour couronner le tout, cette méthode est aussi relou que celle de la température puisqu’il faut utiliser ses urines du matin.

Après avoir découvert tout ça, je me suis dis que finalement valait mieux que je reste sur la méthode capote si je voulais une contraception un minimum fiable. J’ai plus l’impression que ces différentes “solutions de contraception” sont les meilleurs moyens d’avoir un bébé.

Si vous connaissez les auteurs des illustrations non signées, laissez moi leurs noms en commentaire pour que je puisse l’indiquer 😉

 

 

 

Grossesse

Comment je suis tombée enceinte malgré mon endométriose

8 juillet 2015

enceinte et endométriose

Petite piqure de rappel au cas ou tu ne saurais pas ce qu’est l’endométriose. Il s’agit d’une maladie gynécologique qui se caractérise par la présence de tissu endométrial ( ce qui saigne lorsque tu as tes règles) en dehors de la cavité utérine comme au niveau des ovaires, des trompes, du péritoine, des reins, de la vessie…tout dépend du stade de la maladie. Vous trouverez des infos détaillées sur le site d’EndoFrance.

Après ma première Grossesse extra utérine, GEU pour les intimes, je me suis retrouvée avec 3 nouvelles cicatrices et ma trompe gauche en moins. Cette saleté d’infirmière à tout de même trouver le culot de me dire  juste après que je sois sortie de chirurgie :” c’est dommage quand même à 23 ans de n’avoir plus qu’une trompe, tout le monde sait que ça fonctionne mieux avec deux!” . Ma mère et mon mec l’ont donc viré de ma chambre rapidos…

get out

Après ma seconde GEU, le mot “endométriose” a été prononcé pour la première fois. Heureusement, ma trompe droite a été  “sauvé”. J’étais en Allemagne, je comprenais la moitié de ce que les médecins disaient et tout ce que j’ai retenu, c’était que si je voulais des enfants, il ne fallait pas que je traîne…

Bref comme je le disais ici, me voilà donc à 25 ans, sous ménopause artificielle (MP) pour que mes ovaires se la coulent douce jusqu’à ce que je me décide à avoir un bébé…

Au bout de quelques semaines, cette situation et notamment les effets secondaires de la MP m’ont fait prendre la décision de tout arrêter. L’endométriose peut être très TRÈS handicapante au quotidien selon le stade de la maladie et la localisation des adhérences mais pour moi, à part des règles franchement douloureuses, j’ai la grande chance de ne m’être jamais sentie gênée dans ma vie de tous les jours. J’ai donc décidé de ne plus prendre aucune pilule, d’utiliser des préservatifs et de laisser la vie faire les choses.

live your life

Je me suis intéressée à l’alimentation qui est selon moi le premier médicament naturel que l’on devrait utiliser. Je suis devenue végétalienne… enfin presque car il y a une seule chose que j’ai continué à manger de temps en temps, c’est du fromage de chèvre . Ce qui m’a décidé à l’époque, ce n’était pas le coté éthique même si j’y accorde tout de même beaucoup d’importance mais c’était de tester le “pouvoir” de la bouffe sur mon corps. J’ai donc redécouvert une toute autre alimentation, une nouvelle manière de manger, presque un nouveau mode de vie. Je suis carrément devenue une star du marché le dimanche.

2014-04-13 13.01.15 

Je suis par contre passée pour un ovni auprès de mes amis. Certains pensaient tout de même que je n’avais pas tord, que le lait et la viande ne sont pas forcément bon pour la santé.Bref j’ai lancé par mal de débats lors d’apéro ou j’amenais mes avocats pour éviter les knackis ball. “Nan mais c’est extrême tu trouves pas?”, ” T’arrives vraiment à te régaler en mangeant que des fruits, des légumes et des graines ?”, ” Attends le lait c’est quand même super important pour l’organisme!” Ah j’en ai entendu…alors que moi je m’éclatais et le plus important c’est que même pendant mes règles, j’avais beaucoup moins mal.

Puis, 5 mois après avoir changé d’alimentation, je suis tombée enceinte. J’ai filé chez ma gynéco pour vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une troisième GEU, oui normal, elle est un peu traumatisée la fille,  mais non il avait fait son nid au bon endroit cette fois ci.

Annonce grossesse

Enceinte, j’ai voulu continuer à manger végétalien. Les 3 premiers mois, j’ai tellement vomis que je ne pouvais manger que de la pastèque donc ça n’a pas été trop difficile. Mais les mois suivants, les grosses envies de nuggets du Macdo et de saucisses ont eu raison de mon alimentation “saine”.

2014-06-09 20.18.17-2

Je n’ai pas changé d’avis, je compte m’y remettre très vite mais mon allemand ne veut pas abandonner ses schnitzel et ses wurst. Du coup, je continue bêtement à en consommer quand y’a rien de mieux dans le frigo !

Je suis persuadée que l’alimentation joue un rôle primordiale pour l’organisme et je suis sûre que la disparition de mes douleurs et ma grossesse ne sont pas arrivées par hasard.

Je partagerai bientôt des recettes délicieuses et végétaliennes sur le blog !! Et promis sans quinoa puisqu’apparemment, c’est un sujet tabou 😉

%d blogueurs aiment cette page :