Browsing Tag

été

Grossesse

Grosse chaleur et grossesse: Mes 10 astuces pour survivre cet été

28 juin 2016

grossesse-chaleur-1

J’ai remarqué que chaque année, en mai/juin, on attend l’été avec impatience. Mais dès qu’il pointe son nez et qu’on dépasse les 30 degrés, c’est le drame et tout le monde se plaint.

Je fais partie de ceux qui ne supportent pas vraiment les grosses chaleurs. Ma température idéale c’est plus 20/22 degrès que 30/32.  Le soleil c’est bien sympa, mais je déteste transpirer et j’ai tendance à prendre des coups de soleil très vite. Manger dehors, ok mais à l’ombre. Alors je peux vous dire qu’enceinte c’est encore pire !!

Je deviens agressive, je m’énerve pour rien et du coup, j’ai encore plus chaud !!

Heureusement, il a quand même quelques solutions pour que nous, futures mamans,  affrontons l’été et lui survivent avec dignité.

Voici mes 10 astuces pour supporter la chaleur:

1- Porter des matières agréables comme le coton et des vêtements amples. Robes, tuniques et pantalons légers…J’ai un petit faible pour les pantalons plutôt que les robes/jupes car avec les kilos qui se sont accumulés ces derniers mois, mes cuisses se touchent quand je marche (miam) et en pantalon on évite les frottements désagréables.

grossesse et chaleur

2- Sortir le matin plutôt que l’après midi, le soleil tape en général moins fort. Bon et si vous avez des enfants qui ont besoin de se dégourdir les jambes et bien déléguez au papa ( s’il rentre assez tôt du boulot of course!)

3- Prendre des douches tièdes voire fraîches. C’est bon pour votre circulation sanguine et ça remet les idées en place quand on est alourdi par la chaleur.

chaleur-enceinte

4- Investir dans une climatisation d’interieur. Et si comme moi, vous n’avez pas le budget alors achetez un brumisateur et un ventilateur. C’est toujours mieux que rien. Vous pouvez aussi accrocher des linges mouillés aux fenêtres pour rafraîchir votre chambre la nuit. C’est pas le top niveau déco mais ça vous sauvera la mise plus d’une fois.

5- Rafraîchir vos points de pulsations. Lorsque je suis allée chez le coiffeur la semaine dernière, je transpirais tellement qu’ils ont eu pitié de moi et m’ont apporté de petites serviettes mouillées qui sortaient certainement du frigo ou du congélateur et qu’ils ont enroulé autour de mes poignets. En 5 minutes, j’avais déjà beaucoup moins chaud.

grossesse et chaleur

6- Squatter les galeries marchandes et centres commerciaux. Ce n’est pas la sortie du siècle mais croyez moi, vous apprécierez leur environnement climatisé.

7- Aller à la piscine, à la mer, aux bords d’un lac…n’importe où où vous pourrez patauger dans l’eau avec votre gros bidon. En plus, vos enfants seront ravis et ils dormiront très bien le soir.

grossesse et chaleur

8- Faire des bains de pieds. Oui, ça fait un peu mamie mais tout comme les serviettes aux poignets, cela vous aidera à faire baisser votre température. Pour ceux qui, comme moi, on la chance d’avoir un balcon (ça fait à peine 3 semaines et je me la pète déjà avec mon balcon) vous pouvez remplir un grande bassine d’eau fraîche pour que vos jeunes enfants s’y rafraîchissent et vous y mettez vos pieds, ça fait un bien fou !!

9- Faire une sieste pendant les pics de chaleur du début d’après midi. D’autant plus, si vous dormez mal la nuit. Ça vous permettra de récupérer un petit peu.

grossesse et chaleur

10- Boire, boire, boire et boire. Évidemment, de l’eau c’est mieux ! Mais c’est vraiment essentiel pour survivre aux pics de chaleur. Vous pouvez aussi manger des fruits gorgés d’eau comme ma pastèque chérie qui continue de m’accompagner au quotidien (je peux vous dire que depuis janvier, on a un sacré budget pastèque, surtout que Mister A adore ça aussi). Un grand chapeau, type capeline vous rendra aussi service si vous êtes obligée de sortir sous le cagnard. Et bien entendu, une bonne crème solaire pour protéger sa peau et éviter le masque de grossesse.

 Bon et si vous avez des conseils ou astuces magiques, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires (qui refonctionnent soit dit en passant) je les testerai avec plaisir au cours de l’été.

Grossesse

Les avantages et inconvénients d’accoucher en hiver.

22 février 2016

pyjama

En général, on ne choisit pas vraiment sauf les couples super forts qui arrivent à mettre en route une grossesse au moment souhaité. Mais nous, on trouve que c’est trop facile, on préfère faire des bébés quand on les attend le moins pour rendre le challenge un peu plus intéressant. 

Je suis tombée enceinte de Mister A fin avril, ce qui me faisait normalement accoucher le 20 janvier. Je dis “normalement” car si vous me suivez depuis un certain temps, vous savez que j’ai accouché un mois et une semaine plus tôt. Quoi qu’il en soit, c’était en hiver et j’ai trouvé ça assez sympa.

Jusqu’à présent, pondre en hiver est selon moi la meilleure option pour différentes raisons

hiver

Les avantages:


– Le début de notre grossesse se déroule en été et qui dit été, dit plein de fruits frais à volonté. Ma précieuse pastèque qui m’a tellement aidé à survivre durant les trois premiers mois de nausées et de vomissements est bien plus facile en trouver en juillet qu’en janvier.

– On peut trainer en gros pyjama en pilou-pilou sans culpabiliser puisque l’hiver c’est la saison du pilou-pilou.

 – On n’est pas obligé de trimballer le plus gros format de notre bidon durant les grosses chaleurs de l’été. Transpirer entre nos bourrelets, suinter de toutes parts et passer des heures à se rincer sous la douche…Quand je pense que c’est ce qui m’attend cette année, ça me déprime d’avance.

bébé en hiver

– L’anniversaire de notre enfant à plus de chance de tomber un jour d’école et on le sait tous, c’est cool de passer un jour d’anniversaire en cours. On a l’impression d’être la star de la journée et on a tous nos amis sous la main.

– Lorsqu’on accouche en hiver, on a quelques mois pour reprendre forme humaine et pouvoir sortir le maillot de bain sans trop se cacher l’été suivant.

Les inconvénients:

– C’est pas simple de s’habiller et de couvrir toutes les surfaces de son corps de manière efficace. Il faut même parfois investir dans un manteau d’hiver et je peux vous dire que c’est pas donné (comme tous les vêtements de grossesse d’ailleurs) surtout quand on sait qu’on le portera quelques semaines tout au plus.

femme_hiver

– Les sorties sont assez limitées. Mister A avait un mois et demi quand on est arrivé à Dresde et il a neigé pendant un moment. On oublie les promenades en porte bébé quand on risque de glisser sur du verglas et les balades en poussettes par -10° sont furtives, juste le temps de s’aérer un peu.

– Les microbes, eux, sont nettement plus présents en hiver qu’en été. On a donc plus de chance d’attraper un rhume pendant cette période. Idem pour votre bébé. Coup de bol, Mister A n’a été malade qu’à ses un an. Bon après ça pourrait aussi aller dans “les avantages” car ça fait fonctionner le système immunitaire de nos bébés.

calin

Cette fois ci, c’est en plein été que je vais accoucher. Je vous parlerai donc des avantages et inconvénients d’un accouchement estival quand je l’aurai vécu. Qui sait, je vais, peut être, être agréablement surprise.

Et vous, comment ça s’est passé? Qu’est ce que vous avez préféré? En été ou en hiver?!

*toutes les photos datent de ma première grossesse, vous imaginez bien qu’à 3 mois, je ne suis pas encore dans cet état !

Motherhood

Mon sac à langer de l’été

24 juillet 2015

FullSizeRender (24)

On part en France dans 10 jours ! Enfin les vacances !

Nous allons donc partir de Dresde, faire une étape à Paris puis nous descendons dans les environs de Toulouse/Montauban pour deux semaines de farniente.

Au total 1670km…rien que pour l’aller…

Depuis que les grosses chaleurs sont arrivées, j’ai modifié le contenu de mon sac à langer. Il faut bien s’adapter on n’a pas besoin des mêmes choses en hiver qu’en Été.

Voici donc mon bordel ce que contient mon sac à langer version Été que j’ai optimisé pour ce billet afin de pouvoir parer à toutes éventualités ou urgences genre passer une nuit dans la forêt :

  

5 couches, Crème pour les fesses au Calendula de Weleda, 3 couches de baignade et des lingettes HIPP, j’aimerai beaucoup trouver des lingettes au liniment d’ailleurs.

 

Crème solaire, lunettes de soleil ( qui nous attendent chez Mamy à Paris) et chapeau.

 

Short, tee shirt, short de bain et maillot anti uv.

Sac pour linges mouillés et sac à couches radioactives.

 

   Un body, des chaussettes légères et un pull/gilet pour le soir.

 

Biberon d’eau, tétine, de secours,  snack en fonction de l’âge des enfants (ici petit pot de fruits), cuillère, bavoirs et mouchoirs parce qu’on n’est pas une bonne mère si on n’a pas de mouchoirs dans son sac.

 Trousse de premiers secours Bébé avec pansements, Éosine, gel anti-bactérien,  sérum phy, homéopathie Camilia, un grand lange Aden & Anaïs  multifonction ( pare-soleil, couverture pour mettre sur ou sous bébé, bavoirs, doudou…) et un brumisateur.

  

Trousse premiers secours Maman avec tampons/serviettes hygiéniques, baume à lèvre, élastique, chargeur nomade de telephone, lunettes de soleil et chargeur de téléphone.

 

Quelques jouets et un livre ( La belle lisse poire du prince de Motordu, MON livre d’enfance, vous le connaissez?)

Je crois qu’on est prêt pour les vacances !

Et toi tu pars en vacances ? Ou ça ?

%d blogueurs aiment cette page :