Browsing Tag

la rentrée

Tested

Le cartable de l’année avec Lilliputiens

20 août 2018

Je sais que ceux qui n’ont pas d’enfant trouvent ça ridicule et gonflant de voir partout sur les réseaux sociaux les traditionnelles photos de nos petits avec leurs cartables. J’en faisais partie il y a peu…

Mais aujourd’hui, je suis maman et c’est mon petit plaisir que de choisir le petit sac qui accompagnera mon fiston tout au long de l’année.

Un petit sac mignon et coloré, confortable pour ses petites épaules et surtout pratique. N’oubliez pas que je vis en Allemagne où l’efficacité prime sur la beauté (sauf quand il s’agit d’automobiles of course)!

Parmi toute la sélection de Berceau Magique, j’ai choisi le petit cartable Nicolas Le Loup de Lilliputiens. J’ai longuement hésité avec la version sac à dos qui avait l’air tout doux mais j’ai fini par trancher pour le modèle qui avait une plus grande contenance et qui faisait d’avantage petit garçon.

Lilliputiens, la marque belge qu’on ne présente plus, est spécialisé dans la création de jouets et accessoires colorés, aux tissus et matières souvent surprenantes. Il y a toujours une histoire à raconter, une surprise à découvrir à l’intérieur d’une poche ou en soulevant une étiquette.

Ce petit cartable Nicolas Le Loup rassemble tout ce que je voulais pour mon fils.

  • Des bretelles renforcées et un clip devant comme pour les sac de randonnée qui permet de bien repartir le poids dans le dos.
  • Une grande poche qui s’ouvre complètement et des rabats pour le maintenir ouvert sans que rien ne glisse du sac.
  • Une poche spéciale pour une bouteille ou une éventuelle gourde.
  • Un grand rabat où l’on peut inscrire le nom de notre enfant et nos coordonnées.
  • Le nez du loup ainsi qu’une bande sur une des bretelles sont réfléchissants permettant plus de sécurité lorsque la nuit tombe plus tôt.
  • Un format A5 qui dispose d’une contenance largement suffisante pour un enfant de 3, 4 ou 5 ans.

 

 

Et vous? Qu’avez vous choisi comme cartable pour vos loulous?

Produit offert par la marque*
Coups de coeur

La rentrée de nos bébés avec CHAUSSEA

2 octobre 2017

Qui dit rentrée dit changement de saison et grosses dépenses…Le bonheur quoi!

Et oui, chaque septembre, on dit au revoir à l’été, aux sandalettes et on dit bonjour à l’automne et aux tenues un peu plus chaudes.

Cette année, Mister A à fait sa rentrée et Little A commence à déjà bien galoper alors la case shopping de chaussures était inévitable!

Un moment toujours très  délicat quand on veut le meilleur pour les pieds de nos petits tout en essayant de ne pas fâcher nos banquiers. Surtout quand on sait que leurs chaussures seront soit trop petites soit usées jusqu’à la moelle en moins de 3 mois.

J’ai trouvé un compromis plutôt chouette avec CHAUSSEA.  Le site propose un large choix à des prix minis. De quoi chausser nos enfants (et nous même) pour la rentrée sans devoir manger des pâtes et des patates le restant du mois.

J’ai choisi quatre paires pour mes fistons

 

 

 

 

 

Basket marrons Charlie & Friends

Basket grises Freemouss

Bottines Bleues Frremouss

Basket à scratch Grises Charlie & Friends

 

J’ai eu un vrai coup de coeur pour les petites basket grises de Little A. Elles sont vraiment souples et légère, parfaites pour ses petits pieds boudinés. Ses bottines bleues sont aussi très chouettes mais je crois qu’elles sont un peu juste. Une taille de plus n’aurait pas fait de mal.

Mister A est ravi de ses basket à scratch. Il m’a montré qu’il pouvait les mettre tout seul mais bien sur “c’est mieux quand c’est maman qui fait”. La deuxième paire de chaussures de Mister A est un peu trop grande mais elle sera parfaite cette hiver, je vous les montrerai portées sur Insta 😉

Retrouvez moi sur Facebook dans la journée, j’ai une surprise pour vous 😉

 

Chaussures offertes*

Lifestyle

Kindergarten allemand VS École maternelle française

11 septembre 2017

Bon si vous me suivez sur Facebook ou sur Insta, vous avez du comprendre que Mister A avait fait sa rentrée au Kindergarten mardi dernier.

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire le récit de sa rentrée, je sais que vous êtes déjà bien assez préoccupés par celles des vôtres. En plus, il n’y a rien à dire de spécial, ça s’est bien passé.

Par contre, on me pose beaucoup de questions sur les différences notables entre l’école maternelle et le Kindergarten. Ce n’est effectivement pas tout à fait le même genre d’établissement même si les enfants qui le fréquentent ont la même tranche d’âge.

Donc pour vous répondre, on va voir quelles sont les principales différences entre la France et l’Allemagne pour nos enfants entre 3 et 6 ans.

MONEY, MONEY, MONEY

On va parler directement du sujet qui fâche. En France, l’école est gratuite et commence lorsque les enfants ont 2,5/3 ans.

En Allemagne, l’école est aussi gratuite et commence à l’âge de 6 ans. Du coup, vous vous doutez bien que le Kindergarten est payant. Environ 200€ par mois + la cantine (75€/mois).

Et oui, c’est l’un des deux points un peu plus négatifs que j’ai noté pour l’instant par rapport au système français.

LA RENTRÉE

En France, tu déposes ton enfant dans sa classe et tu t’en vas qu’il pleure ou non.

En Allemagne, que nenni! C’est plus comme une rentrée à la crèche car il y a 1 à 2 semaines d’adaptation sauf qu’à la crèche c’est un mois. C’est le rêve pour les mamans poules mais c’est un peu l’angoisse quand tu dois faire cette adaptation avec le petit frère sur le dos ou dans les pattes.

 

ACTIVITÉS ET APPRENTISSAGE

En France, les 3 ou 4 ans d’école maternelle ont pour but de préparer tranquillement nos enfants à l’entrée à la grande école: Le CP ! On leur apprend à rester assis derrière un bureau, à écrire leur prénom, à commencer à déchiffrer les lettres mais heureusement, il y a aussi beaucoup de jeux.

En Allemagne, les 3 ou 4 ans de Kindergarten ne préparent pas les enfants d’une manière aussi évidente qu’en France à l’entrée à l’école. Les enfants jouent dehors, dedans. Il y a des salles de construction, des salles d’escalades, des salles d’art…plein d’activités pour développer la motricité et la curiosité de nos petits.

Lors de la dernière année, on commence à leur apprendre à s’installer derrière un bureau, on restreint petit à petit les libertés et on instaure plus de règles.

C’est le deuxième point “négatif” que j’observe. Je ne suis pas encore certaine que mes craintes soient fondées mais je me demande si cette préparation sera suffisante. Je pense que les parents doivent prendre un petit peu plus le relais qu’en France au niveau de l’initiation à la lecture et l’écriture. Ça ne me dérange pas plus que ça mais j’espère qu’on le fera assez bien.

LES REPAS

D’après mes souvenirs (vous me corrigerez si je me trompe), à la cantine française, les enfants s’installent à table et attendent d’être servis. Bien sur, ça doit être différent selon les écoles mais de ce que j’ai entendu autour de moi, c’est souvent comme ça que ça se passe.

En Allemagne, du moins dans le Kindergarten de mon fils et dans celui des enfants de mes copines, les enfants doivent prendre leurs assiettes, leurs verres, leurs couverts et s’installer à table. Puis, on leur depose les plats sur la table et ils doivent se servir. Evidemment, il y a toujours quelqu’un pour les aider ou leur servir à boire. D’ailleurs, on leur propose du thé (aux plantes) ou de l’eau.

Quand j’ai assisté à son premier repas, j’ai tout de suite pensé “Non mais il est trop petit pour faire ça!” Et puis, finalement ce n’est pas si mal puisque tous les jours, il fait un petit mieux que la veille.

Les horaires

À l’école maternelle, la journée commence à 8h et se termine à 16h30. (+ le périscolaire)

Au Kindergarten, c’est comme la crèche, tout dépend des horaires d’ouverture de l’établissement. Vous choisissez en fonction de vos besoins le nombre d’heures où votre enfant y restera. Nous, on a un contrat de 9h/jour mais il n’y restera jamais (sauf galère) plus de 8h, de 8h30 à 16h30. Mais notre Kindergarten est ouvert de 6h30 à 18h.

L’effectif

En France, il y a la maîtresse avec parfois une assistante pour une trentaine d’enfants. (Tout dépend de la où vous vivez, mais c’est une moyenne)

En Allemagne, il y a un adulte pour 10-12 enfants maximum. Ce ne sont pas des instits mais un mélange entre des éducateurs et des auxiliaires de puèriculture.

Propreté

Bien qu’en théorie ce ne soit normalement pas un argument valable pour refuser l’entrée d’un enfant à l’école maternelle, il faut tout de même en pratique qu’il ne porte plus de couche. Au moins la journée.

Au Kindergarten, beaucoup moins de pression. D’ailleurs, tous les enfants de la classe de Mister A ont toujours des couches a part une ou deux petites filles. (Ils ont entre 2,5 ans et 3 ans)

Et ça, c’est quand même le top pour les parents. Passer l’été avant la rentrée sans trembler que votre gnôme fasse dans son pantalon une fois à l’école. Le pied!

J’espère vous avoir apporté quelques infos sur le système “scolaire”  allemand pour les enfants en âge d’aller à l’école maternelle en France.

Comment ça se passe dans l’école de vos enfants? Racontez moi !

Coups de coeur

Un cartable pour la rentrée!

1 août 2017

En septembre, Mister A va faire sa rentrée au Kindergarten, l’équivalent allemand de l’école maternelle.

Les enfants allemands n’entrent réellement à l’école qu’à l’âge de 6 ans. Du coup, je suis moins en mode “maman qui laisse son petit quitter le nid” voyez vous. J’ai le temps de me faire à l’idée. J’ai du temps pour travailler sur la propreté aussi.

Par contre, s’il y a une chose qui me tient à coeur, c’est de lui préparer sa première petite tenue de rentrée. Jusqu’à présent, on n’a pas voulu beaucoup dépenser pour habiller les enfants. On se fait un petit plaisir de temps en temps chez Zara entre autres mais sinon hors de question de se ruiner pour des vêtements qu’ils porteront 3 mois maximum.

Mais pour un jour de rentrée, vous êtes d’accord qu’on peut se permettre une petite exception.

Je n’ai pas encore acheté sa tenue mais par contre, je remercie Berceau Magique grâce à qui j’ai déjà pu mettre la main sur son petit cartable*. J’ai choisi celui de Bakker made with love.

 La forme, la couleur, le motif…tout me plaît.

Je l’ai choisi pour plusieurs raisons…

D’abord parce qu’il est canon, vous ne pouvez pas dire le contraire. Il a un petit côté vintage que j’adore. Il ne fait pas trop bébé mais pas grand garçon non plus, il pourra donc le garder pendant un bon moment.

Autre chose très importante à mes yeux, c’est qu’il est très confortable. En effet, les bretelles sont très larges et matelassées, elles ne peuvent donc pas couper la circulation des petits bras de mon fiston.

Il a une contenance parfaite! Ni trop, ni trop peu, on peut y mettre des formats A5. Il a deux poches à soufflets et une pochette zippée. Il est aussi très simple à ouvrir et à fermer grâce à ses petits clips.

Et enfin, dernier détail mais pas des moindres, il est en toile imperméable et vu le climat de notre coin (pluie et neige), ce n’est pas du luxe! Bon, je viens tout juste de me dire que j’aurais peut être du le prendre dans une couleur moins claire car connaissant notre fan de patouille, la toile imperméable va être mise à rude épreuve.

Pour la petite histoire, la marque Bakker made with Love a été créée par deux français expatriés à Bali. Leurs cartables sont tous fabriqués à la main dans des ateliers balinais…Ça me donne envie de retourner dans les rizières d’Ubud tout ça…

Bref, je suis fan de ce petit cartable. Jetez un oeil à tous les autres cartables et sacs à dos de la marque, je les aime tous!

Et vous, dites moi ce que vous avez choisi pour la rentrée de vos gnomes? Plutôt cartables ou sac à dos?

Cartable offert par le site de Berceau Magique *
%d blogueurs aiment cette page :