Lifestyle

Un an sans soutif – le pourquoi du comment

17 octobre 2017

Cela fait déjà plus d’un an que je ne porte plus ou presque plus de soutien gorge. Il y a quelques temps, j’avais lu qu’en porter tous les jours n’était pas aussi bon qu’on le pensait.

C’est un thème à la mode. On voit de plus en plus d’articles à ce sujet et de plus en plus de femmes qui se délestent de leur soutif.

Ce n’est pas la raison qui m’a fait arrêter d’en porter.

Puisqu’en fait, je n’ai jamais décidé de ne plus en porter. C’est quelque chose qui s’est installé petit à petit dans ma vie.

Je fais partie de la team “small boobs”. Depuis mon adolescence, je me questionne car j’ai toujours trouvé les soutifs inconfortables. La première chose que je faisais en rentrant chez moi c’était de l’enlever.

L’été, j’étais du genre à mettre des hauts de maillots de bain, bien moins oppressant, ou des brassières légères. Je me souviens même d’une technique qui consistait à mettre un débardeur, le remonter sur ma poitrine et mettre un t-shirt ample par dessus. L’idée étant de cacher une éventuelle apparition de tétons mais en restant à l’aise dans mes fringues.

Le reste de l’année, je mettais des soutiens gorges comme tout le monde.

D’abord parce qu’ils donnent une jolie forme à nos seins et puis, avouons le, les soutiens gorges ont tendance à nous donner l’impression d’en avoir de plus gros.

Tout ça pour dire que je continuais à porter des soutifs jusqu’à ma dernière grossesse.

J’ai pris 17kg et bien sur, mes dernières semaines de grossesse étaient en juillet/août, en pleine canicule! Je voulais qu’on m’achève! Mes soutifs étaient trop petits et il était hors de question d’en acheter de nouveaux puisque tôt ou tard, j’allais retrouver mes petits seins. Alors j’ai laissé mes boobs libres comme l’air. On est toujours plus tolérant lorsqu’une femme est enceinte, je ne me suis pris aucun regard malveillant et encore heureux!

Puis la délivrance est arrivée le 22 août avec la naissance de Little A. Il faisait toujours aussi chaud, si ce n’est plus. Sauf que là, j’étais en mode Pamela Anderson avec ma montée de lait. Toujours impossible pour moi de mettre mes soutifs. J’ai investi dans deux brassières d’allaitement de chez Kiabi pour ne pas me ruiner et surtout pour pouvoir y glisser des coussinets d’allaitement afin d’éviter tout débordement intempestif.

La vie sans soutif

Puis mon allaitement s’est bien lancé mais j’avais l’impression de passer ma vie les seins à l’air entre les pics de croissance et les tétées câlins avant de dormir. J’avais besoin d’avoir mes seins à disposition, de pouvoir les sortir sans encombre pour satisfaire mon morfal. Je ne portais que des brassières ou rien.

J’ai continuer toute l’année à ne presque pas en mettre. Seulement de temps en temps, quand je sortais le soir avec mes copines par exemple. Jusqu’au jour où j’en ai mis un  TOUTE LA JOURNÉE …et j‘en ai bavé du matin au soir!

J’avais l’impression de ne pas pouvoir respirer correctement et pire, lorsque je l’ai enlevé, j’avais l’impression d’avoir des bleus sur les côtés. Une vraie torture!

J’ai donc mis de côté tous mes soutiens gorge à armatures. Définitivement.

NO BRA – SLOW BRA

J’ai donc mis de côté tous mes soutiens gorge à armatures. Définitivement. Il m’arrive bien sur d’en porter certains jours mais c’est toujours des soutifs souples dans lesquels je me sens bien. Les jours sans soutif sont devenus mon quotidien et les jours avec une exception.

Je me suis donc lentement sevrée des soutien gorges. Aujourd’hui, je ne peux plus en mettre sans me sentir oppressée. Pourtant, j’adore la lingerie qui sublime les corps des femmes, je donnerai beaucoup pour un décolleté canon…mais pas mon confort!

En plus, il y a quand même pas mal de choix de lingerie plus confortable comme les bodys, les soutifs sans armature en triangle, les bandeaux, les brassières…voyez plutôt!

1- Soutien gorge en dentelle – Monki

2- Soutien gorge rayé – Asos

3- Brassière en microfibre – Newlook

4- Brassière – Tommy Hilfiger

5- Body en tulle – Ann Summers

6- Brassière en coton – Newlook

7- Bandeau basique – Asos

8- Body en dentelle – Asos

9- Soutien gorge doux – Weekday 

10 – Soutien gorge triangle – Asos

Et je vous garantis que la dedans, vous serez bien plus à l’aise sans vous sentir à poil si ça vous effraye. 

Alors, bien sur les grosses poitrines me diront que c’est mauvais pour le dos, pour la tenue des seins, que ça entraîne un affaissement précoce. Peut être…mais pas pour les petits seins!

Finalement, les petits seins peuvent se consoler de leur petitesse en se disant qu’au moins, ils sont libres!

Et vous? Soutif ou pas soutif?

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Fred 17 octobre 2017 at 6 h 46 min

    Pour moi c’est avec vu le volume et le poids O_O mais j’aimerai bien pouvoir m’en passer!

  • Reply Marie 17 octobre 2017 at 9 h 05 min

    J’ai pris 15 kg en 2 ans et pas mal dans mes seins qui ont bien pris du volume malheureusement… par contre depuis cet été, je suis sans soutif ! Avec la chaleur je ne les supportais plus alors j’ai opté pour les brassières, des debardeurs très fins sous mes chemises et tee shirt et selon mes robes et tops, je laissais sans rien ! Et maintenant je ne me vois pas en reporter… alors je vais entamer un gros tris dans mes sous vêtements (je vais garder les plus jolis quand même!) Et je vais passer au body et au sans armature c’est tellement mieux et plus beau je trouve 🙂

    Marie – Le Blog De La Nîmoise

    • Reply Marine TBM 17 octobre 2017 at 9 h 07 min

      Pareil! Je ne les supporte plus

  • Reply mamanenallemagneblog 17 octobre 2017 at 10 h 38 min

    Je ne porte plus de soutifs à armature non plus ! Avec l’allaitement et ma mini poitrine, je ne supportais plus non plus … J’étais trop mal à l’aise, je trouvais ça inconfortable pour allaiter …. Je suis passée aux brassières et pour être un peu plus sexy aux triangles avec de la dentelle ! Par contre, je ne m’imagine pas encore sans rien !

    • Reply Marine TBM 17 octobre 2017 at 10 h 40 min

      Moi, ça dépend ce que j’ai comme tee shirt. Parfois oui, parfois non

  • Reply Mam'Weena 17 octobre 2017 at 21 h 13 min

    Vu le gabarit de ma poitevine, difficile de faire sans, sauf occasionnellement
    Par contre, je les choisi avec soin, quitte à y mettre un bras, car effectivement j’ai besoin de me sentir à l’aise.

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :